Exclusif. Le Général-Major Abdelghani Rachedi transféré en toute urgence à Paris

0
462

Le Général-Major Abdelghani Rachedi, le nouveau patron de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le renseignement extérieur algérien, s’est rendu depuis Alger, il y a de cala depuis 3 jours, vers un hôpital spécialisé à Paris pour subir des contrôles médicaux, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations.

L’état de santé d’Abdelghani Rachedi a été jugé assez sérieux et le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a autorisé sa demande de transfert vers un hôpital en France afin de lui délivrer les soins indispensables pour préserver son état de santé. Certains sources proches de la DDSE relativisent, néanmoins, la portée de ce transfert médicalisé vers la France et excluent tout danger contre l’intégrité physique d’Abdelghani Rachedi.

Selon nos investigations, Abdelghani Rachedi vit depuis plusieurs semaines des moments très difficiles où il est soumis à de très fortes pressions notamment depuis son accession à la tête de la DDSE le 16 juillet 2022.

Rachedi aurait, selon certaines sources, tenté de procéder à un « vaste nettoyage » au sein des services de la DDSE en enclenchant des enquêtes minutieuses sur des faits de « corruption » et de « haute trahison » qui impliquent plusieurs anciens hauts responsables.

Ces enquêtes auraient fortement dérangé certains lobbys puissants au sein de la hiérarchie militaire.

Les problèmes de santé d’Abdelghani Rachedi sont survenus dans ce contexte bouillonnant au cours duquel ce haut gradé du renseignement algérien dérange, semble-t-il, de plus en plus des intérêts opaques au sein du sérail.