Confidentiel. Un nouveau bureau aménagé au sein de la résidence présidentielle à Ben Aknoun pour les activités de Tebboune

8
2738

Désormais, Abdelmadjid Tebboune travaillera depuis un nouveau bureau qui a été aménagé au sein de sa résidence présidentielle, la célèbre villa Idles, située à Ben Aknoun, a appris Algérie Part depuis plusieurs sources concordantes. Encore malade et très affaibli à la suite de deux mois d’hospitalisation et de soins intensifs en Allemagne pour une sévère infection COVID-19, le président algérien ne va pas pouvoir se rendre régulièrement au Palais Présidentiel d’El-Mouradia afin de tenir ses activités protocolaires et organiser ses réunions de travail, a-t-on encore appris auprès de nos sources. 

C’est, d’ailleurs, dans ce nouveau bureau que le président Abdelmadjid Tebboune a reçu ce mercredi le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha. L’entrevue entre les deux hommes s’est déroulée à la villa Idles. Il s’agit de l’une des somptueuses résidences gérées et appartenant à la Présidence de la République alors qu’elle était anciennement intégrée au patrimoine de la DGSN.

Cette résidence est très réputée à Alger en raison notamment de la beauté de ses jardins qui chevauchent les communes d’El Biar et Ben Aknoun. Jusqu’à 2005 date de sa récupération par la Présidence de la République, la résidence Idlès était, durant de longues années, la propriété de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Ali Tounsi, le défunt patron de la police, et son épouse y organisaient des soirées mondaines pendant plusieurs années. La villa Idles a été cédée à la Présidence de la République en septembre 2005.

Au départ, cette grande villa devait être exclusivement réservée aux hôtes étrangers de l’Algérie. Le 19 octobre 2015 la villa Idlès a fait l’objet d’un décret présidentiel sous le numéro n° 15-270 fixant les limites du périmètre de protection de la résidence présidentielle. Selon l’article 2 de ce même décret présidentiel «les limites du périmètre de protection de la résidence présidentielleIdlès, sont fixées en liseré rouge sur le plan annexé à l’original du présent décret.» La délimitation géographique de la résidence est faite comme pour un site militaire sensible. Tout récemment un deuxième mur a été élevé en parallèle au premier dans le but de renforcer la protection. Cette dernière sera « terrestre, aérienne et maritime » comme souligné dans le décret présidentiel dans lequel il est indiqué «il est entendu par périmètre de protection, au sens du présent décret, l’espace terrestre, aérien et maritime situé hors enceintes du siège de la présidence de la République et des résidences présidentielles et devant faire l’objet de mesures de sécurité spécifiques. Le périmètre de protection peut être organisé en zones.»

En 2004, cette villa a été restaurée à la suite des dégâts provoqués par le  séisme ayant touché la région de Boumerdès le 21 mai 2003. Un diagnostic de la villa Idles avait été effectué, afin d’évaluer les désordres constatés, leur degré d’importance, et leur traitement. Les travaux ont consisté au confortement des murs et planchers, ainsi que la mise hors d’eau de l’édifice ont été effectués pour redonner tout son lustre d’antan à cette somptueuse résidence. Depuis l’arrivée d’Abdelmadjid Tebboune au pouvoir, la villa Idles a pris une toute autre dimension car elle sera son lieu d’hébergement. Elle sera, aujourd’hui, son principal lieu de travail en attendant qu’il surmonte les séquelles handicapantes que lui a légué la COVID-19.

 

8 COMMENTS

  1. A Monsieur Abdou Semmar,
    J’ai toujours respecté la charte de ce site. Je ne comprends absolument pas ce qu’il y’a d’injurieux sur ce post. Le pire c’est qu’il y’ a des gens qui passent leurs temps à vous insulter et eux sont toujours publiés.
    Merci et bien à vous.

  2. Heureusement qu’Algérie Part est là pour nous donner ce type d’information digne des révélations des meilleurs journaux d’investigation dans le monde et bien sur information essentielle pour chaque algérien.
    Pouvez vous nous communiquer la manière de se « nettoyer » du président?
    Papier de toilette ou eau ? Et température de l’eau svp.
    Cela devrait être facile pour vous d’avoir ce type d’information…
    Par avance merci.
    PS. J’ai pris l’habitude de lire depuis Paris plusieurs journaux/sites algériens – ils sont nombreux et c’est une bonne chose. Malheureusement la qualité des contenus laisse à désirer. Rares sont en effet les rédactions qui proposent du contenu sans tomber dans la recherche de buzz (comme Algérie Part mais nous n’êtes Pas les seuls hélas…) ou dans le mensonge.
    Il serait également intéressant de publier un article sur le financement de votre journal…vous qui revendiquez la transparence.
    Meilleurs vœux à tous les algériens

  3. En regardant bien les images,on voit soit un plâtre où une attelle sur son pied. Donc qu’on le veuille où non c’est le remake de Boutesrika, il est en fauteuil roulant.
    Par contre ce qui est bizarre, c’est que le covid n’a jamais attaqué à ce jour les membres inférieurs, donc quoi en déduire à part le mensonge éhonté de cette junte de grabataires.