9.9 C
Alger
jeudi, février 2, 2023

Confidentiel. La direction générale de Sonatrach limoge le PDG d’Asmidal alors qu’il est hospitalisé en France

- Advertisement -
- Advertisement -

C’est un limogeage qui a suscité un véritable malaise à Sonatrach. La direction générale de la société nationale des hydrocarbures a limogé le PDG du groupe ASMIDAL, un groupe chimique algérien, spécialisé dans la production des engrais et des produits phytosanitaires, Miloud Louhichi, alors que ce dernier est hospitalisé en France où il a subi une délicate opération chirurgicale sur le pancréas. 

« Toufik Hakkar aurait pu se comporter avec élégance et tenir compte de l’état de santé inquiétant de Miloud Louhichi. Il aurait pu nommer un PDG par intérim en attendant le retour de Miloud Louhichi et ensuite organiser une cérémonie de passation de consignes afin de faire une transition douce et tranquille. Mais au lieu de cela, il a limogé un homme malade qui a subi une délicate opération chirurgicale à l’étranger et qui demeure encore bloqué à l’hôpital », s’indigne ainsi une source au sein de la direction générale de Sonatrach.

Plusieurs autres cadres dirigeants ont exprimé leur mécontentement face à ce comportement qualifié inélégant et d’indélicat. En réalité, Toufik Hakkar s’est montré empressé de remplacer le PDG d’Asmidal pour la simple raison qu’il voulait placer à ce poste l’un de ses amis intimes, un certain Houien Mohamed, un ancien dirigeant de NAFTAL où il avait dirigé la division commerciale régionale de Sétif et ensuite celle d’Alger. Il a ensuite  dirigé la direction Lubrifiants et Pneumatiques au niveau de la direction générale de Sonatrach à Alger.

Mohamed Houien et Toufik Hakkar se connaissent depuis leur cursus à l’Institut National des Hydrocarbures et de la Chimie de Boumerdès. Selon nos sources, Toufik Hakkar est en train de procéder à un mouvement général à la tête de plusieurs filiales de Sonatrach. Malheureusement, ce mouvement n’est pas mu par la nécessité de la performance et la promotion des nouveaux talents. Comme pour ASMIDAL, Toufik Hakkar sélectionne ses amis et copains dont certains ont un parcours totalement inadéquat avec leurs nouvelles fonctions. Le népotisme vient s’ajouter à la crise financière qui paralyse en ce moment Sonatrach, la seule source pourvoyeuse de devises pour l’Etat algérien.

Algérie Part reviendra sur ce dossier avec de nouvelles révélations dans ses prochaines publications.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -