Corruption – Le Tribunal d’Alger Inflige une Forte Amende à l’Italien SAIPEM !

1
892

Dans le procès du 14 février 2022 qui a vu la condamnation pour corruption de l’ancien Ministre de l’Energie Chakib Khelil, des ex Hauts-Cadres de la Sonatrach et des employés de la société pétrolière italienne Saipem. Cette dernière a également été condamnée par la Justice algérienne à amende s’élevant à 192 millions d’euros.

Les dirigeants de la Saipem ont annoncé le 15 février 2022 qu’ils feraient appel du verdict, ce qui a suspendu le paiement de l’amende, et rappellent que le tribunal de Milan avait acquitté définitivement leur entreprise des mêmes faits le 14 décembre 2020.

La sanction financière tombe très mal pour la société italienne qui a annoncé il y a quelques jours une détérioration de ses résultats de plus d’un tiers des fonds propres de l’entreprise, soit une baisse de l’ordre du Milliard de Dollars !

Contrôlée par la première capitalisation italienne ENI, Saipem, qui a vu son action baisser de plus de 58% depuis un an, a dû réviser son plan stratégique 2022-2025 qui a été présenté le 28 octobre 2021.

Un nouveau rapport financier totalement révisé sera donc soumis à approbation du conseil d’administration le 15 mars 2022, alors que Saipem espérait pouvoir convaincre les actionnaires et les banques d’une nécessaire augmentation du capital estimée à 1 Milliard d’Euros !

Avec une provision de 192 millions d’euros dans sa comptabilité, couvrant l’amende infligée par le tribunal algérien pour corruption présumée, Saipem risque de décevoir les actionnaires, les banques et son action boursière.

1 COMMENT

  1. Longue vie à Bouteflika et son ami de combat Boumedienne (Bou lmakhrouba) , les 2 pères du pays « continent » , qui ont instauré les solides bases de l’Algérie, créé par la maudite France colonialiste en 1962 .
    TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères fondateur de L’ALGERIE.