COVID-19. Plus de 6200 patients infectés et souffrant des symptômes les plus sévères hospitalisés chaque jour en Algérie

1
862

L’épidémie de la COVID-19 est en train de provoquer une situation très dangereuse dans les hôpitaux algériens qui n’en finissent pas de recevoir un nombre de plus en plus élevé de patients infectés et souffrant des symptômes les plus sévères du coronavirus COVID-19. Le dernier rapport de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) dresse ce constater amer. 

En effet, dans son dernier bulletin épidémiologique, l’INSP, un organisme officiel relevant du ministère de la Santé et chargé de mener des enquêtes sur le terrain pour évaluer et identifier la propagation des maladies qui menacent la santé de la population algérienne, a affirmé que nous assistons à « une augmentation régulière du nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 ». Depuis le 12 novembre dernier,  le nombre moyen quotidien est de 6 207,6 patients en structures hospitalières au cours de la période s’étalant du 5 jusqu’au 12 novembre dernier versus 4 725,3 la semaine précédente, soit une hausse moyenne de 31,3 % à l’échelle nationale.

La même source nous apprend que les wilayas du centre du pays ont une  la moyenne quotidienne des patients hospitalisés qui est passée de 2 610,4 à 3 499,4 entre la semaine du 30 octobre au 05 novembre et les sept derniers jours. Le taux d’augmentation
moyen des nouveaux hospitalisés au niveau du centre du pays est donc de 34,0 %.

Concernant les wilayas de l’est du pays, le nombre moyen de patients hospitalisés a été multiplié par un facteur de « 1,22 » au cours des deux dernières semaines. Ainsi, ce nombre a varié de 1 669,6 entre le 30 octobre et le 05 novembre à 2 040,0 entre le 06 et le 12 novembre. Le taux d’augmentation des nouveaux cas hospitalisés est de 22,2 %.

Au niveau des wilayas de l’Ouest du pays, elles se caractérisent par le taux d’augmentation le plus élevé des nouveaux cas hospitalisés  avec une hausse de 57,3 %, souligne à ce propos le dernier rapport de l’INSP d’après lequel les hôpitaux de l’ouest du pays sont passés d’un nombre moyen quotidien de 344,9 patients hospitalisés entre le 30 octobre et le 05 novembre, à 542,6 entre le 06 et le 12 novembre.

Enfin, dans les wilayas du sud du pays, la hausse du nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 est observée à partir du 06 novembre. La moyenne quotidienne est de 125,6 malades hospitalisés versus 100,4 la semaine précédente. Le taux d’augmentation des nouveaux cas hospitalisés est ainsi de 25,1 % avec un nombre maximal de 130 patients le 10 novembre dernier, signalent enfin à ce propos l’INSP.

1 COMMENT

  1. encore des ragots de concierge pour casser le moral! pour qui tu roules??
    on connaît la réponse! fake news !
    racontars!! la pandémie est mondiale!
    elle se mesure aux nombres de morts et d’hospitalisés en RÉA!!!!
    arrêtes tes articles sinistres!!