12.9 C
Alger
dimanche, février 5, 2023

Des centaines de souscripteurs AADL manifestent à Bouinan contre le « détournement » de leurs logements par les services de sécurité

- Advertisement -
- Advertisement -

Ce  samedi matin, des centaines de souscripteurs AADL ont manifesté à Bouinan, dans la wilaya de Blida, au niveau du site des 4500 logements bâtis par la société turque KUZU TOPLU KONUT INSAAT afin de protester contre le manque de transparence des autorités algériennes chargées de l’habitat et de la distribution des logements. Ces manifestants ont exprimé leur indignation à la suite du  “détournement” de ce site AADL de sa première vocation par les autorités algériennes qui ont affecté la majorité de ses appartements aux policiers ayant longtemps servi contre les manifestations du Hirak populaire et ce depuis le 22 février 2019. 

« Nous ne sommes pas contre les policiers. Nous les soutenons dans leur quête d’un logement décent et digne ce nom. Ils sont des algériens comme nous tous. Mais pourquoi l’AADL leur accorde des privilèges inouïs en violant toutes les étapes de la procédure d’accès aux logements neufs et en leur accordant des appartements qui étaient destinés à des familles bénéficiaires prenant leur mal en patience depuis 2013. Certaines de ces familles attendent la remise des clés de ces appartements depuis 2001 ! », s’indignent des protestataires joints par Algérie Part.

Il faut savoir qu’effectivement pas moins de 4 bâtiments de 9 étages et 4 autres immeubles composés de 5 étages ont été d’ores et déjà dédiés exclusivement par les autorités algériennes aux policiers et leurs familles. Celles-ci devront commencer à occuper ces nouveaux logements à partir du début de la semaine prochaine, à savoir dés la fin de ce mois d’août. Or, ces logements n’ont jamais été préalablement destinés aux membres des forces de sécurité.

Ces logements AADL étaient destinés aux souscripteurs du programme AADL 2001 et 2002, à savoir les deux premiers programmes lancés par l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL). Les souscripteurs de ces deux programmes dans la wilaya de Blida attendent avec impatience l’attribution de ces logements depuis maintenant près de 20 ans ! Les bénéficiaires de ces futurs logements ont payé leurs trois premières tranches comme le prévoit la réglementation régissant la distribution des logements AADL en Algérie. Ils ont même reçu une pré-affectation leur indiquant qu’ils vont bénéficier de nouveaux appartements au niveau du site 4500 logements construits par la société turque KUZU à Bouinan.

Mais l’AADL a changé brusquement ses décisions en réaffectant ces familles vers un autre distant de près de 8 KM de la ville de Bouinan. Une énorme confusion va être de nouveau entretenue par la direction générale de l’AADL qui va affecter des souscripteurs du programme 2013 vers ce site des 4500 logements de Bouinan. Cependant, l’AADL va encore une fois se raviser en bloquant les affectations finales empêchant ainsi plus de 3500 bénéficiaires de prendre possession de leurs logements au niveau de ce site livré avec énormément de retards par la société turque KUZU. L’AADL va entretenir le mystère jusqu’à ce que les membres des forces de sécurité obtiennent définitivement les clés de leurs appartements au niveau de ce site des 4500 logements. Qu’adviendra-t-il des autres 3500 citoyens et familles qui attendent les clés de leurs logements au niveau de cette cité AADL ? Pour l’heure, le flou est total et troublant car les autorités en charge de ce dossier ne fournissent aucune explication rationnelle à ces familles désorientées.

Les policiers et éléments des forces anti-émeutes mobilisés contre les manifestations du Hirak ont manifestement bénéficié de nouveaux logements sans subir les longues années de procédures administratives auxquelles sont soumis les Algériens lambda, ces simples mortels qui ne jouissent d’aucun privilège auprès des autorités algériennes.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -