13.9 C
Alger
dimanche, février 5, 2023

COVID-19. L’ouest algérien, le foyer le plus actif de l’épidémie

- Advertisement -
- Advertisement -

Les wilayas de l’ouest algérien sont devenues depuis le 24 décembre dernier le foyer le plus actif de l’épidémie de la COVID-19 en Algérie, nous apprend le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique officiel relevant de l’autorité du ministère algérien de la santé et chargé de recueillir régulièrement les données épidémiologiques pour dresser des enquêtes approfondies sur la situation sanitaire qui prévaut dans le pays. 

Le rapport de l’INSP explique clairement que l’Ouest algérien enregistre le taux d’augmentation le plus élevé des nouvelles contaminations au COVID-19 avec 5,8 % entre le 17 et le 24 décembre. Durant cette période, l’incidence est passée de 200,64 à 212,6 cas pour 100 000 habitants. Au niveau national, le taux d’incidence des cas confirmés est au 24 décembre dernier de 227,72 cas pour 100 000 habitants, soit un accroissement de 3,3 % par rapport au 17 décembre.

La wilaya d’Oran enregistre le taux d’incidence les plus élevé : il est de 495,68, soit plus du double du taux de sa région ainsi que du taux national. En seconde position, on retrouve la wilaya d’Aïn Temouchent avec 298,02 cas pour 100 000 habitants. Tlemcen, cette semaine, rapporte une incidence inférieure à l’incidence régionale avec 206,78 cas pour 100 000 habitants. La ilaya d’Oran est devenue ainsi l’un des foyers les plus inquiétants de la COVID-19 sur l’ensemble du territoire algérien.

Le rapport de l’INSP nous apprend enfin que la région Ouest et la seule région en Algérie pour laquelle il est observé une augmentation du nombre hebdomadaire de nouveaux cas COVID-19. Celui-ci est de 3,1 % ; 992 cas ont été notifiés entre le 11 et le 17 décembre versus 1 023 entre le 18 et le 24 du même mois. Au cours des quatre dernières semaines, le nombre de cas déclarés a été de 1 441 – 1 116 – 992 et 1 023 avec des taux d’accroissement respectifs de -22,6 % ; -11,1 % et de +3,1 %.  Cinq wilayas voient leur nombre hebdomadaire augmenter. Ce sont Mostaganem (95 à 126 ; 32,6 %), Tlemcen (82 à 93 ; 13,4 %), Sidi Bel Abbes (75 à 83 ; 10,7 %), Tiaret (25 à 26 ; 4,0 %) et Oran (528 à 542 ; 2,7 %). La vigilance doit être donc de mise à l’ouest du pays car la situation demeure encore inquiétante concernant la progression de l’épidémie.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

2 COMMENTS

  1. on est loin des 66000 morts en france et des 2 millions de contaminés
    arrêtez d’exagérer ! et de faire dans la sinistrose
    meme si les chiffres annoncés sont approximatifs en algerie
    c’est une réalité le confinement a réellement casser la pandémie en algerie
    malheureusement ça s’est fait au détriment de l’économie
    impossible d’avoir les 2
    svp cessez vos mensonges sur la situation de la pandémie en algerie nous sommes au niveau des 20 premiers pays au monde à l’avoir enrayé sans vaccins