4.9 C
Alger
lundi, janvier 30, 2023

Exclusif. Le PDG de Sonatrach désavoué : la nomination d’un nouveau PDG de NAFTAL suspendue

- Advertisement -
- Advertisement -

L’installation d’un nouveau PDG à la tête de NAFTAL, spécialisée dans la distribution des produits pétroliers e l’élaboration et la distribution de lubrifiants pour moteurs ainsi que pour l’industrie, l’une des filiales les plus importantes de Sonatrach, n’aura pas lieu, a appris Algérie Part au cours de ses investigations. 

Le nouveau PDG sélectionné par le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a fait l’objet d’une enquête sécuritaire qui lui a été entièrement défavorable en raison de son implication dans plusieurs dossiers sulfureux par le passé, a-t-on appris auprès de plusieurs sources concordantes. Toufik Hakkar voulait nommer à la tête de NAFTAL un certain Mohamed Khaldi, un ancien PDG de l’Entreprise Nationale du Forage (ENAFOR) qui était admis à la retraite depuis maintenant 5 ans. Mais Toufik Hakkar a préféré le rappeler pour lui confier Naftal. Or, l’enquête diligentée par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), la principale branche des services secrets algériens, l’ex-DRS, a abouti à des conclusions négatives qui compromettent Mohamed Khadli.

Les autorités algériennes ont été contraintes d’intervenir pour invalider la nomination de ce nouveau PDG à la tête de NAFTAL. Dans ce contexte, l’intérim de la Direction Générale de NAFTAL restera toujours assurée par Kamel Benfriha, qui occupait le poste de directeur de la division GPL au sein de cette filiale de Sonatrach.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -