Exclusif – L’Etau se Resserre sur Tahar Allache et ses Collaborateurs, Convoqués le Dimanche 5 Mai 2022 par le Tribunal de Sidi M’hamed !

0
289

Après des mois d’enquêtes et de révélations, et malgré les pressions exercées sur les corps de Police et de Justice, les magistrats algériens vont enfin pouvoir commencer à traiter l’affaire dite de la Société de Gestion des Systèmes et des Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA).

Les convocations de Justice sont ainsi arrivées à la Direction Générale de la SGSIA, le Jeudi 2 Juin 2022 à 15h, pour une présentation au tribunal de Sidi M’Hamed ce dimanche 5 Juin 2022.

12 cadres de la SGSIA sont concernés dont : Taher Allache PDG, Amine Khider Directeur Technique, Zara Laiche Directeur Financier, Belatache Riad Directeur de Maintenance, Batel Assia juriste, Ladjal Hadjersi conseiller du PDG, Issad Idir Chef de Départment Maintenance, Abderahmen yacef le Directeur d’Exploitation, Baghdadi Amar du Comité de participation de la SGSIA, Tahraoui Rachid Directeur de la Maintenance.

Ces personnes devront répondre de leurs actes et des graves soupçons de corruption et d’abus de biens sociaux qui pèsent sur eux, que confirment les investigations de la Police Judiciaire de la Brigade économique et Financière d’Alger.

Selon des sources ministérielles, Tahar Allache ne pourra échapper au mandat de dépôt du fait des sérieuses accusations et des chefs d’accusations retenus contre lui et au regard des montants faramineux d’argent public impliqués.

Selon les mêmes sources, Tahar Allache, déjà sous Interdiction de Sortie du Territoire National, devrait être placé en détention provisoire, du fait du risque de le voir rejoindre ses enfants installés à l’étranger.

Inutile de rappeler qu’Algeriepart a été, malgré les nombreuses menaces et les pressions auxquels il a été soumis, le seul média, depuis 2018, à dénoncer les graves faits entourant la gestion de l’extension du nouvel aéroport d’Alger, de révéler publiquement par des enquêtes détailles, étayées par des témoignages, documents et déclarations officielles, notamment celles rapportées par de hauts cadres des société anglaises Ultra Electronics et Gate Technologies, qui avaient subis chantage et tentatives de racket de la part de la Direction de la SGSIA !

Lire nos articles sur Tahar Allache ici 

Soulignons qu’une des sociétés anglaises a contacté, en vain, le Ministère de tutelle et les services de la Présidence pour dénoncer cet état de fait. Ultra Electronics a également pris attache avec le bureau gouvernemental britannique Serious Fraud Office (SFO), pour les informer des tentatives de corruption dont ils ont fait l’objet en Algérie…

Nos lecteurs peuvent relire tous les articles liés à cette incroyable affaire de corruption avec les preuves formelles de l’implication de Tahar Allache et de ses collaborateurs dans la mise en place d’une organisation mafieuse dans le but de demander des pots de vin et d’octroi illégal d’indus avantages à des sociétés étrangères et parfois locales…

Bien évidemment, aucun journal n’avait osé rapporter les graves dépassements et la gestion de l’argent public par le gang de Tahar Allache, aucun polémiste du net et encore moins celui exilé à Londres n’avaient eu le courage ou le cran de s’élever contre l’injustice subie par les employés de la SGSIA et de la Hogra notoire du PDG de l’Aéroport d’Alger et de sa clique, eux si prompts pourtant à chercher le buzz et une notoriété qui leur échappe.

Aujourd’hui, surfant sur la vague, tout le monde a son mot à dire ou sa révélation à faire, mais une fois encore personne n’osera parler et défendre le magasinier Youcef Medahi, père de trois enfants, licencié injustement par Tahar Allache pour avoir osé s’opposer à ses méthodes et à ses abus…

A ces ridicules propagandistes virtuels et aux Baghdadi Amar, Sefta Fodil et Berah Chakib, nous disons que la réintégration prochaine et attendue de Youcef Medahi ne serait que justice, contrairement à l’injustice que vous cautionniez par votre silence ou par votre inconditionnel soutien à Tahar Allache.

Tôt ou tard, vous, également, devrez rendre des comptes !