7.9 C
Alger
dimanche, janvier 29, 2023

Confidentiel. Nouveau scandale à la DGSN : des interventions pour protéger un richissime promoteur immobilier

- Advertisement -
- Advertisement -
Nouveau scandale à la DGSN où des hauts responsables tentent d’étouffer des enquêtes sur un promoteur immobilier impliqué jusqu’au cou dans plusieurs affaires de dilapidation de deniers publics. Il s’agit du promoteur Khalili Souleiman qui est placé par la justice de la wilaya de Mostaganem sous contrôle judiciaire en raison de son implication dans une affaire de détournement d’un terrain forestier situé tout prés  de la plage de Sidi Lakhdar, l’une des plus belles plages de la côte algérienne.
Cette affaire connue  sous le nom du scandale des camps de toile a fait couler beaucoup d’encre à cause de l’implication de plusieurs directeurs exécutifs de la wilaya de Mostaganem qui se retrouvent également sur le banc des accusés après avoir été placés par la justice sous contrôle judiciaire. Parmi les personnes impliquées, nous retrouvons un responsable de la Direction de la Réglementation et Affaires Générales (DRAG) de la wilaya, une directrice du Tourisme, un autre responsable de la Conservation des forêts, le directeur de l’investissement, le chef de la daira de Sidi Lakhdar et enfin les trois maires des communes côtières de Sidi Lakhdar ,Hadjadj et Ben Abdelmalek Ramdhan .
Cette affaire est toujours en cours d’instruction  au niveau du parquet général du tribunal de Mostaganem et la direction générale des forêts a gelé, depuis l’éclatement de ce scandale, toutes les activités des camps de toile en attendant la décision finale de la justice.
Il faut savoir également que le promoteur Khalili Souleiman est impliqué dans une affaire de morcellement d’un terrain agricole dans la commune de Mazagran d’une superficie de 16 hectares. Un trafic qui lui a permis de  revendre en toute illégalité plusieurs lots de terrains de 100m2. Mais, comme pour la première affaire des camps de toile, des responsables de la DGSN notamment le chef de la sûreté de la wilaya de Mostaganem, Hamouni Mohammed, épaulé par des dirigeants de la police algérienne proches de Khelifa Lounissi, l’actuel premier patron de la police algérienne, tentent de ralentir les investigations de la justice et bloquent plusieurs enquêtes confiées par des magistrats aux services de la police judiciaire de la DGSN afin de perturber le travail du parquet général.
Malheureusement, nous avons découvert au cours de nos investigations que plusieurs volets de ces scandales ont été enterrés dans les bureaux de la sûreté de wilaya de Mostaganem avec des rapports bidonnés et falsifiés dans le but de protéger le promoteur Khalili Souleiman. Comme par hasard, plusieurs hauts cadres de la DGSN habitent dans
des appartements situés dans une résidence de logements promotionnels, située au centre ville de Mostaganem. Des appartements réalisés… par Khalili Souleiman !
- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -