Confidentiel. Les mutations de plus de 4000 policiers algériens à travers le pays suscitent une vive polémique au sein de la DGSN

0
724

Une vive polémique ébranle en ce moment la sérénité de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), à savoir la Police Algérienne. De nombreux policiers ont contesté leurs nouvelles mutations vers des régions lointaines de leurs lieux de résidence. Ces mutations ont été décidées dans le cadre d’un mouvement national opéré depuis le début de ce mois d’avril et portant sur l’affectation de plus de 4000 policiers à travers le territoire national, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Ces nouvelles affectations permettent d’envoyer de nombreux policiers vers les wilayas du sud et de l’extrême sud les contraignant ainsi de quitter leurs postes dans des wilayas situées au nord du pays. Beaucoup de ces policiers concernés par ce mouvement national ont été contraints également d’abandonner leurs foyers et d’accepter une véritable mesure d’éloignement vis-à-vis de leurs familles. Ce qui a suscité de nombreuses frustrations dans les rangs de la DGSN où les critères de sélection des policiers concernés par ce mouvement national ont été négativement commentés, voire vigoureusement contestés en interne.

Selon nos informations, plusieurs policiers mutés s’estiment lésés et se considèrent comme étant victimes de brimades, de sanctions voire de règlements de comptes parce qu’ils sont dérangé des intérêts mafieux ou occultes lors de l’exercice de leurs fonctions. Cet éloignement forcé de leurs domiciles familiaux est vécu comme une véritable injustice. Malheureusement, au sein de la police algérienne, il n’y a pas de section syndicale agréée qui peut défendre la voix et les droits des policiers. Le fonctionnement de la DGSN demeure profondément opaque et peu de mécanismes concrets existent pour déplorer des abus de pouvoir violant les droits sociaux les plus élémentaires des membres des forces de l’ordre. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra sur ce sujet avec de plus amples révélations dans ses prochaines publications.