CORRUPTION – Limogeage et Perquisition du Domicile Familial de Hocine Rizou !

0
550

Il y a un peu plus de six mois, nous avions informé nos lecteurs et l’opinion publique sur un bien immobilier acquis en France par Hocine Rizou, l’ex PDG de Naftal et de la Algerian Energy Company. Ce dernier, qui avait depuis été nommé à la tête de la holding COGEEC de SONELGAZ, a été limogé et une perquisition a eu lieu, il y a quelques jours, dans son domicile de Kouba en présence de son épouse.

Auteur : [email protected]

Pour rappel Hocine Rizou, a été nommé PDG de la société NAFTAL au mois de Mai 2015, avant d’en être limogé à la fin du mois de Mai 2017, suite l’éclatement du scandale de la vidéo qui avait provoqué une grève des employés de la compagnie pétrolière.

Au mois d’Octobre 2017, Mr Rizou est nommé PDG d’Algerian Energy Company (AEC), une société par actions détenue à parts égales par Sonatrach et Sonelgaz, qui active dans les domaines de production de l’électricité, transport et distribution de l’énergie et de la promotion du programme national de dessalement d’eau de mer.

Au mois de Juin 2021 il est nommé à la tête de la Holding Engineering & Construction, une filiale de la société SONELGAZ. Hocine Rizou a ainsi, à la tête de la Cogeec (compagnie générale d’engineering et de construction), pour nouvelle mission de superviser l’ensemble des sociétés et travaux détenus par Sonelgaz ou en partenariat.

Une réhabilitation et des nominations qui avaient alors montré tout le soutien dont il bénéficiait auprès de ses responsables, mais qui démontre également toute l’impunité dont il avait fait l’objet de la part des pouvoirs publics et de ses protecteurs, à l’image de Mr Chahar Boulakhras, PDG de Sonelgaz ou Mr Mohamed Arkab, Ministre de l’Energie !

Notre enquête avait prouvé que Mme Fouzia Arfi, épouse Rizou, était associée depuis 2018 dans une société créée en 2016 en Allemagne par Mr Omar Zoubiri et Mr Zine El Abidine Artebas.

La société dénommée SB TechFlexoPack GmbH avait pour principal objet le : Commerce de pièces détachées pour machines de production industrielle. A cette époque Hocine Rizou était à la tête de Naftal…

Renommée en 2018 Water and Energy Consulting GmbH, la société créée dans la ville allemande de Saarbrücken, lieu de résidence de Zine El Abidine Artebas, activait dans le domaine du : Conseil dans le cadre de la construction et de l’exploitation d’usines de dessalement d’eau de mer, de la construction et de l’exploitation d’usines de production d’énergie alternative et de projets similaires…

Quasiment la même activité que celle d’AEC, à la tête de laquelle avait été installé, à la même époque Hocine Rizou !

Rappelons que Mr Artebas, né 19 sept. 1957 dans la région de Sétif, avait été installé en Janvier 2016 responsable pour l’Allemagne du Forum des Chefs d’Entreprises (FCE) d’Ali Haddad, un des plus hauts représentants de la  »Issaba » de l’ère Bouteflika !

À la même date de Janvier 2016, une centaine de chefs d’entreprises algériennes accompagnait le premier ministre Abdelmalek Sellal, au Forum d’affaires Algéro-Allemand organisé à Berlin, en présence du secrétaire d’Etat parlementaire du ministère fédéral de l’économie et de l’énergie, Uwe Beckmeyer.

Quelques mois plus tard, soit au mois de novembre 2016, le Naftal de Rizou avait ajouté le cabinet Allgemein Applikation HighTech Consulting AAHTC GmbH (AAHTC), créé en juillet 2016 par Zine el-Abidine Artebas, parmi les bureaux d’études présélectionnés pour réaliser ses diagnostics de conformité réglementaire…

L’objet de la société selon ses propres informations sont des prestations dans le cadre du conseil, de la gestion et de la gestion de projets ainsi que du recrutement pour des projets de toute nature, la participation à d’autres sociétés nationales et internationales et la domiciliation d’entreprises.

Il faut tout de même souligner que ces pratiques n’étaient pas nouvelles pour le couple Rizou.

En effet, créée au mois de Mai 2014 par Belgacem et Amer Guiren, la société suisse Business G-Group Sàrl basée à Bern avait vu arriver comme actionnaire au mois de Juillet 2014, une certaine… Fouzia Arfi !

Cette société, dissoute à la fin du mois de Janvier 2019 avait pour objet principal : Le commerce de marchandises de toutes sortes, notamment dans le domaine des matériaux de construction, du génie civil et de la construction routière, etc. ; Exécution, également en consortium avec d’autres entreprises de construction de projets de construction, notamment en génie civil.

Notons que Amer Guiren est en parallèle à la tête de l’entreprise Guiren et Associés. Une société basée à Bir-Mourad Rais, spécialisée dans le vaste secteur du bâtiment et des travaux publics.

A l’époque où son épouse avait rejoint cette société, Hocine Rizou était PDG d’INERGA, une filiale de Sonelgaz, spécialisée dans le domaine des réalisations d’infrastructures à caractère énergétique, industriel et immobilier… Consternant non ?

Ce qui est sûr est que les chiffres d’affaires des entreprises allemande, suisse et algérienne citées ci-haut, se chiffrent en centaines de milliers de Dollars, vraisemblablement générés en partie par les contrats passés avec les sociétés publiques gérées par Hocine Rizou, alors même que son épouse était associée dans ces entreprises étrangères… La belle affaire !

Cette pratique a certainement permis à la famille Rizou, malgré le fait qu’ils soient résidents en Algérie, de s’assurer de confortables revenus en devises.

Est-ce cela qui leur a permis d’acquérir un luxueux appartement, sous la forme d’une Société Civile Immobilière (SCI) dénommée Innopromi, d’une valeur s’élevant à plusieurs centaines de milliers d’Euros, sis au 11 Boulevard de Cimiez dans la ville côtière de Nice ?

« Hocine Rizou est propriétaire de plusieurs biens immobiliers à Kouba, à Ouled fayet du temps où il était PDG de la société Algérienne de Réalisation d’Infrastructures Energétiques (INERGA), à Djnene Sfari Birkhadem, et à Douera. Il a une immense fortune » nous apprendra un ancien collègue.

Comme on le voit, ce responsable d’entreprises nationales algériennes, à l’instar de beaucoup d’autres dans le publique et dans privé, n’hésitent pas à piétiner la législation et la morale pour détourner l’argent du trésor public et se constituer illégalement une fortune colossale en Algérie, mais surtout à l’étranger.

Il est certain que Hocine Rizou et son épouse, qui sont sous Interdiction de Quitter el Territoire National, vont être déférés devant le procureur de la République, seront jugés et condamnés, leurs biens saisis et une lourde peine de prison sera prononcée à leur encontre…

Un sérieuse alerte aux autres !