13.9 C
Alger
lundi, février 6, 2023

Confidentiel. La direction du FLN négocie un accord pour rejoindre le camp de Mihoubi et remporter les élections présidentielles

- Advertisement -
- Advertisement -

Des négociations ont été entamées pour annoncer dans les jours à venir, voire les heures à venir,  un accord entre la direction politique du FLN et le candidat aux élections présidentielles Azzedine Mihoubi, le secrétaire général du RND. Ces négociations porteront sur la conclusion d’une alliance qui permettra à Mihoubi de jouir du soutien du FLN et en contrepartie le candidat du RND, une fois élu au Palais Présidentiel d’El-Mouradia, garantira au FLN une forte participation aux instances politiques du pays. 

Selon nos sources, le secrétaire général par intérim du parti du Front de libération nationale (FLN), Ali Seddiki, va rencontrer bientôt Azzedine Mihoubi pour sceller cette alliance et lancer un appel solennel pour demander aux adhérents du FLN de voter en faveur d’Azzedine Mihoubi. Pour l’heure, des pourparlers sont en cours entre des hauts  responsables du RND et du FLN afin d’organiser officiellement cette rencontre et rendre public ce nouveau pacte d’alliance unique en son genre puisque le FLN et le RND ont toujours été des « frères ennemis » sur la scène politique algérienne.

Le soutien du FLN sera certainement déterminant pour Azzedine Mihoubi qui pourra ainsi faire valoir un atout majeur pour se faire élire au Palais Présidentiel d’El-Mouradia. Ce soutien pourra inverser les rapports de force et offrira une avance à Azzedine Mihoubi.

Il est à signaler enfin que le FLN a fait savoir dés la fin du mois d’octobre dernier qu’il « n’a pas de candidat » aux prochaines élections présidentielles du 12 décembre prochain. Ceci dit, la direction du FLN n’a pas hésité à lancer un appel aux adhérents du parti pour les appeler à «se mobiliser» afin de faire réussir la prochaine présidentielle, pour laquelle «le FLN.

Présidant récemment une réunion qui a regroupé les membres du Comité central (CC) de la région Centre, M. Seddiki a indiqué que la présidentielle du 12 décembre «est un devoir national auquel les militants et dirigeants du parti doivent contribuer, en appelant les citoyens à se rendre aux urnes», ajoutant que «tout vote par les militants du parti est un vote en faveur du parti qui n’a pas de candidat pour la prochaine échéance électorale et également un vote en faveur du pays, pour lui éviter de retourner aux périodes transitoires qui vont faire perdurer la crise».

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -