5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Confidentiel. Un officier de la PAF relevé de ses fonctions et muté après avoir interdit à Meziane Chérif de quitter le territoire national

- Advertisement -
- Advertisement -

La semaine passée, au moment où toute l’Algérie avait les yeux rivés sur les incendies qui ont ravagé dangereusement plusieurs wilayas du nord du pays notamment Tizi-Ouzou et Béjaia, un scandale inédit a ébranlé la police aux frontières (PAF) de l’aéroport international d’Alger. Tout avait commencé lorsqu’un officier supérieur de la PAF, un certain commissaire Hamza Bahlouli, avait décidé d’interdire à l’ancien ministre de l’Intérieur et Consul général d’Algérie de 2004 jusqu’à 2010 à Paris, Abderrahmane Meziane Chérif, de quitter le territoire national prétextant une consigne sécuritaire qui aurait été communiquée par les autorités suprêmes de l’Etat. 

Révulsé par ce traitement qui lui a été réservé par la PAF, Abderrahmane Meziane Chérif est entré dans une colère noire et a provoqué un véritable tollé à l’aéroport international d’Alger. L’ancien haut fonctionnaire de l’Etat algérien avait bombardé les policiers de la PAF d’insultes, de mots durs et de reproches sévères d’autant plus qu’aucun officier de la PAF n’a daigné lui présenter une seule preuve matérielle et légale qui justifie de le soumettre à une interdiction de quitter le territoire national.

Face à la colère de l’ex-wali et ministre de l’Intérieur, des officiers de la PAF et à leur tête Hamza Bahlouli ont refusé de revoir leur attitude prétextant des « instructions venues d’en haut » qui les oblige à demander l’autorisation préalable de leur hiérarchie à chaque fois qu’un ancien dirigeant politique ou ministre se présente à l’aéroport afin d’accomplir les formalités obligatoires pour voyager à l’étranger.

Abderrahmane Meziane Chérif n’a pas tardé à riposter à cette humiliation qui lui a été infligée par la PAF de l’aéroport d’Alger. L’homme qui fut ministre de l’intérieur, des collectivités locales, de l’environnement et de la réforme administrative entre 1994 et 1995 a pris attache avec la Présidence de la République pour se plaindre officiellement de sa mésaventure vécue avec les officiers de la PAF de l’aéroport Houari Boumédiène.

Le Palais Présidentiel d’El-Mouradia prend acte et demande des explications à la DGSN. Cette dernière s’est ensuite excusée pour l’excès de zèle de ses officiers de la PAF tout en promettant des sanctions exemplaires. C’est dans ce contexte que le commissaire Hamza Bahlouli a été relevé de ses fonctions à l’aéroport d’Alger et muté ensuite vers la sureté de wilaya de Bouira. Etrangement, le premier responsable de la PAF de l’aéroport d’Alger, et le supérieur hiérarchique de Hamza Bahlouli, Salah Makhlouf, a été épargné par les sanctions de la DGSN en raison des liens privilégiés qu’il entretient avec le premier patron de la Police algérienne, Farid Zinedine Bencheikh.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

7 COMMENTS

  1. et il comptait faire quoi à l’étranger, récupérer une partie de son magot, le répartir entre ses enfants, investir dans l’immobilier???? il n’allait pas se soigner, Tebboune a certifié que nous avons le meilleur système de santé d’Afrique!!!!

  2. A défaut d’avoir des Canadairs.. on a le téléphone Arabes et il fonctionne très très bien … un petit coup de téléphone à son excellence et hop le policier de la PAAF un aller direct pour berrouaghia sans passer par la case justice.
    Qui a dit que la nouvelle Algérie était la même que celle de boutef? ce n’est vrai.. elle est beaucoup plus rapide qu’à avant.
    El Hadj Omar la descendance de la soubrette en éventail dirait vive la nouvelle Algérie musulmane et expéditive.

  3. @Balou/Loco et a tous les infra-humains appartenant au Grand Homosexuel du Maroc, Ya Oulad el Kahba,

    C’est sur que se sont les terroristes du MAK qui est une création du DRS de Toufiq/Nezar pour orienter les Algériens de l’essentiel qui est de s’auto-gouverner. Au lieu de de cela ils crée le racisme, la haine, les destruction de masses en espérant un génocide.
    Les RG sont infestés d’éléments du DRS qui ordonnent a leurs tertoristes du MAK d’exécuter les taches.

    Tu vois Ya Ould el Kahba ca c’est dans une société qui bouge, qui vie, qui essaye de se libérer pas comme les infra-humains, Esclaves consentants appartenant à un Grand Homosexuel maitre des Esclaves du Maroc, qui lui obtiens ses ordres des racistes et colonialistes français, comme les terroristes du MAK en France aussi.

    Ya Oulid el Kahba infra-humain, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc pour moi tu est moins qu’un animal. Ca fait quoi que tu sache que tu est inferieur a un animal, meme inferieur a un serpent.

  4. @Balou/Loco et a tous les infra-humains appartenant au Grand Homosexuel du Maroc, Ya Oulad el Kahba,

    C’est sur que se sont les terroristes du MAK qui est une création du DRS de Toufiq/Nezar pour orienter les Algériens de l’essentiel qui est de s’auto-gouverner. Au lieu de de cela ils crée le racisme, la haine, les destruction de masses en espérant un génocide.
    Les RG sont infestés d’éléments du DRS qui ordonnent a leurs tertoristes du MAK d’exécuter les taches.

    Tu vois Ya Ould el Kahba ca c’est dans une société qui bouge, qui vie, qui essaye de se libérer pas comme les infra-humains, Esclaves consentants appartenant à un Grand Homosexuel maitre des Esclaves du Maroc, qui lui obtiens ses ordres des racistes et colonialistes français, comme les terroristes du MAK en France aussi.

    Ya Oulid el Kahba infra-humain, Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc pour moi tu est moins qu’un animal. Ca fait quoi que tu sache que tu est inferieur a un animal, meme inferieur a un serpent.

    Ya Oulid el Kahba, infra-humain appartenant au Grand Homosexuel du Maroc, loin de moi est l’Imama. Ya Oulid el Kahba so j’étais Imam je ne pourrais t’appeler par ce que tu est : Ya Oulid el Kahba.