Huile de table : augmentations anarchiques des prix et début d’une inquiétante pénurie en Algérie

15
3515

Les prix de l’huile de table ont connu une inquiétante augmentation sur les marchés en Algérie. Les prix de la principale huile de table, la plus consommée en Algérie, à savoir la fameuse marque Elio fabriquée par le groupe CEVITAL, ont augmenté durant ces 15 dernières jours de 590 Da jusqu’à 670 Da pour le bidon d’huile de 5 litres. En plus de cette cherté excessive qui pénalise les consommateurs algériens dont le pouvoir d’achat ne cesse de reculer à cause des conséquences financières de la pandémie de la COVID-19, un début de pénurie a commencé à s’emparer des marchés nationaux. 

Effectivement, depuis le début du mois de ce février, l’huile de table du groupe CEVITAL manque cruellement dans les étals des supermarchés et magasins de produits alimentaires dans plusieurs régions du pays à commencer par les banlieues de la capitale Alger, a appris Algérie Part auprès de plusieurs commerçants qui se plaignent de l’indisponibilité de cette huile de table.

Il est à rappeler que le groupe privé Cevital appartenant à Issad Rebrab est premier producteur d’huile en Algérie avec des parts de marchés qui varient de 60 jusqu’à 65% en Algérie. Le groupe CEVITAL domine outrageusement le marché de l’huile de table en Algérie et sa marque Elio est la plus consommée et demandée par les consommateurs algériens.

Néanmoins, force est de constater, attestent nos sources, que des augmentations des prix ont touché également les autres marques d’huile de table comme AFIA du group Savola originaire de l’Arabie Saoudite ou SAFIA de l’ex-entreprise publique COGRAL, privatisée en 2006 au profit des milliardaires déchus les frères Kouninef. Les prix de ces huiles beaucoup moins populaires que la marque du groupe CEVITAL ont tout de même augmenté de 570 Da jusqu’à 650 Da.

Il faut savoir que ces augmentations des prix sont totalement illégales. Depuis 2011, l’Etat algérien avait convenu avec les producteurs de plafonner les prix à consommateur de l’huile et du sucre, respectivement à 600 DZD le bidon d’huile de 5 litres, à 90 DZD le kilo de sucre en vrac et à 95 DZD le kilo de sucre emballé. La loi donc prescrit des augmentations de l’huile de table qui dépassent les 600 Da pour le bidon d’huile de 5 litres. Or, selon nos investigations, les commerçants commencent à contourner cette interdiction prétextant la chute de la valeur du dinar et la dévaluation de la monnaie qui fait fondre leurs marges bénéficiaires. Les commerces détaillants imputent ces augmentations des prix « sauvages » aux dépositaires grossistes qui distribuent les bidons d’huile à travers le pays.

Au cours de ces investigations, Algérie Part a recueilli des témoignages de dépositaires grossistes qui confirment leurs décisions d’augmenter les prix d’au moins 15 % « afin de répercuter les pertes encaissées à cause de la chute de la valeur du dinar ». Les détaillants, de leur côté, se contentent d’une augmentation de 5 % pour répercuter le coût de cette dévaluation. Mais ces décisions demeurent illégales au regard du dispositif réglementaire imposé par l’Etat algérien depuis 2011 à la suite des émeutes « du sucre et de l’huile de janvier » 2011. Des  commerçants ont assuré à Algérie Part que lors des opérations de contrôle des inspecteurs des directions territoriales du commerce, les commerçants masquent ces augmentations pour ne pas tomber sous coup de la loi.

Cependant, même lorsque les autorités se mobilisent pour lutter contre les augmentations anarchiques des prix, elles se retrouvent confrontées à un nouveau problème délicat : le début de pénurie de l’huile de table sur le marché national. Plusieurs grossistes ont assuré à Algérie Part que les livraisons du groupe CEVITAL commencent à baisser depuis plusieurs jours et des rumeurs fusent de partout pour annoncer une réduction de la production au cours du mois de Ramadhan. Des rumeurs qui ne sont pas confirmées par un canal officiel puisque le groupe CEVITAL observe le silence sur ces questions très sensibles. Selon des sources « officieuses » au sein du groupe CEVITAL, la direction veut négocier avec le gouvernement des augmentations des prix car l’effondrement progressif du dinar algérien ne permet plus de vendre une huile de table à 600 Da le bidon de 5 litres. Le gouvernement ne veut surtout pas entendre parler de cette option qui va indigner et révolter une rue d’ores et déjà bouillonnante à cause de l’aggravation de la mal-vie et de la misère sociale depuis le début de la pandémie de la COVID-19, voire depuis 2019 à cause de l’instabilité politique que traverse l’Algérie.

Malheureusement, les rumeurs ont suscité un début de panique sur les marchés et les grossistes stockent des quantités importantes d’huile de table sans les revendre aux détaillants pour parer à une éventuelle crise au mois de Ramadhan, la période pendant laquelle la consommation nationale d’huile de table connaît des pics vertigineux en raison des traditions culinaires algériennes. Plusieurs commerçants détaillants  ont confirmé à Algérie Part que des fabricants de gâteaux traditionnels algériens ont pris d’assaut le marché pour acheter de grosses quantités d’huile de table afin constituer des stocks qui leur garantiront le maintien de leur activité pendant le mois sacré du Ramadhan, la période la plus importante pour leurs activités commerciales. Ce rush sur l’huile de table a fini par aggraver le problème des augmentations anarchiques des prix du bidon de 5 litres. Les autorités algériennes n’ont toujours réagit officiellement face à ce problème socio-économique.

 

15 COMMENTS

  1. Cet article on dirait une incantation ou un voeux pieux de la part de Semmar l ex caniche des bouteflika…C’est sûr et certain il a l’amour du pays chevillé au corps…Un catastrophisme qui dans 90% du temps fait Pschiiit….Mais il doit honorer son contrat avec ses parrains…

  2. C’est le mekhzen sioniste qui est responsable de cette situation des prix de l’huile de table . Il crée des pénurie en Algérie des chouhadas en dévaluant notre dinar.
    Vive la république du polizario arabe démocratique. Vive notre grande et glorieuse armée populaire de Chengriha le héro.

  3. @ Nif

    Vive la grande Pedale6 commandeur des Esclaves consentants qui vivent sous perfusion des bedouins et de leurs maîtres sionistes…Vive le bordel à ciel ouvert où se côtoient des gueux et des mendiants au milieu des touristes…Vive les jet ski et les palais aux 4 coins du monde pendant que dea affamés se suicident dans des puits clandestins de charbon…Vive la grande et historique monarchie issue d’une grande civilisation multi millénaire…Vive le pedo prédateur Mimi6, le guide suprême amoureux de son peuple…Vivement qu’on ouvre les frontières pour sentir l’odeur du progrès et de prospérité sous le regard ému d Azoulay….
    Qu’est-ce que j’aurais aimé être esclave consentant…

  4. Cher dey le turc
    Tu n a pas besoin de rêver d être un esclave tu est pire tu es un esclave écervelé la pire espèce.
    Tu es un esclave soumis par nos généraux dictateurs sanguinaire.
    Tu n arrive même pas à la cheville du dernier des algériens qui lui refus le dicta des généraux et qui va défendre sa liberté.
    Dis moi qu a voir le Maroc avec le prix de l huile de table.

  5. @ Ahmed

    D’abord espèce de grossier personnage je répondais au marocain alias Nif, ensuite sache que c’est pas parce que t es imbibé de ricard que tu dois tout te permettre.

    Où tu vois espèce de cochon que je défendais des généraux ? Toi aussi tu fais partie de cette secte de débiles qui voient des généraux partout ? Boumedienne vous a traumatiser à ce point ? Soigne toi ou suicide toi c’est mieux…Yakhi sanglier puant yakhi…

  6. Dey le cochon truc
    Reste poli. Tes parents ne ton pas éduqué où on été incapable de t éduqué. Tu fais honte au vrai algérien. Je te le laisse ton sanguinaire Boumediene si c est un héros pour toi mais sache que la bave du sal crapaud n’atteindra pas la blanche colombe espèce de mal au trou

  7. @Ahmed le khenzir

    Quand on m’insulte je réponds par l’insulte.
    Ta mère ne t’a pas appris qu’il ne faut jamais agresser gratuitement les gens?
    Ta définition de vrai algérien à ton image tu te la met où je pense…La prochaine fois yal khenzir aromatisé au ricard, ne m’insulte pas lâchement avec un pseudo et derrière un écran.
    Tu es ineduquable, contente toi de picoler et fous nous la paix. Tu sais pas c’est quoi l’Algérie et être algérien.

  8. Dey le turc
    Je crois que tes parents ont mal fait leur boulot
    Inculte indécrottable tu fais honte aux algériens avec ton langage ordurier ,des bas-fonds.
    J’espère que tes enfants ne te ressemblent pas car je me fais du souci pour l avenir de notre pays. Pour ta gouverne je ne picole pas mais toi tu devrais t y mettre pour égayer ta misérable vie
    De sous humain. Bon entendeur salut.
    Je n’ ai pas de temps à perdre avec des énergumène comme toi.

  9. Dey Hussein et d autres

    le racisme et la discrimination xénophobie et l’intolérance, perpétuent et aggravent les inégalités au sein nation qui est algerie

    Histoire de l’Algérie voir google tu as le sang berbere tu peux aller te filtrer ton sang (Le processus de filtration est automatique, simple et dure une quinzaine de minutes environ.
    Les sangs arabe et amazigh se sont mêlés sur les champs de bataille pendant des siecles stop a la division nous sommes des algeriens ,et vive la liberte d expresion non a l injustice non a la mafia

    Et si tu as 1 probleme avec Semmar, tu vas sur sa page de facebook et ne te cache pas derriere des faux pseuds

    ton comportement égoïste, individualiste et laxiste a perdu tant en valeur humaine. tu as besoin de plus de sagesse car ton racisme nuit gravement a ta santé ((Le processus de filtration est vraiment necessaire pour toi )

  10. AMARA, regarde cette video, parfois j ai des probleme d emvoi d ici , stp regarde cette video, a tous mes compatriotes regarder ctte video , et vous comprenez votre pays .le cri de la detresse, et notre peuple est en detresse, Pas de division , tous concernes. c est tres touchant…

  11. Comment les généraux génocidaires Algeriens, qui étaient les caporaux de l’armée française racistes et colonialistes ont detruis la société nationale des huiles et corps gras pour la remplacer avec un hommes d’affaires qui utilisent l’argent du trésor publique, donc l’argent des Algériens pour leurs importer de d’huile sans contrôle de qualité ni de prix. Les généraux génocidaires en Algerie avec leurs gestionnaires des importations tel Rabrab sont entrain de faire le détournement du siècle comme les maîtres des Esclaves chez d’homosexuel au Maroc, les sauvages en Seoudite et les violeurs et voleurs maîtres d’Esclaves des Emirates.

  12. @monsieur semmar

    Il ya une erreur dans votre article , le MAK est devenue le Mouvement pour l’auto determination de la Kabylie…vous avez deux trains de retard.
    Depuis 2001 et les événements du printemps noir lorsque les algériens nous ont officiellement laisser tomber, le divorce à été prononcé.

    Concernant l’article oui les gens demande l’asile car ils sont victimes de persecutions , arrestations, tabassages tous cela pour avoir revendiquer la liberté.
    Je ne parle même pas des chrétiens (Fermeture de 13 églises en Kabylie) qui sont victimes de harcèlement car aucune autres religions n’est tolérée dans le pays où on pardonne au terroristes qui ce baladent dans les rues tranquillement sous les yeux de leurs victimes et l’état leur donne des licences pour ouvrir des commerces de lingeries pour femmes….
    C’est encore pire pour les gens qui ont des orientations sexuelles différentes…..