EXCLUSIF – Ce que Réellement Coûte la République Sahraouie au Trésor Public Algérien

14
1910

Alors que le conflit du Sahara Occidental perdure depuis plus de 4 décennies, plus de 173 600 réfugiés sahraouis vivent dans un complexe de camps situés dans la ville de Tindouf, au sud-ouest de l’Algérie, plus précisément dans le Hamada de Tindouf, vaste et inhospitalier plateau rocailleux et rocheux situé en plein désert.

Les réfugiés sahraouis sont répartis en 5 camps ou wilayas : Aousserd, Boujdour, Dakhla, Laâyoune et Smara. A ces cinq camps s’ajoute celui de Rabouni, capitale administrative et politique où se trouvent les différentes institutions des autorités des réfugiés en place.  Chaque camp est appelé wilaya, en rappel des villes du Sahara Occidental.

En raison du climat aride et de l’éloignement de la région de Tindouf, dans laquelle les camps sont situés, les réfugiés sahraouis demeurent tributaires de l’aide internationale, sans laquelle ils ne pourraient subvenir à leurs besoins essentiels.

L’Aide Humanitaire de l’Union Européenne

Depuis 1993, l’Union Européenne (UE) a déboursé 277 millions d’euros pour venir en aide aux Sahraouis vulnérables. Rien que pour 2021, l’Union Européenne a engagé € 10 millions de fonds humanitaires, permettant l’organisation d’une aide alimentaire et d’une lutte contre la malnutrition des enfants et femmes réfugiés sahraouis.

En outre, la même année, l’UE a débloqué € 1 million pour soutenir la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans les camps sahraouis, alors que l’année précédente ce sont près de € 500 000 qui ont été alloués au renforcement des services d’urgence des hôpitaux locaux et l’installation de stations de lavage des mains.

En 2022, ce sont 9 millions d’euros qui vont être dégagés pour contribuer à satisfaire les besoins humanitaires les plus urgents des réfugiés sahraouis vulnérables. Cette enveloppe constituera une aide alimentaire et améliorera l’accès à l’eau potable, à des soins de santé de base et à l’éducation.

L’Aide Humanitaire Espagnole

L’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID), est le principal organe de gestion de la coopération espagnole, qui, dans le cadre de son action en faveur du développement humain durable et contre la pauvreté, inscrit l’action humanitaire parmi ses priorités.

En 2018, l’aide de l’AECID à la population réfugiée vivant dans les camps Sahraouis a atteint 5,6 Millions d’Euros et 5,5 Millions d’Euros en 2019.

L’Aide Humanitaire des Nations-Unies :

L’Algérie, qui accueillerait en 2021 près de 185.000 réfugiés Sahraouis dans les cinq camps de Tindouf, et près de 10.000 demandeurs d’asile et réfugiés issus en majorité des pays subsahariens, bénéficie d’un important budget octroyé par l’agence des Nations Unis pour les Réfugiées (UNHCR).

Camps de Laâyoune

En 2022, l’UNHCR a prévu la somme de 44,871 Millions de Dollars pour l’Algérie, alors que ce montant était de 37,118 Millions de Dollars en 2021.

Il est à rappeler que pour l’année 2022, 4 Millions de Dollars sont provisionnés par l’UNHCR dans le cadre du programme :  »rétablir la confiance », dans le but d’apporter une réponse humanitaire à la situation prolongée de séparation des familles sahraouies de Tindouf et ceux restées dans le territoire occupé du Sahara occidental.

En 2015, les acteurs humanitaires ont chiffré les besoins humanitaires des réfugiés sahraouis à 37 millions de dollars, en dehors du panier alimentaire de base distribué par le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM).

Le PAM est la plus grande organisation humanitaire au monde, fournissant une aide alimentaire dans les situations d’urgence et travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience.

Depuis 1986, le PAM soutient les réfugiés du Sahara occidental en Algérie, à travers des opérations menées et supervisées en collaboration avec des organisations nationales et internationales.

Le PAM assure la fourniture et la distribution, en collaboration avec le HCR, de rations alimentaires pour la population Sahraouie réfugiée à Tindouf, en fournissant des rations alimentaires étudiées pour les besoins nutritifs de des réfugiés sahraouis en général, et en assurant particulièrement un contenu adapté à chaque catégorie vulnérable de la population : Femmes enceintes, enfants au niveau des cantines de crèches et des écoles…

En Novembre 2021, c’est 133.672 rations qui avaient été distribuées, alors que 138.421 rations l’ont été au mois de décembre 2021. Cela représente un budget mensuel moyen qui varie entre 1,7 et 2,1 millions de Dollars, soit des besoins annuels moyens qui s’établissent autour de 24 Millions de Dollars.

L’Aide Humanitaire de l’Algérie

Selon nos sources, l’Algérie participe annuellement pour combler le financement de l’aide apportée par le PAM aux réfugiés du Sahara occidental depuis 1975, date de l’annexion du Sahara Occidental par le Royaume du Maroc. En 2010 sa contribution était de 2,2 Millions de Dollars.

Soulignons que les autorités algériennes se sont officiellement désengagées de la gestion des camps de réfugiés au profit du Front Polisario et ont renoncé aux prérogatives qui leur été attribuées sur l’ensemble du territoire des camps, à savoir le pouvoir administratif, judiciaire, de police, militaire et politique, ainsi que la protection des droits de l’Homme. Ces pouvoirs sont aujourd’hui exercés par les autorités administratives de la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD).

Le Budget de la RASD

La RASD ne dispose pas de secteurs de production et d’exportation desquels des recettes sont susceptibles d’être perçues. Le secteur d’importation est limité aux biens humanitaires destinés à maintenir son statut de réfugié.

Alger, principal soutien de la cause sahraouie, n’a jamais cessé d’apporter son soutien au peuple Sahraoui dans des domaines aussi variés que le sanitaire, l’économie, l’éducation, le politique, la diplomatie ainsi que l’équipement et la formation militaires.

Dans le secteur de la Santé qui consomme près de 3 millions de dollars du budget de l’Etat Sahraoui en 2021, ce sont trente dispensaires et cliniques, un hôpital principal à Rabouni et 5 hôpitaux régionaux, qui sont soutenus financièrement par le gouvernement algérien à hauteur de 60%, aux côtés de l’Etat cubain qui assume une bonne partie du reste.

De plus, l’Etat algérien assume les transferts vers les hôpitaux d’Alger et d’Oran ainsi que les frais correspondants aux soins qui ne peuvent être dispensés dans les Camps.

Camps de Boujdour

Les enfants réfugiés des camps près de Tindouf ont accès gratuitement aux écoles publiques jusqu’au niveau secondaire. Au-delà, les camps n’étant pas doté d’établissement, le gouvernement algérien offre l’accès gratuit à l’enseignement supérieur en Algérie à des centaines de réfugiés des camps.

Ainsi, depuis 1976, tous les Ministères algériens sont tenus, dans le plus grand secret, de contribuer financièrement et matériellement, dans leurs secteurs respectifs, à un soutien indéfectible à la RASD, et cela représente un budget colossal.

Selon des documents internes au gouvernement Sahraoui que nous avons pu consulter, les dépenses de l’Etat de la RASD pour l’année 2021 s’élevaient à plus de 1,3 Milliards de Dollars.

Nous avons ainsi appris qu’à elle seule, la diplomatie du Sahara Occidental consommait l’équivalent de près de 250 Millions de Dollars. Les services de la présidence de la RASD consomment quant à eux l’équivalent de 8,5 Millions de Dollars, alors que l’eau, l’électricité et le gaz représentent un budget annuel de plus de 53 Millions de Dollars !

Or le total des attributions accordées ainsi que les montant perçus aux titres du soutien et de la coopération s’élèvent à un total de 1,1 Milliards de Dollars, autant dire 85% du budget total !

Le déficit, soit 200 Millions de dollars, est essentiellement financé par les différentes taxes et impositions dégagées par l’Etat.

L’Apport de l’Algérie

Bien évidemment l’Algérie n’est pas la seule à contribuer aux charges du Polisario, représentant légitime du peuple Sahraoui. Ainsi, selon les documents consultés, l’Union Africaine soutiendrait l’administration de la RASD à hauteur de 46 Millions de dollars pour l’année 2021.

Toutefois et selon nos informations, l’essentiel du Budget de la RASD est supporté par l’Armée algérienne qui fournit carburant, équipement, armement et formation aux quelques 10.000 hommes formant l’effectif total des combattants du Polisario.

Les documents consultés par la rédaction indiquent que le budget du Ministère de la Défense de la RASD s’élève à près de 497 Millions de Dollars, essentiellement financés par l’Algérie.

 » Au total, la RASD coûte à l’Etat algérien, bon an mal an, un Milliard de dollars  » Nous confirmera une source militaire.

Crédit Photo Arnaud Marin

14 COMMENTS

  1. C’est tout benefice d’être un pseudo refugié polisarien. Les aides tombent de toutes parts pour un cheptel de refugiés dont le nombre est un secret defense car le pouvoir algérien refuse officiellement toutes les demandes du Conseil de Securité et du HCR pour les recenser. Et pour cause, ils ont tout intérêt à sur gonfler leur nombre pour siphonner un maximum d’aide pour se donner une importance politique.Et s’enrichir.
    D’autant que les tribus etant les mêmes et à cheval sur les 3 frontières ( Maroc, Algérie, Mauritanie) sans compter les tribus des populations arabo-berberes du Mali et Niger, il est aisé de faire passer pour un refugié le premier passant venu. Surtout que le chef du Polisario lui même à 3 fausses vraies identités selon la justice espagnole qui a instruit une plainte contre lui pour viol et torture.
    Aussi, ces refugiés selon la Croix Rouge et le HCR souffrent de façon endemique… de malnutrition et d’anémie! Le pouvoir algérien ferait mieux de les nourrir au lieu de se contenter de declarations,de communiqués et de vociférations armées. L’aide internationale se retrouve detournée sur les marchés mauritaniens et du Sahel.
    En conclusion, les « refugiés » du Polisario sont rentables.

  2. Si le régime Algérien a fait tous ces dépenses depuis 1975, ce n’est pas pour rendre service aux réfugiés Sahraouis, mais uniquement pour entraver l’intégralité territoriale du Maroc. Voire pour spolié le Sahara occidental et avoir accès à l’Atlantique. Tous les personnes qui ne connaissent pas ou font mine d’ignorer l’histoire du Maroc parlent d’annexion de ces territoires par le Royaume. En réalité, seuls les Marocains ont libéré ces territoires qui leurs appartiennent et qui ont été occupé par l’Espagne. Tout le reste, ce n’est que du bla bla, de la propagande et des mensonges propagés par des médias aux ordres du régime mafieu Algérien.

  3. Je savais qu’un tel article aller sortir les rats du royaume de la débauche de leurs trous.
    C’est notre fierté de soutenir un peuple opprimés.
    Le roi des meztolines n’a qu’à s’en prendre à son père qui lui a légué un poison.
    Vous apportez la preuve que le monde entier aide l’état Sahraoui et son représentant légitime, le POLISARIO.
    Pour la zriba ne s’en prend pas aux autres pays et ne fait qu’une fixation sur l’Algérie.
    Vous faites un article tendancieux sur ce que coute le soutien Algérien à la RASD mais, il serai intéressant de se pencher sur le non-soutien de l’Algérie à la république Sahraoui? Ca serait la guerre totale dans toute la région car le Maroc, c’est Israël du Maghreb, il ne vie que par les spoliations des terres et richesses de ses voisins. C’est le deuxième pays au monde avec son frère Israël, dont les frontières sont en perpétuelles changement. Leurs seules limites c’est les terres qu’ils peuvent occuper! Jadis, le Maroc voulait s’en prendre à la Maurétanie et n’a reconnu son indépendance que forcé. Il réclame même la moitié du Sénégal, la moitié de l’Algérie.
    Le président Tebboune les a bien résumé : tout ce qu’ils touchent ils en réclament la moitié
    C’est pour cela que l’Algérie ne permettra jamais à cette entité de mettre en pratique son projet expansionniste.

  4. Kabyle : ce qui est rigolo ! C’est toujours la défense du territoire dessiné par le colonisateur ! Dans notre cas, c’était le Sahara # espagnol # ! Avant c’était des tribus !
    C’est comme l’Algérie, une bonne partie du Sahara ne faisait pas partie du territoire de la régence d’Alger avant la colonisation française ! Mais bon, il y a du pétrole et du gaz, on aurait tord de s’en priver ! l’Algérie est une et indivisible !

  5. Loji ce qui est hallucinant c semmar ne parle pas combien coûte aux contribuables marocain occupation Sahara occidental car le Saharoui a été tuée virée de c est terre pdt la marche verte qui été préparé par les services français qui on donnée le feux vert a Hassan 2 est c est esclave FUSTREE marococorico qui vient dans les site algerian pour falsifié histoire algerienne et Saharoui et mauritanien je leur dit votre mensonge OAS chien ne passe pas car l Algerie exister avant ton Maroc c est la NUMIDIE

  6. Longue vie à Bouteflika et son ami de combat Boumedienne (Bou makhrouba) , les pères du pays continent , qui ont instauré les solides bases de l’Algérie, créé par la maudite France colonialiste en 1962 .
    TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères fondateur de L’ALGERIE .

  7. « Les réfugiés sahraouis sont répartis en 5 camps ou wilayas : Aousserd, Boujdour, Dakhla, Laâyoune et Smara. A ces cinq camps s’ajoute celui de Rabouni, capitale administrative et politique où se trouvent les différentes institutions des autorités des réfugiés en place. Chaque camp est appelé wilaya, en rappel des villes du Sahara Occidental » en Algérie.
    « L’Aide Humanitaire de l’Algérie » : taxer l’aide internationale pour les caisses du trésor algérien, voler l’aide internationales aux séquestrés et la revendre.
    A semmar: même toi Brutus…

  8. Kabyle : l’Algérie ce n’est pas le territoire de la Numidie !
    La particularité sahraoui et son territoire a été créée par le colonisateur espagnol !
    Qui a délimiter les pays, les territoires ? Qui les a nommé, qui a nommé les habitants ? (En Afrique et au Moyen-Orient)
    Au lieu de se plaindre constamment sur les pays européens qui ont quitté la place et de faire la guéguerre entre voisins ! Les pays devraient être redessinés en fonction de la réalité démographique !

  9. Loji frère n est pas la terre de la la NUMIDIE aussi mon jusqu’à oued Moulouya actuellement aux Maroc cette rivière oui la France vous a donner une partie de Algerie donc si tu renie histoire algérienne c est que tu aprend auprès de la alcoolique haineux est raciste Lugan le falsificateur de histoire algérienne lui né à Meknès … après tu sais la majorité des Saharoui veulent être dans leur pays indépendant du makhzen