Confidentiel. Salah Goudjil, son fils commence comme officier du DRS à Paris et finit… milliardaire !

30
4852

 Salah Goudjil a été plébiscité mercredi 24 février dernier à la majorité absolue en qualité de Président du Conseil de la nation, lors d’une séance plénière. A 90 ans, Salah Goudjil devient officiellement le deuxième personnage le plus puissant de l’Etat algérien. Si Abdelmadjid Tebboune est destitué ou démissionne de son poste de Président de la République, c’est Salah Goudjil qui reprendra sa place. Sauf que le vieux sage Salah qui prêche la vertu et la nécessité de préserver la stabilité du pays au nom de l’unité nationale ne dit pas aux Algériennes et Algériens qu’il a permis à ses enfants de s’enrichir dans des conditions troublantes en profitant du réseau des connaissances influentes de leur père au sein du régime algérien. 

A titre d’exemple, Mohamed Goudjil, l’un des fils de Salah Goudjil, a commencé grâce à son père, cacique du FLN et ancien ministre des Transports de 1976 jusqu’à 1986, la carrière d’un officier DRS au sein du cercle diplomatique algérien en France. Et au bout de quelques années, Mohamed Goudjil finit sa carrière… milliardaire et propriétaire de plusieurs biens immobiliers dans les plus chics quartiers parisiens, a constaté Algérie Part au cours de ses investigations.

Mohamed Goudjil est né le 13 janvier 1959 à Batna. Sur les réseaux sociaux, le fils de Salah Goudjil est particulièrement actif avec des commentaires acerbes dénonçant le Hirak et les opposants algériens exilés. Il ne rate jamais une occasion de publier des louanges à l’égard du régime algérien. Pourtant, c’est en France que se trouve sa véritable fortune.

En effet, Mohamed Goudjil est propriétaire d’un grand appartement situé au 9 rue de l’Industrie à Courbevoie, une banlieue chic parisienne. Il s’agit d’un 7 pièces s’étendant sur une surface dépassant les 250 M2. Mohamed Goudjil est également propriétaire à Courbevoie d’un autre grand appartement doté d’une terrasse de plus de 120 M2. Cet appartement, le fils de l’actuel Président du Conseil de la Nation, le louait régulièrement à des institutions internationales à l’image de la mission diplomatie iranienne à Paris pour un loyer équivalent à près de 5000 euros. Un riche patrimoine immobilier qui fait de Mohamed Goudjil une personne très aisée. Une aisance financière qui soulève de nombreuses questions sur la légalité des affaires immobilières du fils de celui qui était depuis le 4 janvier 2020 le président par intérim de la chambre haute du Parlement algérien.

Il faut dire que rien ne prédestinait Mohamed Goudjil à devenir un riche résident en France. Et pour cause, diplômé en sciences politiques et relations internationales par l’université d’Alger, l’homme a commencé très discrètement sa vie professionnelle comme agent de l’ex-DRS, les services secrets algériens, à Paris. Au cours des années 90, il obtient grâce aux interventions de son père un poste au Consulat algérien de Pontoise, dans la banlieue parisienne. Mohamed Goudjil grimpera les échelons pour devenir vice-consul. Une simple couverture car en vérité, le fils de Salah Goudjil était un officier du DRS chargé de surveiller et d’obtenir des informations sur les réseaux islamistes algériens en France notamment dans la banlieue parisienne.

Mohamed Goudjil disposait même d’une « caisse noire » à travers laquelle il finançait des activités d’infiltration des réseaux islamistes algériens établis sur le sol français. L’efficacité opérationnelle de ces activités du renseignement n’a jamais été prouvée. La gestion de cette « caisse noire » n’a jamais fait l’objet d’un compte rendu précis et détaillé.

Les années passent et Mohamed Goudjil se recycle dans un tout autre domaine. Il se retrouve propulsé, toujours grâce aux réseaux de son père, comme l’un des hauts responsables de l’Enseignement de Langues et Cultures d’Origine (ELCO), un service relevant de l’Ambassade d’Algérie en France. Un service culturel qui est financé par de l’argent public et en devises. Fin 2014, l’ELCO a fait l’objet d’une énorme polémique au cours de laquelle Mohamed Goudjil avait joué les principaux rôles. Un groupe d’enseignants berbérophones sont montés au créneau pour dénoncer ouvertement des emplois fictifs occupés par notamment… Mohamed Goudjil. Ce dernier aurait touché jusqu’à 6000 euros par mois pour un travail inexistant dans la réalité.

Pis encore, Mohamed Goudjil fut parmi les principaux responsables de l’ELCO accusés de réprimer et d’interdire l’expression de la langue Tamazight. Des enseignants de tamazight au sein de l’ELCO et des responsables d’associations berbères assurant cet enseignement en région parisienne avaient effectivement dénoncé le rôle controversé de Mohamed Goudjil dans l’arrêt brutal des cours de Tamazight qui avaient lieu dans les locaux du Centre Culturel Algérien ainsi que la fermeture de la salle qui accueillait ces cours. L’ELCO avait été sévèrement secouée par cette polémique concernant la fermeture de la salle qui hébergeait les ateliers pédagogiques et qui servait de « salle des professeurs » pour les enseignants de tamazight. Le mobilier et le matériel, imprimante et photocopieur, utilisé par les enseignants de tamazight ont été débarrassés de ces deux salles et entreposés dans le couloir.

La polémique fut rapidement étouffée par les autorités diplomatiques algériennes. Aucune instance officielle n’a voulu diligenter la moindre enquête sur le fonctionnement de l’ELCO ni sur la gestion opaque de ses budgets qui sont sensés servir à développer le rayonnement du patrimoine culturel algérien en France au profit notamment des descendants de la forte diaspora algérienne. Mohamed Goudjil est le directeur par intérim de l’ELCO depuis presque 3 ans. Comme les agences d’Air Algérie en Europe, beaucoup de sources diplomatiques reprochent à l’ELCO de servir de « boite » de recrutements complaisants au grand bonheur des enfants des dirigeants politiques et militaires algériens désireux de s’installer en France. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra bientôt sur ce dossier avec de nouvelles révélations.

 

 

 

30 COMMENTS

  1. Nezar et fils, Smain & Mohamed Lamari et enfants, Bouteflika et la famiglia sont comme Chirac et fille, Le Pen et fille et petite fille c’est la transmission du crimes a travers le sang comme chez les maitres des esclaves aux Maroc, Seoudite, Emirates et autres parasites.

    Les data de DRS, France, Islamism, Islamist, Banlieu, annee 90, consulats, ambassade, grande mosquee’ de Paris c’est qu’il y derriere le terrorisme, les attentats, les assassinats, le racket, c’est la vraie pouriture a l’echelle des etats francais raciste et colonialiste et generaux genocidaire Algerien et leurs hommes de mains!

  2. Comment voulez-vous que tous ces chaouis qui se partagent l’Algérie en quartier puissent un jour lâcher le morceau ?
    C’est Boumediène qui a dit que quand on a mis le doigt dans un pot de miel, on ne le lâche plus jusqu’à la fin !
    D’ici que Goudjil soit promu Berzidan y’a qu’un pas que le clan des Ch…. franchiront allègrement. D’ailleurs dans l’autre AP « Djeich-Pravda » ils annoncent la couleur que le militaire aura toujours un droit de regard sur le politique et paraît-il, c’est leur dernier mot. C’est à prendre ou à laisser ! Avis à tous les Hirakistes qui veulent une Dawla Madania !

  3. ….Mais Semmar perds tu les pédales ?….es tu sur que ce Monsieur Goudjil Mohamed est bien le fils de Salah Goudjil ?…..eh bien tu te trompes lourdement !… il y a surement une homonymie sur le nom de famille Goudjil !.. Connaissant bien la famille , ce mohamed n’est pas le fils de salah goudjil !…renseignes toi bien Ya Abdou !….Pour l’anecdote ! Lors des elections de décembre 1991 , le journal Horizon 2000 dirigée par maamar farah avait rapporté les discussions tenues au siège du FLN . Parmi les presents il y avait Salah Goudjil . Ce dernier avait dit : Bien sur ! moi j ai voté FLN mais mes enfants ont voté fis !. comme tous les jeunes de leur âge !….

  4. …..les grands Arabes dont beaucoup en sont jaloux disent que le chameau ne voit pas sa bosse mais celle de son voisin !…. alors tu accuses Monsieur Goudji de ne pas s’exprimer en chaoui et toi le kabyle tu te permets de t’exprimer en français la langue de celui qui a violé beaucoup de femmes kabyles, tes aïeules !…. et de ces viols sont nés beaucoup de bâtards qui forment les bataillons des berbéristes-kabylistes d’aujourd’hui !…. mais entre un berbère qui s exprime en arabe langue comprise par tous les algériens y compris les kabyles et un autre berbère – iste qui s’exprime dans la langue de l’ennemi d’hier , d’aujourd’hui et de demain , il y a une différence dans le degré d’intensité de la Rojla !….le premier chaoui est Radjl Fhal et le second une guenon désorientée !….

  5. Patriote, Ce dernier avait dit moi j ai voté FLN mais mes enfants ont voté fis !. comme tous les jeunes de leur âge !….goudjil a prit ses devant à l’époque il s’est dit si jamais le fis prend le pouvoir ses enfants sont là pour le protéger car ils ont voté FIS alors ne nous raconte pas des salades FAKOU.

  6. La richesse de l’Algérie est partagée par la même clique depuis 62 à nos jours, c’est toujours les mêmes personnes qui pillent et placent leurs pions et continue à avancer doucement mais sûrement jusqu’à la faillite du pays qui ne serait tardé, l’appauvrissement du pays a été programmé à l’aube de la confiscation de l’indépendance par ses ânes bâtés de Ben Bella et Boumediene et ce Salah Goudjil et ses enfants sont ces mêmes pions qui continue à grignoter le peu d’argent qui restent la caisse de Mme Algérie. Pauvre de nous pauvre Algérie.

  7. [email protected] il y a des gens qui lisent des commentaires pour des échanges d’idée mais vos commentaires j’ai l’impression que vous êtes tout le temps contre Abdou Semar et les kabyles ; SVP respectez les lecteurs soignez votre langage arrêtez votre régionalisme , tout les algériens sont victime de la situation en Algérie, faites bénéficiez les lecteurs par des solutions non pas par des insultes.

  8. Tous ces gus généraux d’opérette qui nous gouvernent sont en partie des enfants de kaïds et bacharas de l’époque coloniale.
    Ils jouent l’Algérie à la hausse et à la baisse pour permettre à leur clan de leurs survivre.
    Ce n’est pas la justice qui les étouffe. Malgré leurs âges avancés ils ne sont pas gênés de faire du feu avec de jeunes pousses de 40 ans qu’ils enferment en prison où qu’ils envoient en retraite. Le pauvre général Ghédiri en est l’illustration et bien d’autres encore.
    Pendant que M. Goudjil se permet de faire le grand écart en ayant un pied au FLN et un autre (ses fils) au FIS pour le cas où !
    Tout est Halal aâlihoum et Haram pour les autres !
    On aimerait ne pas parler de clan chaoui mais la réalité parle pour eux. Ceci dit, je ne vise pas tous les Chaouis qui sont pour la démocratie et la transparence. Il faut que tous les Algériens se donnent la main pour élire l’intelligence d’où qu’elle émane en Algérie. Ce racisme qu’entretiennent les bataillons de cachiristes, baltaguias et autres mouches à m…. nous ruine tous.
    De toute façon « ma yanfaâ ghir assah »
    L’histoire remettra les pendules à l’heure si nous choisissons le parti de la vérité.

  9. Eh patriot
    Patriot ou collabo ?
    Et tu connais ptet coment on devienst vice consul il faut etre fils de fellah ?
    C une nouvelle fraiche donc le temps le prouvera et si cela se precise tu serai pret a demander des excuses
    B,sur tes liens …
    Vivement les medias les Rideaux ne cessent de tomber

  10. [email protected] Patriot.
    Si ce que tu dis est vrai???? Alors cela se revellera un jour ou l’autre…..
    Ce jour la, tu auras fait de tous les ignorants que tu connais evidement, des imbeciles heureux et des victimes depourvues d’Armes intellectuelles de notre cher et grand cher AMI Semmar…..

    Conclusion.
    Cela reste a valider!!!!!
    Mais je suis d’accord avec ton analyse pertinente qui derange pas mal de faux jetons dans cet espace dedie aux regionalistes, berberistes, anti algeriens et Collabos des Francais.
    Je ne vais pas les citer puisqu’ils se reconnaissent.

    Je les appelle.
    La fleure morte et les abbeilles tueuses

  11. Ya Mr Samar arrêtez SVP d’écrire n’importe quoi, Goudjil était Consul d’Algérie de 1965 a 1969 a Varsovie il est marié à une Allemande , en 1970 il est devenu Consul a Grenoble jusqu’à 1974 en remplaçant Benchehida ami de boutef et de la même région que lui ,le seul consul qui est 10 années en poste de Grenoble , Goudjil a deux enfants Mohamed et Amina , Mohamed a fait sciences PO et Amina le droit .Si vous avez des doutes de ce que je dis , appelez la préfecture de l’Isère ou bien la mairie ou le consulat d’Algérie a Grenoble.

  12. Je comprends pourquoi les hmarocains disent des algériens qu’ils sont des bâtards puisque cela sort de la bouche même d’un patriote de pacotille qui accentue le trait, fait dans l’invective et débite des contradictions tirées par les cheveux.

    Chaque algérien sait que dans n’importe quel poste, il faut avoir du piston et les postes à l’étranger sont réservés d’office aux fils et filles de … qui appartiennent au régime dont l’armée est le deep state.

    Dire que untel puisqu’il est de kabylie ou chaoui est ceci ou cela me dépasse car ils sont avant tout algériens. La seule référence régionaliste est responsable de l’état de l’Algérie. Sans rentrer dans les préceptes religieux, il est recommandé d’éviter de jeter l’anathème que ses frères.

    Pour ce qui concerne ce vieillard qui s’accroche comme l’ex fakhamatouhoum à son fauteuil, il est évident qu’il ne veut pas le lâcher afin de protéger sa famille et non le pays qu’il a été sensé servir puisque nous n’avons aucune œuvre de sa part restée dans la mémoire collective au temps, tout le temps qu’il a été au sein du sérail de ce régime.

    Nous voyons bien que ces individus prétendument patriotes comme celui de pacotille, préfère investir à l’étranger que dans leur propre pays. Qui plus est, il est curieux qu’avec un salaire de 5000 euros on puisse avoir au minimum deux appartements de grand standing en France sachant qu’au minimum et dans cette ville de Courbevoie, ce type de bien vaut au bas mot 5000 euros le m². D’où provient alors sa fortune ? La réponse est dans la question.

  13. [email protected] Vangelis
    Lis les commentaires de Tintin dit la Peluche et tu comprends tout!! D’accord???

    Et si tu n’es pas satisfsiait de notre Tintin dit la Peluche alors je te conseille vivement de contacter en Urgence la Fleur Morte et ses abeilles Tueuses…

    Parrait-il qu’ils ont un remede contre l’idiotie collective….
    Je te le conseille vivement puisque tes amis sont passes par la…

  14. @A toutes les mouches à m…. qui se reconnaîtront, j’en suis sûr !

    1) Toutes les grosses merdes autour desquelles vous tournez vont bientôt se transformer en composte.
    2) En ce qui vous concerne, vous avez une langue qui pique mais qui ne tue pas et une panse à merde qui
    en sera bientôt privée. Personne ne regrettera votre extinction naturelle, faute de merdes.
    Vous êtes des nuisibles qui salissent tout ce qui vous est supérieur dont, hélas ! Vous ignorez la valeur.
    Les kabyles sur lesquels vous vous acharnez ont sauvé votre honneur et celui de tout le pays. Quand bien
    même ils ont été éprouvé dans leur chair par l’ennemi français pendant la guerre, ils n’ont pas accepté de mandat de Bachghas, de Caïds, de supplétifs et autres zouaves de la première heure. Ils n’ont jamais courbé l’échine, leur devise est : Anaraz wala Anakhnou », ce qui se traduit par « Plutôt accepter d’être cassé que de s’aplatir devant l’ennemi » !
    Relisez l’histoire pour savoir sur qui s’appuyaient les colons français pour déloger les résistants kabyles au début de l’occupation de l’Algérie et ce, durant plus de 27 ans après leurs arrivée en Algérie. Pendant ce temps, vos ancêtres formaient les bataillons de premiers zouaves de l’armée française, dont vous ignorez l’histoire puisque vous essayez de de fourguer le vocable injustement aux kabyles. Vous ne tromperez personne. Fakko, Gaâ !!!
    S’agissant de la période récente de la guerre d’Algérie ; oui, les kabyles sont des résistants, des fellaghas de valeur, des moussebels qui ne tendent pas la deuxième joue quand ils reçoivent une gifle. Ils montent au maquis pour défendre leur honneur et celui de la patrie, de même que leurs femmes et leurs enfants et même leurs vieillards ! Tout ça, pour que vive l’Algérie dans laquelle vous vous complaisez aujourd’hui, sous la protection des DAF, enfants des Bachaghas, Caïds et autres badissistes bardés de médailles du mérite françaises. Vous êtes leur cheval de Troie.

  15. Encore un article bidon et mensonger de Semmar l ex caniche des bouteflika.
    En effet il ne s’agit pas de son fils…Mais Semmar n’est plus à cela près…Il nous a sorti un article d’un espagnol qui travaille au service de Pedale6 pour nous dire.comment l’Algérie devait être gouvernée…nhahahahahaha

    Bien entendu la secte des sangliers ( visiblement pas dérangés par la proximité de Semmar avec mes bouteflika) a sauté dessus à pieds joints !

    Pourquoi ? Parce que ces sangliers sont à cours d’arguments et savent que jamais O grand jamais l’Algérie ne suivra leur chemin fait de purin..

    Alors tout est bon à prendre et surtout toutes les âneries possibles..Mais personne n’y croit.

    Bhl est fier de vous et pensez à rendre le travail que vous avez accaparé aux habitants du Sud….Yakhi sale race yakhi…

  16. @amara l’imam ouistiti est quelqu’un de dérangé mentalement, je suis persuadé qu’il se trouve dans un service psychiatrique quelques part à Londres et il veut nous faire croire qu’il était barreur dans une équipe d’aviron .

  17. @ Kheireddine MOSTEFAOUI

    Vous avez une singulière façon de la contradiction. Je ne vais donc pas vous répondre à vos arguments à zouj doro et vous n’êtes pas à la hauteur.

    Je ne vais donc pas vous insulter car j’ai trop de respect pour les déchets.

    Et, Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. Georges Courteline

  18. Semar
    Tu n est pas un semar!, un semar( cloueur) doit avoir des mesmar(des clous) et un marteau pour etre un semar
    Tu n as ni l’un ni l’autre Tu ne seras jamais un semar
    Pour goudjil c est un pur amazigh
    Origine ouled ali ils sont a bougaa a bejaïa
    A l ouenza a alger a setif a paris
    Je te dis cela car moi arabe les gens de ma belle famille sont des Goudjil
    Tu donnes a penser que tes parents sont des gens pourris pour avoir un fils pareil
    Je suis sur que ne les connaissant pas ils ne sont certainement pas cela et pas responsables de ce que tu es devenu
    Un jour Allah te fera une rencontre a laquelle tu n y a jamais pensé

  19. A ceux qui se reconnaissent pourriez vous me dire si la prime est intéressante afin de réfléchir si je vais me convertir en chiete , beaucoup d’entre vous détourne le vrai sujet ( l’Algérie) pour faire de la fitna
    Sachez que rien n’est éternelle si vous avez de vrai information faites nous profitez; le insultes c’est juste un manque d’arguments.
    merci

  20. Osons dire la nouvelle algerie la honte pour le pays et pour cette generation .Un homme de 91 ans, est officiellement le 2e homme de l’Etat La quesion se pose :tebboune est il conscient de mettre un homme de 91 officiellement à la tête du Conseil de la Nation lisons son discours Plaidoyer pour la lutte contre la corruption, la consécration de la justice et la prise en charge des préoccupations des citoyens Publié Le :1– Dimanche, 16 Février 2020 Lors d’une plénière présidée par Salah Goudjil, président par intérim du Conseil,
    2 ==eme discours J ‘ai toujours cherché à défendre la démocratie», a déclaré Goudjil dans un discours après son élection.
    3 –Goudjil a qualifié les prochaines élections législatives et locales de «jalon important», soulignant que la vraie démocratie offre à l’Algérie l’immunité pour faire face à tous les défis………………. Ouais …………

    je suis fils de l’Algérie et je ne possède qu’une seule nationalité ( j aime bien cette phrase) pas francaise autre nationalite ( je suis le peuple )

    Mentir au peuple , la jeunesse est intellgente vous nous prenez pour des ……..
    .
    https://www.lematindz.net/news/11928-le-fils-a-goudjil-se-prend (2013) Le fils à Goudjil se prend pour un zaïm
    datee en 2013

    soyons objectif et serieux, ce n est pas son fils c est une homonymie

    Comme il a dit Balou, pauvre algerie , pauvre de nous