10.9 C
Alger
vendredi, février 3, 2023

Des terrains pour Madjer, les fils de Hamel et « Kamel le Boucher » : Zoukh, l’un des acteurs principaux de la corruption

- Advertisement -
- Advertisement -

Ce jeudi est un grand jour pour la lutte contre la corruption en Algérie. Abdelkader Zoukh, l’ancien wali d’Alger, sera auditionné par les juges de la Cour Suprême après plusieurs semaines, voire de mois d’une étrange impunité dont il jouissait auprès du pouvoir algérien. Zoukh est un acteur principal de la corruption et de la dilapidation des deniers publics en Algérie. 

D’octobre 2013 jusqu’à avril 2019, Abdelkader Zoukh a abusé de ses fonctions de Wali d’Alger pour octroyer des privilèges à de nombreux VIP, oligarques ou familles des dirigeants politiques les plus influents. Selon nos informations, Zoukh sera questionné aujourd’hui à la Cour Suprême sur plusieurs dossiers d’attribution d’assiettes foncières à des personnalités sulfureuses impliquées dans de gros scandales de corruption. Il s’agit, par exemple, des fils de Hamel qui auraient profité de plusieurs assiettes foncières avec la bénédiction de l’ex-Wali d’Alger.

C’est, d’ailleurs, l’un des fils de Hamel qui avait mis en relation le fameux et controversé « Kamel le Boucher », le milliardaire et principal suspect dans le scandale de la cocaîne du Port d’Oran, avec Abdelkader Zoukh. Et depuis cette mise en relation, tous les chantiers immobiliers de « Kamel le Boucher » ont été débloqués, les autorisations accélérées et le promoteur immobilier a pu fructifier son immense fortune en s’offrant des résidences immobilières dans les zones les plus prisées de la capitale Alger. Et tout cela s’est déroulé sous le règne d’Abdelkader Zoukh, le Wali qui n’avait jamais été inquiété auparavant par la justice ou le gouvernement. Et pourtant, de nombreux cadres de l’administration des domaines ou des directions de l’urbanisme, dépendant de la wilaya d’Alger, ont été incarcérés à la prison d’El-Harrach dans le sillage de la chute de « Kamel le Boucher ».

Abdelkader Zoukh a aidé également de nombreuses personnalités influentes à obtenir des terrains situés dans des périmètres très recherchées pour le business à l’image de Rabah Madjer, l’ex-star de l’équipe nationale de football, qui avait obtenu l’autorisation d’exploiter un grand terrain au niveau de la promenade maritime des Sablettes.

La Sarl Madjer Arena”, gérée par son fils, Amir Madjer, a obtenu, de gré à gré vraisemblablement, un lot de terrain de 3400 mètres carrés dans le site des Sablettes, tant convoité par les investisseurs, de la part du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.  Ce dernier a délivré “des arrêtés de concession” à de nombreuses personnalités proches ou choyées par le régime Bouteflika. Aujourd’hui, Zoukh doit parler, s’expliquer et rendre des comptes. Avec toutes ces affaires qui lui collent au dos, Zoukh ne devrait pas échapper à l’incarcération à la prison d’El-Harrach.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -