Exclusif. Plus de 645 millions d’euros : tous les tenants et aboutissants des budgets consacrés aux Jeux Méditerranéens d’Oran

0
308

Pour pouvoir organiser et abriter les compétitions de la 19e édition des Jeux Méditerranéens d’Oran, l’Algérie a sorti le chéquier pour financer de nombreuses dépenses qui ont fini par dépasser les 645 millions d’euros, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. En accédant à des documents et des rapports officiels exclusifs, nous avons pu retracer l’ensemble des dépenses consenties par l’Algérie pour garantir la réussite de cet évènement sportif international de haut niveau. 

Les budgets publics débloqués par l’Etat algérien depuis fin août 2015, date à laquelle la ville d’Oran a remporté l’organisation de la 19e édition des Jeux Méditerranéens, ont servi à financier plusieurs opérations prioritaires qui ont été engagées pour rehausser le niveau organisationnel de cet évènement regroupant pas moins de 26 pays du pourtour méditerranéen.

Selon nos investigations, l’Etat algérien a pris en charge le financement de pas moins 39 opérations pour un montant global de l’équivalent de près de 645 Millions d’euros. Au départ, 84.830 Milliards de DA ont été débloqués au profit d’Oran dans le sillage du programme sectoriel relevant du secteur de la Jeunesse et des Sports. Ensuite, 600 Millions de DA ont été pris en charge par la caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales et 970 Millions de DA ont été pris en charge par le budget de la wilaya d’Oran.

Avec tout cet argent, l’Algérie a pu procéder au financement des projets structurants à l’instar du complexe sportif, le village méditerranéen et les infrastructures d’accompagnement au nombre de huit (08) structures sportives existantes en cours de réhabilitation.

Pour gérer tous ces budgets, un dispositif a été installé au niveau de la Wilaya en mois d’octobre 2017. Ce dispositif avait regroupé 18 cadres représentant l’ensemble des secteurs, chargé d’assurer un suivi rigoureux et un accompagnement de ces projets dédiés aux jeux méditerranéens. Mais ce dispositif va rapidement souffrir de plusieurs incohérences et dysfonctionnements provoquant ainsi des retards importants au niveau de la livraison de plusieurs importantes structures nécessaires au déroulement des Jeux Méditerranéens à Oran. Ces retards ont failli compromettre définitivement l’organisation de ces Jeux Méditerranéens. Fort heureusement, de gros efforts ont été déployés par l’Etat algérien et des pressions ont été exercées depuis la Présidence de la République à Alger pour lever les obstacles qui empêchaient l’avancement des préparatifs de cet important évènement sportif international.

Soulignons enfin qu’au mois de janvier 2022, les autorités algériennes avaient débloqué encore un nouveau budget de 29 millions de dollars USD supplémentaires au profit du ministère de la Jeunesse et des Sports pour les attribuer au comité d’organisation des Jeux Méditerranéens d’Oran.  Il s’agit effectivement d’un budget fixé à hauteur de 4 milliards de Da, soit l’équivalent de 29 millions de dollars USD, qui avait été débloqué pour les besoins du fonctionnement de ce comité d’organisation qui avait connu de sérieux problèmes et divisions internes avant de stabiliser à la suite des multiples interventions des autorités suprêmes de l’Etat qui ont fait de la réussite de ces Jeux Méditerranéens une « affaire d’honneur national ».