COVID-19. Inquiétants nouveaux pics des hospitalisations dans les wilayas de l’ouest et du sud en Algérie

0
566

L’épidémie de la COVID-19 continue d’exercer une terrible pression sur les hôpitaux algériens. Pour preuve, d’importantes nouvelles augmentations des hospitalisations des cas liés au COVID-19 ont été enregistrées dans les wilayas de l’ouest et du sud du pays. Explications. 

Le dernier rapport épidémiologique sur la situation sanitaire du pays de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme officiel relevant du ministère algérien de la Santé, indique que les hôpitaux publics des wilayas de l’Ouest du pays rapportent un taux d’augmentation des nouveaux cas souffrant des symptômes les plus sévères de la COVID-19 15,04 % avec un nombre moyen de patients en structure de santé pour la semaine du 20 au 26 novembre de 833,4 patients par jour versus 724,7 patients par jour la semaine du 13 au 19 novembre.

Le pic le plus élevé des hospitalisations est observé dans les wilayas de l’ouest du pays le 22 novembre avec 893 patients. L’autre inquiétante augmentation des cas hospitalisés de COVID-19 a été constatée dans les hôpitaux des wilayas du sud du pays avec un autre d’augmentation de 34,7 %  des nouveaux cas hospitalisés.

Les données communiquées par le dernier bulletin épidémiologique de l’INSP indiquent que le nombre moyen de patients hospitalisés est de 224,1 par jour la dernière semaine versus 166,4 patients par jour la semaine précédente dans les centres de soins des wilayas du sud du pays. Le nombre maximal est enregistré le 26 novembre avec 257 patients. Il est à remarquer que les hôpitaux publics des wilayas du sud sont les plus délabrés et les moins équipés de toute l’Algérie. Ce qui rend cette situation sanitaire beaucoup plus dangereuse qu’ailleurs en Algérie.

Une information positive nous provient tout de même des wilayas du centre du pays comme Alger, Blida, Tipaza ou Bouira.  Dans cette  région Centre, le nombre moyen quotidien des nouveaux cas hospitalisés pour des symptômes sévères de la COVID-19 a marqué un léger recul. Les hôpitaux des wilayas du centre du pays ont notifié cette semaine  4 186,3 patients hospitalisés en structure de santé versus 4 280,7 la semaine précédente, soit une légère baisse de 2,2 %. Un signe encourageant vers une petite accalmie dans les hôpitaux de ces wilayas fortement peuplées.