Confidentiel – Qui est la Nouvelle Ambassadrice Américaine à Alger ?

9
1078

Le 15 avril 2021, le président Joe Biden a annoncé son intention de nommer Elizabeth Moore Aubin comme prochain ambassadeur des États-Unis en Algérie. Le 19 avril 2021, sa nomination a été envoyée au Sénat. La commission sénatoriale des relations étrangères a rendu un avis favorable en juin 2021.

Aubin, qui aurait aujourd’hui 59 ans, a embrassé sa carrière internationale grâce à Paul McKendrick, son professeur de journalisme au lycée de Langley.

Elle a été, entre autres, conseillère en gestion de l’ambassade des États-Unis à Tel Aviv en Israël, officier de gestion de la mission américaine auprès de l’OTAN, assistante spéciale en charge de la coordination des opérations diplomatiques en Irak et en Afghanistan, et chargée d’affaires de l’Ambassade américaine au Canada.

Elizabeth Moore, épouse Aubin.

Elizabeth Moore Aubin a également été officier de quart au centre des opérations du département d’État, un service qui fournit aux décideurs de haut niveau des alertes et des briefings sur les événements mondiaux affectant les intérêts américains à l’étranger.

Diplômée en Sciences Politiques du Barnard College de l’Université de Columbia à New York en 1987 complétées par des études supérieures à la Maxwell School de l’Université de Syracuse à New York, Elizabeth Moore Aubin a donc été confirmée par le Sénat des États-Unis au poste d’ambassadrice en Algérie le 17 décembre 2021, pays où elle avait déjà été chef de mission adjoint de l’ambassade de 2011 à 2014, période durant laquelle e eu lieu l’attaque terroriste d’In Amenas du 16 au 19 Janvier 2013.

Une période particulièrement marquante pour l’Ambassadeur Aubin, qui est fille, sœur et mère d’anciens combattants de l’armée américaine.

Elizabeth Moore avec sa mère Virginia, son père Tom, son fils et son mari Daniel Aubin

Rappelons que le 19 Janvier 2013, le Département d’Etat américain avait alors « autorisé le départ d’Alger des membres des familles des diplomates postés à l’ambassade américaine à Alger suite à l’attaque contre la base de BP à In Amenas le 16 janvier 2013 et les menaces de kidnapping de ressortissants étrangers » affirmait un communiqué de l’ambassade US.

Elizabeth Moore Aubin avait participé à l’opération d’évacuation par un avion américain des ressortissants américains à l’aéroport d’In Aménas.

Lors de son audition devant le sénat le 9 Juin 2021, Aubin avait déclaré que ses principales priorités en Algérie seraient de renforcer la coopération en matière de sécurité pour lutter contre le terrorisme et promouvoir la stabilité régionale, d’élargir les opportunités d’investissement pour les entreprises américaines afin d’avantager économiquement le peuple américain et enfin plaider pour de nécessaires réformes politiques et économiques dans le but de favoriser la stabilité de l’Algérie dans une économie post-COVID.

Je soutiendrai les entreprises américaines qui souhaitent s’associer à des entreprises algériennes pour le développement de ce stratégique secteur énergétique, au bénéfice des deux parties, avait-elle promis devant la commission de sénateurs.

L’Ambassadrice, qui parle le français et l’italien, a bien évidemment évoqué la lutte menée par l’Algérie contre l’extrémisme violent dans les années 1990 et a félicité le pays pour le maintien de la stabilité grâce à des efforts rigoureux de lutte contre le terrorisme.

Cette native de la ville de Great Falls en Virginie, ancienne élève de l’école publique du comté de Fairfax Langley High School Class, qui se situe très près du quartier général de l’agence centrale du renseignement (Central Intelligence Agency – CIA), a également déclaré « Je continuerai à faire pression pour étendre le respect des droits de l’homme, y compris les libertés d’expression et d’association, et une liberté d’action de la société civile. » !

Mariée à Daniel Aubin, un commandant ayant servi au sein de la Gendarmerie Royale du Canada pendant 24 ans, dont les parents travaillaient à l’Agence canadienne de développement international, la nouvelle Ambassadrice américaine s’est dite heureuse de retrouver huit ans après, son arrivée à Alger étant prévue le 1er février 2022, un pays et des citoyens qui l’ont définitivement marqué.

« Les jeunes sont fascinés par la culture américaine et veulent apprendre l’anglais. C’est une opportunité dont j’espère profiter au maximum quand je serai là-bas » Affirme-t-elle.

Soulignons que son mari a auparavant encadré et aidé le personnel de l’ambassade des Etats Unis en Algérie à approfondir ses compétences linguistiques en français et en anglais lorsque son épouse était en poste en Algérie.

Daniel Aubin – Mari de l’Ambassadrice américaine à Alger

Daniel Aubin est depuis Janvier 2007 à la tête de la société Advance Tactical Concept International (ATC International), une entreprise qui active dans les domaines du développement commercial, du conseil en sécurité, de la formation au commandement et au contrôle. Mais également à la gestion des incidents pour les premiers intervenants et les équipes d’opérations spéciales dans le monde entier !

En outre, ATC International dispense une formation logistique et spécialisée à destination de la communauté des opérations spéciales militaires et policières.

Il faut dire que lui-même été membre de l’équipe des opérations spéciales canadiennes et commandant d’une équipe d’opérations spéciales spécialisée dans le contre-terrorisme et le sauvetage d’otages de terroristes.

Le site internet de l’entreprise de l’époux de la nouvelle ambassadrice américaine en Algérie indique que les membres de sa société sont : des experts ayant une expérience opérationnelle accumulée en étant en service dévoué avec le FBI, les Navy SEAL’s…

« Si je suis confirmée, ma plus haute priorité sera de garder chaque américain en sécurité en Algérie. » avait dit Elizabeth Aubin Moore aux sénateurs. Elle en a manifestement tous les moyens !

9 COMMENTS

  1. Elle est envoyée ès-qualité pour hypnotiser les géni rot(s), après un repas copieux, pour leur soutirer quelques chèques en blanc avec le sourire ! Quant aux ambassadeurs des EAU on les enverra chasser la gazelle au Sahara moyennant quelques lingots d’or de pourboires pour l’intendance du pouvoir. Nous avons la meilleure diplomatie du monde qui paye tout rubis sur l’ongle. On commence à remonter la pente In Chââ Allah !

  2. C’est vrai que des affaires ce n’est que ce qu’ils manquent au pays d’Ali Baba et ses quarante voleurs et cahiristes , d’où la préférence de bouze naz is bouze naz.
    Toutefois, je relève que cette ambassadrice était en poste en Israël, c’est curieux que vous accepter facilement sa venue, sans vous plaindre auprès des instances internationales ?

  3. eh les mokokos ne venez pas au sommet de la ligue arabe qui se tiendra à alger fin mars 2022
    vous avez tout fait oiseaux de malheur pour le saboter ! nada
    salopards ! vos coups de traître à la crasseuse ! ils sont archi commis
    ne venez pas ! restez avec vos frères les sionistes! fils de JuDA!