Grève à l’Aéroport d’Alger – Le Pari Risqué des Menaces de Tahar Allache Face aux Employés de la SGSIA!

2
1129
Tahar Allache.PDG de la SGSIA. Aeroport international d'Alger.(Guidoum Fateh / PPAgency)

Hier, 11 Janvier 2022, quatre représentants des employés de la Direction Maintenance et Logistique (DML) de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA) en grève, se sont présentés au niveau de la Direction pour rencontrer le PDG Tahar Allache, et lui faire part des revendications des salariés quant aux conditions de travail et d’évolution de carrière et de rémunération.

Tahar Allache n’a pas voulu les recevoir, leur indiquant qu’il fallait s’adresser aux représentants syndicaux, alors qu’il sait pertinemment qu’ils n’ont plus ni mandat ni légitimité…

Ce comportement hautain et irrespectueux est justement une des causes de cette grève, et les salariés de la SGSIA ne sont pas les seules victimes « du complexe de supériorité de cet individu » comme nous le rapportera une de nos sources internes.…

Une délégation des Établissements de gestion de services aéroportuaires (EGSA), responsables de la gestion, de l’exploitation et du développement des aéroports algériens et tutelle de la SGSIA, ont été dépêchés à l’aéroport d’Alger pour tenter de trouver une issue au mouvement de protestation, qui a mis en panique le Ministère des transports et le Premier Ministre du gouvernement algérien.

Tahar Allache a tout simplement refusé de rencontrer ces responsables, affirmant qu’il n’avait rien à leur dire, « en utilisant des mots bien crus, un langage indigne dans un lieu de travail » nous rapportera la même source interne !

Saisi par Tahar Allache, la grève des employés de la SGSIA a été déclarée illégitime par le tribunal de Dar El Beida. L’huissier de Justice s’est encore présenté sur les lieux de la protestation, qui ne se concentre plus qu’au niveau de la Direction Maintenance et Logistique (DML), les collègues des autres directions ayant surement pris peur devant les convocations judiciaires et les menaces de Tahar Allache…

« Dommage de ne pas s’unir, parce qu’aujourd’hui c’est nous, demain ce sera eux » déclarera notre source déçue

D’autant que la Direction vient de décider du licenciement de Mohamed Chokri, employé de la Direction Informatique, parce qu’il aurait affiché son soutien à ses collègues protestataires de la Direction de Maintenance. Selon son directeur, Choukri aurait également été à l’origine de la fuite du document résumant les revendications de l’ensembles des salariés de la SGSIA.

Une décision actée après la séance de travail que Tahar Allache a organisée avec les directeurs, l’Avocat de l’Entreprise et l’huissier de Justice. Réunion durant laquelle Allache a demandé au Directeur de la DML par intérim, Mr Djelloul, d’indiquer aux salariés, sur un ton menaçant, qu’il avait une liste de noms de personnes qu’il allait licencier si Jeudi [le 13 Janvier 2022. NDLR] le travail ne reprenait pas !

« Et qu’ils aillent se plaindre à Tebboune ou à Chengriha si ça leur chante » a rajouté Tahar Allache devant l’hilarité générale… Une phrase qui démontre tout l’assurance qu’a cet individu en ses soutiens et toute l’impunité dont il jouit auprès d’eux…

Enfin, en prévision d’un courrier à adresser au Ministère de tutelle, Tahar Allache a demandé au Directeur de l’Exploitation, Abderrahmane Yacef, de préciser avec insistance que le mouvement de protestation était dû à une manipulation extérieure…

Pour Allache, comme pour le régime algérien, demander de meilleures conditions de travail est devenu un  »complot ourdi par des entités étrangères » contre soi !

« La voilà la nouvelle Algérie. La menace et la peur sont leur seul langage, et on ne pourra se débarrasser de ces gens qu’en se solidarisant et continuant pacifiquement notre protestation. Sinon ça ne changera jamais ! » Conclura notre source.

Quoi qu’il en soit, si la grève est suivie, il y a de fortes chances que le premier aéroport algérien soit paralysé jusqu’au départ de Tahar Allache, sinon c’est la porte ouverte à tous les excès.

A suivre…

2 COMMENTS

  1. MERCI FRERE LOCO ASSEGAS AMEGAS , BONNE ANNEE ET UNE BONNE SANTE A TOI ET A TES PROCHES

    Magnifique paysage et de les belles paroles , je ne suis pas loin de chez moi, les larmes coulent.

    la vie continue et gardons l espoir et le courage.