Harragas : les secouristes espagnols sauvent la vie d’une fillette algérienne âgée de 7 ans, handicapée et épileptique

4
3571

C’est une véritable tragédie qui a été évitée de justesse hier vendredi 29 octobre grâce aux efforts inouïs des secours en mer des unités d’intervention maritime de la Guardia Civil en Espagne. Une fillette algérienne âgée d’à peine 7 ans, handicapée et épileptique, a été secourue et sauvée d’une mort certaine par les secouristes espagnols qui ont intervenu pour repêcher pas moins de 23 harragas algériens se trouvant sur une embarcation à la dérive au large des Iles Baléares, un archipel situé au large de la côte est de l’Espagne, en Méditerranée. 

La fillette infortunée et fragile se trouvait en compagnie de son père à bord de cette embarcation partie à la dérive depuis plusieurs jours en mer. Selon le militant associatif et défenseur des droits des migrants Francisco José Clemente qui publie quotidiennement des informations détaillées et précises sur le nombre des Harragas algériens arrivés en Espagne ou exposés à tous les risques pour atteindre les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune, la fillette algérienne et son père ont été rapidement pris en charge par les autorités espagnoles.

Les autres Harragas algériens ont été, en revanche, placés en garde-à-vue par la Guardia Civil. Mais ils devront être remis en liberté d’ici 72 heures, a certifié la même source d’après laquelle les garde-côtes espagnols ne cessent de mobiliser d’importants moyens logistiques pour sauver la vie des harragas algériens qui risquent de subir des dramatiques naufrages en haute mer lors de leur tentative de traversée périlleuse de la Méditerranée.

Il est à souligner que de plus en plus de personnes très fragiles comme les femmes enceintes, les enfants en bas âge ou les personnes handicapées, s’aventurent sur des embarcations en partance des côtes algériennes pour tenter une « harga » qui pourrait leur être terriblement fatale. Ce nouveau phénomène témoigne de la profonde détresse qui s’est emparée d’une importante partie de la population algérienne à cause de la forte détérioration de ses conditions de vie.

4 COMMENTS

  1. Soeur Morgane,
    De retour dans mes pénates après un long périple.
    Je vois que cela bouge énormément et les cachiristes aplaventristes sont de plus en plus nombreux. C’est bon signe, cela veut dire que cette JUNTE est en panique totale et que sa fin est proche.
    Je vais prendre le temps de relire les articles que je n’ai pas eu le temps de lire.
    Prends soin de toi et ta famille, et bien le bonjour aux frères, Amara, Balou, Boussad, Ya DENDANI,et Lo ji, et bien sûr mes insultes les plus hard à tous les couillons du pouvoir, tels les zakakhra, Dey et V angélique la star des peep shows a deux dollars. Sans oublier l’aigri finissant du Québec.