Documents – Les Mensonges et les Preuves de l’Ignorance de ce Polémiste de Londres qui Trompe son Public !

0
767

Le pire n’a pas été de voir un ignorant s’entêter à réitérer ses erreurs et à se convaincre qu’il avait raison. Non le pire c’était de l’observer tromper les quelques citoyens algériens qui le suivent sans réfléchir, sans aucun respect pour eux.

Auteur : [email protected]

À ce rigolo de la toile et à ceux qui méritent qu’on rétablisse la vérité, nous allons démontrer, dans un premier temps, que le polémiste virtuel réfugié à Londres, certainement parce qu’il ne maitrise pas la langue française ni la nomenclature en matière d’actes immobiliers, vous a menti.

Dans un second temps , nous allons vous expliquer en quoi le populo-propagandiste exilé à Londres est victime de plusieurs biais cognitifs, comme celui tendant à rechercher en priorité les informations qui confirment sa manière de penser, et à négliger tout ce qui pourrait la remettre en cause.

En plus d’être une altération de sa lucidité, le biais de confirmation dans lequel il tombe est une preuve supplémentaire de sa mauvaise foi totalement assumée. Explications !

Celui qui se présente comme journaliste exilé dans la capitale britannique, a expliqué, dans son dernier one man show, qu’il parlait avec force de preuves documentées.

Aussi, a-t-il affirmé que la fille de l’ex Ministre des Finances algérien Manal Djellab avait déjà été mariée. Or sur les documents qu’il a lui-même produit, on peut lire que c’est totalement faux !

De plus le couple s’est marié en 2008 et non pas  » en 2015 quelques jours avant l’ouverture de la société de Youssef Ouallali « , comme l’a avancé de manière clownesque notre propagandiste britannique…

1er Mensonge !

En 2005, le professeur THIBAULT Emmanuel Docteur et Professeur en Sciences Économiques de l’Université de Perpignan, depuis 2004, avait supervisé le mémoire de Youssef Ouallali, présenté pour son Master à l’Université de Perpignan Via Domitia !

C’est donc durant leurs études universitaires que Youssef avait rencontré Manal Djellab, soit au début des années 2000, avant même que son père ne soit désigné comme Administrateur d’El Khalifa Bank pour moins de 3 mois, et non liquidateur de ladite banque comme aime à le répéter notre youtubeur.

2ème Mensonge !

La société DBO expert, une SAS au capital de 2 000 Euros ayant pour objet l’exercice de la profession d’expert-comptable, a été créée en Juin 2015 par Ouallali avec deux autres associés. Une société qui va dans le sens de ses études et de ses qualifications. Cette société a réalisé un chiffre d’affaires de 67.000 Euros en 2015, et 395.050 Euros en 2019, pour des résultats nets respectivement de 17.500 Euros et 8.100 Euros !

On est bien loin de cette société sponsorisée par les 30 Millions d’Euros prétendument détenus Djellab comme affirmé, sans preuve, par notre complotiste de Londres.

3ème mensonge

Pire encore. Dans son show divertissant, notre expert en Fake News a expliqué, sans aucune preuve bien évidemment, que c’était avec « l’argent volé par l’ex Ministre des Finances au peuple algérien » que Ouallali aurait créé sa société DBO Expert en 2015 !

Mais comme il ne fait aucun effort et ne reproduit que ce qu’on lui demande de dire sans aller vérifier ses informations, il ne savait pas que Ouallali était un entrepreneur de longue date.

Déjà en 2012, il avait créé, avec un capital de 1000 Euros, la société BBO Consulting dont l’objet social était, entre autres, la création de site web, conseil en prestation, achat et vente de produits informatiques.

On va considérer cela comme un demi mensonge…

Mais le plus consternant dans les errements de notre chroniqueur du Dimanche, est cette erreur qu’il ne veut admettre quant aux lots immobiliers acquis par Manal Djellab, Directrice clientèle professionnelle au sein de la banque d’Epargne à Paris.

Nous vous avons reproduit l’acte qui explique clairement la composition de la propriété et avons même pu obtenir la photo de celle-ci dans la ville de Suresnes.

Il ne s’agit clairement pas de « 3 villas » comme le prétend notre complotiste manipulé.

Avec ce 4ème mensonge, nul n’est besoin de se demander, comme il le répète ad nauseam à ses détracteurs, qui peut bien être l’âne, le dinosaure ou l’ignorant.

Il aurait mieux fallu qu’il vérifie sérieusement les informations que lui envoie sa source identifiée, car qui va le croire après ça !