8.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Indice de l’Etat de droit : l’Algérie progresse et fait beaucoup mieux que le Maroc, l’Egypte ou le Liban

- Advertisement -
- Advertisement -

L’Etat de Droit est beaucoup plus solide en Algérie qu’au Maroc, Egypte, l’Iran ou le Liban, nous apprend ainsi l’Indice mondial de l’Etat de Droit, à savoir le « World Justice Project’s Rule of Law Index 2021 » qui a été récemment publié.  Selon cet indice international, l’Algérie a gagné 8 places en 2021 et se retrouve, désormais, à la 4e place des pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) concernant les progrès dans l’application des règles de l’Etat de Droit. 

Contrairement au Maroc qui a subi une véritable dégringolade en chutant de onze places passant du 79è rang à celui de de 90è, l’Algérie progresse et gagne 8e places en arrivant au 82e rang mondial, peut-on constater à la lecture de l’indice global de l’ONG américains World Justice Project Rule of Law Index® qui est la principale source mondiale de données originales et indépendantes sur la primauté du droit.

Couvrant 139 pays et juridictions, cet indice s’appuie sur des enquêtes nationales menées auprès de plus de 130 000 ménages et de 4 000 praticiens et experts juridiques pour mesurer la manière dont l’état de droit est vécu et perçu dans le monde. Le WJP Rule of Law Index est un rapport qui a pour cadre l’état de droit et couvre huit facteurs – contraintes sur les pouvoirs du gouvernement, absence de corruption, gouvernement ouvert, droits fondamentaux, ordre et sécurité, application de la réglementation, justice civile et justice pénale.

Dans la région MENA, les Emirats arabes unis ont été considérés en 2021 comme le meilleur élève de cette région, ils sont en tête (32è mondial) et demeurent le plus élevé dans de nombreux sous-indices, y compris l’absence de corruption, d’ordre et d’application des réglementations en matière de sécurité, justice civile et justice pénale. La Jordanie est arrivée en deuxième position (41è mondial) parmi les autres pays de la région MENA, viennent ensuite la Tunisie 76è, l’Algérie 79è, le Maroc 90è, l’Iran 98è, le Liban, 104è, et l’Égypte 109è.

À l’échelle mondiale, les trois pays les plus performants cette année étaient le Danemark, la Norvège et la Finlande les mêmes qu’il y a un an. La République démocratique du Congo, le Cambodge et le Venezuela ont obtenu les scores globaux d’état de droit les plus bas. L’Ouzbékistan, la Moldavie et la Mongolie sont les pays où l’état de droit s’est le plus amélioré au cours de l’année écoulée. L’indice 2021 montre que plus de pays ont baissé qu’amélioré la performance globale de l’état de droit pour la quatrième année consécutive. Des baisses généralisées et observées un peu partout dans le monde.

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

2 COMMENTS

  1. Alors, c’est pour bientôt la libération des prisonniers d’opinions !
    La police politique arrête tous ceux qui bougent un petit doigt sans sommation, sans passer par la case tribunal ! Cet article a tout d’une caresse dans le sens du poil !