8.9 C
Alger
lundi, janvier 30, 2023

Exclusif. Le PDG de Sonatrach reporte un évènement important prétextant « l’absence de Tebboune à Alger »

- Advertisement -
- Advertisement -

Stupéfaction à Sonatrach. Le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures, Toufik Hakkar, a reporté à plusieurs reprises un évènement économique important prétextant « l’absence du Président Abdelamdjid Tebboune à Alger », a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. En effet, Toufik Hakkar a confié à ses propres collaborateurs, à savoir Amine Melaika, vice-président Sonatrach, chargé de l’Activité TRC, et Fethi Arabi, vice-Président responsable du Business Development & Marketing, que le Président  de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait quitté momentanément Alger pour un déplacement très discret à l’étranger. Et c’est pour cette raison que le PDG de Sonatrach a demandé expressément à ses deux collaborateurs de reporter un important évènement économique qui était prévu dimanche 3 octobre dernier, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. 

Et pourtant, cet évènement portait sur l’organisation d’une importante conférence regroupant des entreprises nationales que la Sonatrach devait honorer en leur confiant la réalisation des projets d’investissements dans le cadre du partenariat pour le renforcement de la préférence nationale et l’amélioration du taux national d’intégration industrielle dans le secteur des hydrocarbures.  Cet événement devait être rehaussé par la présence d’au moins deux ministres du gouvernement actuel d’Aymen Benabderrahmane.

Selon nos investigations, l’objectif de la direction générale de Sonatrach est d’attribuer des projets de l’équivalent de 2 milliards de dollars à diverses sociétés publiques nationales. Il s’avère que cette conférence prévue au siège de la Direction Générale de Sonatrach à Hydra le dimanche 3 octobre dernier a été reportée une première fois au jeudi 7 octobre dernier. Mais, à la surprise générale, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, est intervenu une nouvelle fois pour imposer le report de cette conférence qui devrait finalement avoir lieu demain dimanche 10 octobre.

Et pour chaque report, Toufik Hakkar a justifié ses décisions auprès de ses collaborateurs par « l’absence du Président d’Abdelmadjid Tebboune à Alger » alors que celui-ci a officiellement présidé le jeudi 8 octobre une réunion du Haut Conseil de Sécurité.

Les justifications étranges avancées par Toufik Hakkar se sont propagées rapidement comme une traînée de poudre dans les bureaux de la direction générale de Sonatrach à Alger suscitant ainsi l’étonnement général et soulevant de nombreuses interrogations sur les relations entretenues par Toufik Hakkar avec l’entourage du Président Tebboune. Pourquoi le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures veut-il à tout prix « caler » un évènement économique en fonction de l’agenda du Chef de l’Etat ? Et pourquoi a-t-il révélé ou confié à ses collaborateurs que Tebboune n’était pas présent à Alger ? Et qui peut communiquer une telle information controversée au PDG de Sonatrach alors qu’elle n’a jamais été confirmée ni rendue publique par le canal officiel de l’Etat algérien ?  Autant de questions intrigantes qui demeurent jusqu’à aujourd’hui sans aucune réponse car Toufik Hakkar s’est imposé depuis sa nomination à la tête de Sonatrach en février 2020 comme un personnage entretenant des connexions très sombres au sein du sérail algérien.

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -