Gestion de l’ouverture partielle des frontières aériennes en Algérie : le bricolage de Tebboune et ses ministres se poursuit

7
1756

Encore du bricolage. Encore de la confusion. La gestion chaotique de l’ouverture partielle des frontières aériennes devient un feuilleton ridicule qui frise l’absurde. Et pour cause, ce dimanche 30 dimanche, le Conseil des ministres dirigé par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a une nouvelle fois pris des décisions qui aggravent la confusion générale et plongent la diaspora algérienne et l’ensemble des voyageurs algériens dans le désarroi. Et pour cause, chaque jour que Dieu fait, les Algériens apprennent de nouvelles données déroutantes sur ce dossier qui prend les allures d’un film de science fiction. 

En effet, ce dimanche, Tebboune et ses ministres ont ordonné de « dispenser les étudiants et les personnes âgées à faible revenu parmi les algériens de retour au pays de payer les frais d’hébergement relatifs à l’isolement ». En clair, les étudiants algériens à l’étranger et les personnes âgées ne sont pas obligés de payer les fameux 252 euros exigés pour couvrir « les frais d’hébergement » dans le cadre du confinement sanitaire pendant une période de 5 jours auquel doivent se soumettre les voyageurs algériens désireux de revenir dans leur pays d’origine.

Au cours du même Conseil des ministres, il a été également décidé de baisser de 20% les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays, selon les termes employés par le communiqué final ponctuant les travaux du Conseil des ministres. A en croire les médias officiels algériens, ces décisions devraient soulager la diaspora algérienne privée du droit au retour au pays natal depuis la mi-mars 2020. En réalité, ces décisions n’apportent  aucun soulagement car elles démontrent que l’Etat gère ce dossier avec un amateurisme effrayant.

En effet, pourquoi dispenser uniquement les étudiants et les personnes âgées de payer « les frais d’hébergement relatifs à l’isolement sanitaire ». Pourquoi les autres  franges de la diaspora algérienne ne doivent pas bénéficier de cette exemption ? Quelle est la justification rationnelle ou scientifique qui peut expliquer le bien-fondé d’une dispense d’avance des frais réservée uniquement aux personnes âgées et étudiants ?

Les femmes enceintes, les familles nombreuses, les personnes souffrant d’un handicap, les travailleurs précaires, etc., la diaspora algérienne à l’étranger est à l’image de la société : elle compte de nombreuses catégories de personnes nécessiteuses et fragiles. Il est totalement injuste et malhonnête de traiter favorablement une catégorie de la population au détriment d’une autre catégorie tout aussi fragile.

Et si l’Etat algérien est capable de dispenser « les étudiants et les personnes âgées à faible revenu parmi les algériens de retour au pays » de payer les frais de l’hébergement du confinement sanitaire, cela signifie qu’il ne craint pas les retombées financières et économiques de l’organisation des mesures sévères et coûteuses du confinement sanitaire obligatoire. Autant le rendre ainsi gratuit et accessible à tous les Algériennes et Algériens.

Ce raisonnement logique serait réellement un véritable soulagement pour des voyageurs algériens qui devront casser entièrement leur tirelire pour payer des billets d’avion excessivement chers.

Quant à la réduction de 20% des frais d’hébergement, il s’agit d’une mesure qui demeure encore opaque et incompréhensible. Une réduction de 20 % se traduirait par une baisse de 8200 Da. Une baisse superficielle qui ne produira pas un impact significatif notamment pour les familles composées de 4 ou 5 membres qui voudront retourner l’été prochain dans leur pays natal.

Il apparaît clairement que le confinement sanitaire obligatoire et payant est un véritable casse-tête pour l’Etat algérien. Ce dispositif requiert une logistique sophistiquée et une organisation disciplinée dont l’Algérie ne peut pas faire preuve. Il serait plus judicieux de supprimer cet isolement sanitaire pour les voyageurs étrangers en adoptant un dispositif beaucoup plus souple et réaliste comme la quarantaine sanitaire au niveau du domicile personnel avec une surveillance ponctuelle des services de sécurité. Mais pour aboutir à cette réflexion, l’Etat algérien devra rompre avec cette tradition de bricolage qui s’est ancrée au plus haut sommet du pouvoir de décision.

7 COMMENTS

  1. Putain c’est grave
    c’est du niveau BEG (brevet d’endseignement général)
    L’Algérie est aux mais des IGNARES.
    Sil veulent vraiment prévenir les contaminations il faut exiger un confinement familiale avec contrôle.
    Les contaminations sont plus importantes avec le personnel des sociétés étrangères !!!!!!
    Le gouvernement ne tient pas compte des vaccinations !!!
    DU TRAVAIL D’ARABE !!!!!!! expression coloniale donc tous les Algériens sont inclus

  2. Plusieurs algériens de la diaspora ont réservé leurs billets d’avance en 2020 , plusieurs de ces gens ont attaqué Air Algérie pour se faire rembourser leurs billets , Air Algérie en 1er a déclaré que la Cie n’a plus d’argent et après elle a déclaré vous rentrez a condition que vous payez 252 € pour le test et la réservation de 5 jours dans l’hôtel , ce qui veut dire que le pouvoir ne veut pas rembourser les billets , et si les voyageurs ré -attaquent a nouveau il va leur dire non je ne vous rembourse pas puisque le refus du voyage viens de vous , nous on vous a proposé de voyager en vous demandant 252€ pour votre sécurité alors que vous, vous avez refusé ,en somme le remboursement que le pouvoir doit rembourser aux clients d’air Algérie il le sort d’une poche du client pour le mettre dans l’autre poche , finalement on paye 2 fois 1 billet pour nous et un autre pour le pouvoir .

  3. Il paraît que les avions en partance de Paris sont déjà complets , c’est vrai nous les algériens on dit une chose et on fait une autre au lieu de se solidariser surtout en ce moment , alors le pouvoir fasciste est entrain de nous humilier sans consediration , voilà quelques traîtres baissent leurs pantalons , dommage pour ceux qui attendaient le boycotte d’air .Algérie.

  4. Pour MOULOUD du CANADA
    CQFD

    saber30 mai 2021 At 22 h 34 min
    Il paraît que les avions en partance de Paris sont déjà complets , c’est vrai nous les algériens on dit une chose et on fait une autre au lieu de se solidariser surtout en ce moment , alors le pouvoir fasciste est entrain de nous humilier sans consediration , voilà quelques traîtres baissent leurs pantalons , dommage pour ceux qui attendaient le boycotte d’air .Algérie.

  5. Combien de fois, le site nous a transmis de fake news…des faux vrais prix, des faux communiqués , des « appels aux boycotts lancés par la communauté
    La communauté étrangère conteste, la communauté étrangère proteste , mais la communauté a fait le siège des agences et du site internet et il y’a aucune place dispo même en soute
    Cela fait plus de 3 décennies que je vis à l’étranger c’est pareil
    J’espère au moins que les gens qui sont bloqué depuis mars pourront rentrer chez eux car eux doivent être prioritaire

  6. ZAK A MERDE
    Mais c’est tes maitres vénérés qui impose ce blocage
    Toi qui mange dans la même gamelle en bon toutou a tes maitres
    Pourquoi tu ne leurs demande pas de faciliter le rapatriement des gens bloquer
    tes cancres chéris??????