Confidentiel. Les directeurs des ressources humaines et des affaires financières d’Air Algérie limogés dans des conditions troublantes

0
528

Le PDG d’Air Algérie, Yacine Benslimane, a décidé de limoger deux importants cadres dirigeants de la compagnie dans des conditions troublantes et sans fournir la moindre explication concernant les motivations de ces deux limogeages qui ont touché la direction des ressources humaines et la direction des affaires financières, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations.

En effet,  Mohamed Réda Kouba, le directeur des ressources humaines d’Air Algérie, a été limogé mardi 26 juillet dernier à une heure tardive de la nuit, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. Il a été remplacé par un directeur intérimaire appelé Abdelkrim Kraimeche.

Par ailleurs, au même moment, Yacine Benslimane a décidé aussi de relever de ses fonctions Benbetka Hocine, directeur de affaires financières d’Air Algérie. Cette décision est également tombée à une heure tardive de la nuit mardi dernier. Selon les sources les plus proches de l’entourage de Yacine Benslimane, ces limogeages interviennent dans le cadre d’un nouveau plan de réorganisation d’Air Algérie visant à mettre en place une stratégie de relance des activités de la compagnie.

Mais pour d’autres sources bien introduites au sein d’Air Algérie, ces décisions demeurent mystérieuses car les deux dirigeants limogés ne posaient pas réellement problème et géraient plus au moins convenablement leurs départements alors que d’autres hauts responsables en charge de directions beaucoup plus sensibles et faisant l’objet de nombreuses controverses n’ont pas été encore inquiétés par le nouveau PDG à l’image de Khider Abdelwahab, l’actuel directeur des opérations aériennes (DOA) d’Air Algérie, ou Charef Mohamed conseiller du PDG chargé de la Division Exploitation à Air Algérie.

Il est à signaler que ces limogeages ont été décidés alors que le PDG d’Air Algérie est officiellement placé en confinement sanitaire après avoir été infecté par la COVID-19.

Algérie Part poursuit ses investigations et publiera dans les prochains jours de nouvelles révélations sur les dessous de cette « réorganisation interne » menée en ce moment au sein d’Air Algérie.