COVID-19 : la moyenne des décès augmente dangereusement en Algérie et dépasse celle de certains pays européens

0
852

La moyenne des cas de décès provoqués par le COVID-19 en Algérie a augmenté très dangereusement ces dernières semaines en Algérie. Depuis la fin du mois de juin, cette moyenne de décès dus au coronavirus est en train d’égaler, voire de dépasser celles de plusieurs pays européens ayant été ravagés ces derniers mois par la pandémie du COVID-19. Explications. 

Au 1 juillet 2020, le moyenne quotidienne des décès liés au COVID-19 a atteint en Algérie les 0,16 morts pour 1 million d’habitants. C’est du moins ce que nous apprend la plateforme scientifique en ligne Our world in data qui propose des datavisualisations très complètes (cartes et courbes) paramétrables afin de suivre en direct l’évolution mondiale de la pandémie du COVID)19. Il s’agit d’une publication en ligne qui présente des recherches empiriques et des données scientifiques sur de nombreux domaines de la vie sociale.  Les publications sont dirigées par des chercheurs de la prestigieuse Université d’Oxford et s’appuient sur de nombreuses sources scientifiques internationales. Au jour d’aujourd’hui, les experts sanitaires et les observateurs de la pandémie du COVID-19 considèrent Our Word In Data comme la plateforme la plus fiable sur l’évolution de la pandémie dans le monde.

Justement, les cartes d’Our World In Data nous apprennent ainsi que la moyenne quotidien de décès liés au COVID-19 en Algérie a commencé depuis la fin du mois de juin à dépasser celle de plusieurs pays européens ou asiatiques. Ainsi, en ce moment, la moyenne algérienne de 0,16 morts pour 1 million d’habitants en Algérie est supérieure à la moyenne quotidienne des morts au COVID-19 en Allemagne qui est de 0,14 morts par un million d’habitants. La moyenne algérienne quotidienne des décès est également supérieure à celle de la République Tchèque qui est fixé depuis 1 juillet à 0,09 morts par jour. L’Algérie enregistre, par ailleurs, la même moyenne de décès que la Belgique qui déplore également 0,17 morts par jour à cause du COVID-19.

En vérité, la moyenne quotidienne des décès liés au COVID-19 en Algérie s’approche de celle de l’Espagne où 0,19 morts sont déplorés quotidiennement depuis le 1 juillet. Ces données démontrent que si la pandémie du COVID-19 est en recul en Europe son premier foyer après la Chine au mois de mars et avril, elle est en pleine expansion en Algérie. Pis encore, elle emprunte les mêmes courbes d’évolution que celles qui ont caractérisé les pays européens au plus fort du pic des contaminations. C’est un signal d’alerte qui doit interpeller les algériens en toute urgence car il est fort probable que si la situation sanitaire continue de se dégrader à ce rythme effréné, l’Algérie risque de subir les mêmes pics de contaminations qui ont martyrisé l’Espagne ou l’Italie durant le mois de mars et d’avril derniers.

Par ailleurs sur le continent africain, l’Algérie la troisième moyenne quotidienne de morts par million d’habitants après l’Egypte et l’Afrique du Sud. Dans ces deux pays, la moyenne quotidienne des décès liés au COVID-19 dépasse les 0.79 pour l’Egypte et les 2.16 pour l’Afrique du Sud. Cela signifie clairement que l’Algérie s’installe doucement dans la catégorie des pays où la pandémie risque de causer beaucoup de ravages durant les semaines à venir. La vigilance est plus que jamais de mise et des mesures urgentes doivent être adoptées pour limiter les dégâts.