5.9 C
Alger
dimanche, janvier 29, 2023

Exclusif. Les boites de masques vides de Blida proviennent de dons expédies depuis la Chine

- Advertisement -
- Advertisement -

Les boites de masques vides qui ont été découvertes par plusieurs associations caritatives de la ville de Blida proviennent de dons médicaux expédiés depuis la Chine par des sociétés chinoises privées et étatiques qui opèrent depuis des années en Algérie, a appris Algérie Part au cours de ses investigations. Il s’agit plus exactement de 5 millions de masques et bavettes médicales qui ont été offerts par plusieurs sociétés chinoises à l’Algérie en guise de solidarité avec notre pays qui souffre grandement des impacts de la crise sanitaire du COVID-19, a-t-on confirmé au cours de nos investigations. 

Ces dons ont été envoyés successivement depuis la Chine vers l’Algérie la semaine passée. C’est effectivement la Pharmacie Centrale des Hôpitaux (PCH), située au niveau de la zone industrielle d’Oued Semar, qui avait réceptionné ces 5 millions de masques, a-t-on confirmé au cours de nos investigations. Mais la PCH n’a pas géré ces stocks puisqu’elle n’est pas l’opérateur qui a payé pour obtenir ces commandes.

La PCH s’est contentée uniquement de les réceptionner pour ensuite les offrir aux Scouts musulmans algériens, le Croissant rouge Algérien et plusieurs autres associations caritatives algériennes pour les distribuer au niveau des wilayas de Blida, Tipaza, Alger et Boumerdès. Ces masques étaient destinés à la distribution des bavettes à titre gracieux au profit des citoyens dans le cadre des efforts menés pour la prévention et la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19). L’objectif principal était de sensibiliser à grande échelle les algériens au sujet de l’importance du port du masque afin de stopper la propagation de l’épidémie du COVID-19 en Algérie.

Selon nos investigations, c’est ensuite les walis de Tipaza, Blida, Boumerdès et Alger qui ont coordonné cette opération de distribution gratuite de masques avec les représentants du Croissant Rouge algérien, les scouts musulmans et des associations caritatives locales connues auprès des autorités de ces wilayas.

Nos sources au sein de la PCH ont assuré que ces cartons n’ont pas été ouverts depuis leur arrivée à Alger en provenance de Chine. Les boites de masques étaient donc vides depuis leur expédition vers l’Algérie par des sociétés chinoises. Ce sont ainsi les fournisseurs chinois qui sont responsables de ces masques qui ont disparu dans leurs cartons.  Comme il s’agit de dons, la PCH ne peut pas se permettre de réclamer des explications aux généreux donateurs chinois. Mais ce samedi à la fin de la journée, les services de la PCH ont été instruits d’ouvrir tous les cartons afin de procéder à la vérification minutieuse des boites de masques qui y ont été stockés par les fournisseurs chinois. Cette opération se déroule, assurent nos sources, sous la surveillance très stricte des services de sécurité mobilisés fortement pour éviter les actes de vols ou de détournements de ces précieux masques.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -