6.9 C
Alger
dimanche, janvier 29, 2023

Confidentiel. Plusieurs généraux algériens incarcérés et d’autres limogés dans la plus grande discrétion

- Advertisement -
- Advertisement -

De nouvelles « opérations de purge » ont été lancées dans les rangs des généraux et officiers supérieurs de l’Armée algérienne. Incarcérations, placements sous enquête ou limogeages, plusieurs généraux et hauts gradés de l’institution militaire algérienne ont été inquiétés par la justice militaire sans faire de bruit et dans la plus grande discrétion afin d’éviter la moindre fuite sur ces nouveaux scandales qui ébranlent le haut commandement militaire algérien. 

Preuve en est, depuis le 15 février dernier, le Général-major Aissa El-Bey Khaled, Directeur central de l’Intendance au Ministère de La défense Nationale, a été incarcéré à la prison militaire de Blida après avoir été inculpé dans un sombre dossier de malversations financières sur lequel la Justice Militaire ne veut absolument rien communiquer. Pis encore, le mystère est soigneusement entretenu autour du sort qui a été réservé à ce général qui fut parmi les plus influents généraux algériens à l’époque du défunt Chef d’Etat-Major Ahmed Gaid Salah.

En juillet 2020, le Général-major Aissa El Bey Khaled avait été admis à la retraite alors qu’il est relativement jeune. Il avait auparavant occupé, le poste d’attaché de défense à l’ambassade d’Algérie en Serbie. Il avait été également à la direction centrale du matériel au Ministère de la Défense Nationale où il avait pour patron le Général-major Ali Akroum. Son dernier poste était  Directeur central de l’Intendance au Ministère de La défense Nationale, un poste stratégique qu’il occupait depuis fin août 2018.

L’incarcération du général-major Aissa El Bey Khaled a suscité une véritable onde de choc au sein des rangs des officiers algériens qui ont été amenés à le côtoyer tout au long de sa carrière. Cette affaire a été entièrement passée sous silence comme celle du puissant général-major Abdelkader Lachkhem, l’ex-chef de Département des Transmissions, Systèmes et Guerres électroniques au niveau du ministère de la Défense nationale, qui a été placé officiellement la semaine passé en détention au niveau de la prison militaire de Blida après avoir été auditionné pendant plus de 5 jours dans le cadre d’un nouveau grand scandale politico-judiciaire qui a été étouffé entièrement par la Cour militaire de Blida, avait révélé récemment Algérie Part au cours de ses investigations. 

Plusieurs autres généraux et hauts gradés ont été inquiétés ou relevés de leurs fonctions. Le colonel Karim Hadj Sadok, l’ex-attaché militaire au niveau de l’ambassade d’Algérie à Paris, illustre parfaitement cette grande instabilité qui règne au coeur de l’institution militaire algérienne. Une instabilité que certains observateurs n’hésitent pas de qualifier d’interminable « guerre de clans ». Le colonel Karim Hadj Sadok avait été convoqué en toute urgence au début du mois de septembre 2020 à Alger par les autorités militaires.

Dés son arrivée à l’aéroport international, il fut accueilli par deux agents de la Direction Centrale de la Sécurité Militaire (DCSA), le renseignement militaire, qui lui ont confisqué son smartphone et ses objets personnels avant de procéder à son arrestation. Pendant pas moins de 3 semaines, il a été interrogé et auditionné dans un centre du renseignement militaire. Il avait uniquement le droit d’appeler une fois par jour son épouse. A la fin de ces trois semaines de détention, on lui a signifié son limogeage officiel. Il a été autorisé au mois d’octobre 2020 à reprendre l’avion pour Paris afin de ramener toutes ses affaires personnelles et de rentrer définitivement en Algérie. Le poste d’attaché de Défense au niveau de l’Ambassade d’Algérie à Paris demeure vacant jusqu’à aujourd’hui encore et un remplaçant sera prochainement désigné. Pour l’heure, l’intérim est assuré par le colonel Driss Guerid, a-t-on appris au cours de nos investigations.

Mais que reproche-t-on exactement au Colonel Karim Hadj Sadok ? Les plus extravagantes spéculations ont circulé sur cet officier. Manoeuvres douteuses à la Mosquée de Paris, réunions avec des agents étrangers suspects, marchés occultes autour de la maintenance des avions appartenant à la flotte du Groupement de Liaisons Aériennes Ministériel (GLAM), qui dépend de l’armée de l’air algérienne et gère les déplacements des VIP de l’Etat, à Bordeaux et Lyon en France, etc., l’ex-attaché de Défense de l’ambassade d’Alger a été cité dans plusieurs affaires, mais sans qu’il y ait la moindre investigation concrète qui prouve son tort. On lui a imputé abusivement plusieurs affaires qui se sont avérées finalement basées sur des allégations infondées. Aujourd’hui, ce colonel de l’armée de l’air a été mis brutalement à la retraite et vis à Oran en Algérie.

Balayés, accusés, emprisonnés, le sort malheureux de plusieurs généraux ou officiers militaires algériens soulèvent de sérieuses interrogations sur le fonctionnement encore opaque et malsain de l’institution militaire algérienne. La justice militaire ne fait preuve  d’aucune transparence. Qui garantit l’équité aux justiciables ? Personne ! Les guerres de clans s’officient au détriment du droit. Et tout militaire algérien risque, maintenant, de finir sa carrière… en prison. Très inquiétant pour l’avenir de la stabilité du pays.

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

20 COMMENTS

  1. Quand le roitelet bouffi et ignare du makhnaz aura explosé comme il se doit alors on se penchera sur les quelques brebis égarées de L ANP.
    Chengriha connaît trop le pouvoir de nuisance de la serpillière sioniste de l’ouest…Il reste indispensable.

  2. Et c’est juste Dey Hussein , il est temps de frapper les marocaca et de les jeter dans l’océan Atlantique, rapidement exterminer ces nuisibles qu’on entend plus parlé d’eux. Tant pis pour Abderrahmane Semmar.

  3. Soit le peuple est en droit de savoir quand il y’a condamnation même au sein de l’armée, soit c’est un règlement de compte entre clans, dans les deux cas, c’est une preuve de plus qu’ils ya corruption dans toutes les institutions algériennes «  klitou el bled ya sarakines » clame le peuple a juste titre.Pauvre de nous et pauvre Algérie gouverné par ces généraux corrompus qui se prétendent héritiers de l’ALN.

  4. Salut Loco el khenzir
    Toi et ta sale race vous donneriez l’Algérie au premier ta7ane venu.
    Tu vois le pays à travers ton village de sangliers.
    Bouledienne savait qui vous étiez et comment vous considéré.
    Va donner tes fesses a Mhenni et bhl en écoutant lounes avec une canette de bière à la main…Laisse l’Algérie tranquile c’est pas ton pays…
    Zeri3ate ta3 zbel…

  5. Mon village ya rkhiss ould el kahba à le plus grand nombre de moudjahids et moudjahidates, pendant que ta mère sucer les colons ya ould el kahba.
    Le premier hélicoptère abattu en Algérie l’ a été par mon oncle, donc vos services doivent bien avoir mon nom ya lekleb. Mon oncle mon père et ma famille ont combattu la France, et nous notre devoir c’est de vous combattre ya Ouled lakhab.
    Désolé pour les lecteurs pour mon langage châtié, mais ces Ouled lahram ne mérite pas mieux..
    Lounes Matoub, est un martyr pour nous, et vous votre martyr c’est gaied fayeh le pédophile et vôtre dieu c’est Nezzar l’assassin du peuple et de sa femme. Vos idoles c’est zitot et Ali benhadj, même dans l’islam vous êtes des riens car vous êtes des adorateurs, vous faîtes du chirk sans le savoir. Vous êtes vraiment une race à exterminer comme des nuisibles. Il faut vous étouffer avec du flytox ya kleb, toi ton gouvernement ton président et tes giniros.

  6. Ya deyiahrrée fiotte des généraux et mangeuse de kebab au cachir périmé, ton clébard de colonel planqué des frontières qui est de la même sale race que toi, tu crois qu’il n’a pas offert le pays a ses maîtres français comme un petit toutou ? Alors regarde ça petite fiotte de service « 
    Algérie: quand Boumédiène donnait sa bénédiction aux essais nucléaires français dans son pays » alors fait très attention à tes insultes contre les kabyles, sans eux tu ne serais pas là à aboyer comme une chienne en chaleur.
    c’est l’hôpital qui se fout de la charité !

  7. Nchallah tmout bel ghech…Ya ould gawri.
    Tmout waguef une canette de bière dans ton cul sale…Parce qu’un khenzir c’est sale.
    Va raconter tes salades et légendes de moudjahidines à khtek el qa7ba.
    T’as le monopole des moudjahidines? Tu connais la wilaya 1 des Aurès ?
    Tu connais les moudjahidines algerois? Ceux du constantinois?
    C’est reb dzayer Tewfiq qui te sodomisait autant? Ouled bledek ce suppôts de Chaytane…

  8. Allez la secte des sangliers: sortez les bières et mettez du Lounes a fond.. c’est bientôt Ramadan…Vous êtes les vrais demoKHRAtes et l’avenir de vos douars..
    Le peuple algérien vous admire..

    Non je déconne…

  9. @dey le PDDS, ceux des aures ont combattu et morts pour leur pays mais hélas ce pays et entre les mains de pd de service comme toi et ceux que tu défends ,irgazen c’est nous on es là pour vous exterminer,on continu le combat.on dit l’esclave qui accepte son état de servitude est né esclave.

  10. Ya kelb,
    Toi chaoui ? Tu parles des aures ya nekch.
    Les Chaouis fhoula et ne se mettent pas à quatre pattes et ne font pas des marathons pour enterrer une zoubia pédophile.
    Toi tu es de ceux que boutesrika à importer.
    Quant à ma région et ma famille ya rkhiss, ils sont une référence dans ma région. Même les femmes de la famille ont combattu. Pendant que vous dansiez et baiser avec les français. Vous êtes pire que les harkis mais vous allez payer.
    Vous avez utilisé la haine pour continuer à rester en place, mais le peuple du Nord au Sud et de l’est à l’ouest à compris, la preuve toutes les semaines ils vous le rappelle. Quant au ramadan, vous voulez prendre la place de Dieu et juger à sa place, vous êtes qui?
    Vous passez votre temps à voler , insulter et vous voulez juger les autres. Je préfère dix mille fois un Algérien qui ne fait pas le ramadan et qui est patriote et prêt à mourir pour son pays que vous les adorateurs des Giniros. Si vous aviez une once de croyance en Dieu votre langage serait autre. Vous êtes juste des militaires payés pour faire le sale boulot, mais aujourd’hui vous n’êtes respecté par personne car vous faites pire que l’isti3 mar.

  11. Ya diarrhée regarde bien ce que tes serviteurs bien aimés ont fait au pays : Le régime algérien a lancé une campagne contre la France qui a mené des essais nucléaires et chimiques de 1935 à 1978 en Algérie. Soit jusqu’à 16 ans après l’indépendance de l’Algérie. Retour sur un grand mensonge d’Etat, où les responsabilités algériennes sont tues par le régime vert-kaki. La France coloniale» est ainsi vivement dénoncée. Mais ce qui est surprenant, c’est que les médias algériens aux ordres qui, tout en rappelant et fustigeant à nouveau ces essais, très répréhensibles certes, omettent cependant de préciser qu’ils se sont poursuivis après l’indépendance de l’Algérie, avec la bénédiction du président Houari Boumédiène, qui a continué à les autoriser jusqu’à sa mort.

  12. @A balou et loco , ce PDDS n’est rien ce n’est qu’un chien,un traitre au début il dénigrer les kabyles de service pour ne pas dire tout les kabyles ,on dit suivre le menteur jusqu’à la porte de son domicile,maintenant on sait qui il est .c’est ceux qui sont engagés dans l’armée pour la gamelle et aujourd’hui ils ont aussi le cachir.

  13. Tiens tiens ! On défend de pauvres militaires maintenant
    On aura tout lu !
    Le vent commence à tourner il est temps de retourner sa veste vu qu’il y a quelques mandats d’arrêt internationaux de lancés

  14. A Loco et Hussein Dey
    Chacun a le droit d’avoir ses propres opinions ; mais pourquoi autant d’insultes et d’accusation gratuites
    alors que l’algerie se dirige vers les abimes !
    Bientot la banqueroute et la cessation des paiements et apres meme Sidi Zekri ne pourra rien pour nous !
    Que se soit la dictature militaire ou bien la democratie reelle mais certainement avec la sauce arabo-musulmane . C’est notre ADN d’etre dans l’echec permanent !
    Le revenu per capita d’un algerien en 2020 est a peine 30% de ce qu’il etait en 1984 !
    C’est a en pleurer de rage !

  15. L’insulte est l’arme du faible
    Quand je lis Mr ZMMAR défendre « des généraux » injustement incarcérés je m’étouffe lol
    Quoi ? Semmar défend « les généraux »? dites-moi que c’est une fake-news
    Ce qui se passe est la liquidation du mélange des genres qui a prospéré sous l’ère Gaid Salah – Boutef
    Pour calmer l’armée, on laisse certains généraux s’enrichir, faire des affaires en direct ou sous des prêtes noms
    Nous, la génération des années 80, on savait dès le début des année 2000, qu’il y’avait le général du ciment, celui du blé, celui du café, celui du sucre… pas la peine d’essayer de se lancer dans l’importation même d’une petite quantité…ta marchandise restés sur le bateau au large …ou si par erreur elle était débarqué, elle était déclaré impropre à la consommation…puis il y’a eu les oligarques qui étaient les protégés de généraux…et on ne parle pas des commissions occultes sur les projets d’infrastructures…l’accord tacite entre Boutef et l’armée et que tout le monde y gagne
    Dans le même temps, nos walis, nos directeurs des domaines, nos directeurs de Banques , nos chefs de daîras, nos Maires, se comportaient comme des nababs…ils distribuaient les terrains, les financements, les chantiers, les biens de l’états à leurs corrupteurs ou selon « les ordres venus d’en haut »…
    Il faut que chaque le patrimoine de chaque général, officier supérieur, ministre, WALI, douaniers , policiers, gendarme , fonctionnaire , élu , citoyen soit épluché… en Europe, les services fiscaux peuvent faire le rapprochement entre vos revenus et votre patrimoine…si vous possédez des biens immobiliers, voitures allemandes, que vous voyagez à l’étranger ( beaucoup y possèdent des biens) alors vous êtes un corrompu…
    On confisque tous les biens, sauf la résidence principale et basta car ces gens là représentent quelques millions de nos concitoyens…je peux vous assurez que l’état va récupérer des dizaines de milliards de dollars