3.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest : encore un engagement qui n’a pas été tenu par le gouvernement algérien

- Advertisement -
- Advertisement -

C’est une très fâcheuse habitude qui gâche énormément le développement de l’Algérie. Les dirigeants algériens prennent des engagements, mais sans jamais les tenir dans les délais impartis conformément aux calendriers qui ont élaborés par… leurs propres soins. Et la finalisation du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest illustre parfaitement cette amère qui traduit l’ampleur dramatique de la mauvaise gouvernance de notre pays. 

Officiellement, le chantier de l’autoroute est-ouest a commencé depuis 2006 et jusqu’à la fin de cette année 2021, il n’est pas encore… terminé ! Oui, bientôt l’autoroute est-ouest va entamer sa 16e année d’interminables et coûteux travaux qui ne veulent pas s’achever. Une situation totalement ubuesque que le gouvernement algérien ne veut même pas assumer pour ne pas avoir à expliquer ses graves manquements irrationnels dans la gestion de ce méga-chantier qui a coûté au pays près de 14 milliards de dollars.

Oui, 14 milliards de dollars pour une autoroute longue de plus de 1216 KM, mais qui n’est toujours pas encore achevée ! Le 6 mai 2021, le gouvernement algérien avait annoncé que  les travaux du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest se trouvant à la wilaya de Tarf s’achèveront avant la fin de l’année 2021.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamal Nasri, avait effectué une  visite de travail et d’inspection de projets relevant de son secteur à la wilaya d’Alger au cours de laquelle il avait promis que le dernier tronçon du projet de l’autoroute Est-Ouest, qui s’étend au long de l’échangeur de Dréan et les frontières algéro-tunisiennes sur 84 km, traverse plusieurs communes, à savoir Dréan, Bebes, Sidi Kaci, Zérizer, Ain el Assel, Tarf et Khanguet Aoun, sera réceptionné avant la fin de l’année 2021.

Nous entamons la dernière semaine de cette année 2021 et aucun algérien n’a pu encore emprunter ce dernier tronçon qui tarde à voir le jour dans des conditions très opaques et mystérieuses.

Le gouvernement algérien n’a pas pu donc appliquer son engagement, encore un autre, provoquant ainsi un préjudice important qui pénalisera tout le secteur des transports. Et pour cause, l’autoroute est-ouest ne sera pas dotée d’un système de péage tant qu’elle n’est pas officiellement achevée et tous les tronçons réceptionnés avec les travaux terminés en bonne et due forme.

Il était prévu initialement que la mise en service des stations de péages soit réalisée avant la fin 2021. Un projet de décret exécutif portant sur le classement de voies de communications dans la catégorie des autoroutes était même en cours de finalisation. Le 14 décembre 2020, l’ancien ministre des Travaux Publics, Farouk Chiali avait fixé également la date de fin de l’année 2021 pour inaugurer le système de péage au niveau de l’autoroute est-ouest.  « En principe d’ici la fin de l’année 2021, nous devront réceptionner les 56 stations de péage qui seront installées sur les axes de l’autoroute Est-Ouest sous toutes réserves. En raison de la pandémie, les techniciens étrangers impliqués ne pouvaient pas continuer. Ce qui a engendré des retards », avait expliqué à l’époque Farouk Chiali dans une déclaration publique.

Nous sommes à la fin du mois de décembre 2021 et les Algériens n’ont vu ni stations de péage ni réception du dernier tronçon de l’interminable autoroute est-ouest. Des promesses qui ne sont jamais concrétisées, des engagements qui ne sont jamais respectés, malheureusement, les Algériens ont pris l’habitude de vivre avec ces incuries. Mais jusqu’à quand ?

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

4 COMMENTS

  1. L’autoroute de l’absurde a reussi un exploit mondial: ni sorties, ni aires de repos ni stations d’essence après son inauguration!!! Cela avait été oublié dans le cahier des charges…et suscité la risée de la presse mondiale. Il suffit de taper sur google autoroute Est Ouest.
    On remarquera qu’ un pays ayant du petrole a attendu …2006 pour commencer se doter enfin d’une autoroute.
    Autre originalité mondiale:16 ans apres, le chantier n’est toujours pas fini.
    Quant au 14 milliards de dollars de cette autoroute impasse et voie sans issue, ils doivent ne pas tenir compte des commissions occultes generées par cette autoroute la plus chère du monde avec des…nids de poules. Oui, vous avez bien lus!
    Bref, l’autoroute des exploits et records, pur produit de l’ENA algérienne de bab el oued d’où sont diplômés tous les minisitres et présidents ayant methodiquement ruiné l’Algérie et son peuple qui reclame en vain son independance et le renvoi de ces parasites insatiables et incompétents.