Dossier Corruption – Tahar Allache, au Plus Mal, Lâche ses Collaborateurs en Vue du Procès !

0
1410

Tahar Allache, le responsable de la société de Gestions des Services et Infrastructures aéroportuaires basée à l’aéroport international d’Alger, a eu un grave malaise le matin de ce Dimanche 19 Décembre 2021.

Alors qu’il était à la pharmacie de l’Aéroport d’Alger pour prendre un médicament qui l’aiderait à surmonter ce qui s’apparenterait à une crise d’angoisse, le PDG de la SGSIA s’est évanoui et est tombé de tout son poids sur le sol, à l’intérieur même de l’officine.

Cet événement a suscité un branle-bas de combat général au sein des forces de sécurité qui ont évacué la pharmacie et une partie du terminal pour y établir un périmètre de sécurité dans l’attente de l’arrivée de la protection civile.

Après avoir repris ses esprits, Tahar Allache rejoint de nouveau son bureau, sauf qu’une heure après, il perd une fois encore conscience.

Evacué en ambulance vers l’hôpital, Tahar Allache a été placé en observation et n’en est ressorti qu’en milieu d’après-midi, vers 15h30.

Il faut dire que la pression judiciaire est énorme autour de ce personnage, qui a plusieurs affaires de corruption pendantes au niveau des tribunaux algériens et qui concernent des projets évalués à des centaines de millions de Dollars !

Convoqué par la Justice ainsi que plusieurs de ses cadres pour ses affaires, Tahar Allache a pris l’initiative d’organiser des réunions de travail, dans la salle du terminal T1 où se déroule habituellement le Comité de Direction, uniquement avec la présence de ses co-accusés, pour une sorte de répétition en vue du procès à venir.

Plusieurs hauts cadres de la SGSIA en sont ressortis qui avec une mine déconfite, qui avec une grande difficulté à cacher sa colère, à l’image du directeur de l’Exploitation Abderrahmane Yacef ou encore le directeur des Finances Laiche Zara, et bien d’autres encore qui risquent vraisemblablement de se retrouver en prison !

Selon nos sources, les collaborateurs de Tahar Allache, qui n’avaient pourtant fait qu’obéir à ses ordres pour la signature de marchés considérés comme compromettants et douteux par l’enquête des services de sécurité avant d’être transmise à la justice, ont été sommés d’endosser l’entière responsabilité de leurs actes.

« Tahar Allache leur a signifié qu’il ne pouvait les protéger comme il le leur avait promis à l’époque des faits. » Nous informe une de nos sources.

Certains de ces fonctionnaires, ont décidé de rompre leur silence solidaire observé durant les interrogatoires au niveau des bureaux des enquêteurs, et qu’ils allaient se dédire pour enfoncer Tahar Allache…

C’est dire l’ambiance malsaine que vivent certains salariés de l’Aéroport International d’Alger et des fracassantes révélations à venir qui ont mis la santé de Tahar Allache à mal, au point d’en perdre connaissance !

A suivre…