5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Inédit et historique : le ministère de la Défense Nationale n’est plus le premier budget de l’Etat en Algérie

- Advertisement -
- Advertisement -

Pendant de longues décennies, pour ne pas dire depuis toujours, le ministère de la Défense Nationale était toujours le premier budget de l’Etat algérien. En 2023, cette sacro-sainte règle ne sera pas appliquée et le ministère de la Défense Nationale a été reléguée en seconde position puisque la nouvelle Loi de Finances 2023 qui est entrée officiellement en vifueur depuis aujourd’hui dimanche 1er janvier a fait du ministère des Finances le Premier Budget de l’Etat algérien. 

En effet, le budget alloué au ministère des Finances a dépassé les 3700 milliards de Da, soit l’équivalent de 26,9 milliards de dollars USD. Un budget historiquement colossal qui donne une toute dimension au ministère des Finances puisqu’il devient le département titulaire du budget le plus élevé de l’Etat algérien.

Le ministère des Finances gère plusieurs institutions ou départements névralgiques comme les douanes algériennes, l’inspection générale des finances, la direction générale des impôts, la direction générale du budget ou encore la direction générale du Trésor et de la Gestion Comptable des Opérations Financières de l’Etat. Mais ces les enveloppes allouées à ces institutions n’expliquent pas l’augmentation hallucinante du budget général du ministère des Finance. Pour l’année 2023, ce département régalien de l’Etat algérien a été doté d’un poste de dépense qui demeure mystérieux et terriblement opaque.

Il s’agit d’un chapitre budgétaire fixé à 2486 milliards de Da, soit l’équivalent de plus de 18 milliards de dollars USD. Cette somme colossale a été attribuée par la Loi de Finances 2023 au ministère des Finances sans aucune explication, ni argumentaire ni la moindre prospective. Ce budget a été inclut dans un poste de dépense intitulé tout bonnement par la Loi de Finances 2023 « Montant Non Assigné ».

Comme son nom l’indique, l’affectation de ce nouveau budget au ministère des Finances n’a pas été précisée ou déterminée. En clair, l’équivalent de 18 milliards de dollars USD seront mis à la disposition d’un département ministériel du gouvernement sans qu’aucun dirigeant n’ait la moindre idée sur l’utilité ou la fonction précise de cet immense budget. Personne ne sait donc à quoi servira tout cet argent qui va atterrir dans les caisses du ministère des Finances. C’est une extravagance historique et totalement inédite comme il a été souligné auparavant par Algérie Part, le seul média algérien qui a relevé cette anomalie financière dans la répartition des budgets publics pour l’année 2023.

Pour comprendre l’ampleur exceptionnelle de cette extravagance budgétaire, il suffit de rappeler qu’en 2022, le ministère algérien des Finances a bénéficié uniquement d’un budget de fonctionnement évalué à 92,9 milliards de Da, soit l’équivalent de 660 millions de dollars USD. En une seule année, ce budget va passer à l’équivalent 26,9 milliards de dollars USD. Pourquoi et comment ? Personne ne le sait dans cette « Nouvelle Algérie » qui marche en avant vers le grand nulle part à cause de cette gouvernance excentrique de l’actuel pouvoir aux commandes du pays.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -