10.9 C
Alger
samedi, février 4, 2023

Confidentiel. Importations des carburants : Tebboune s’énerve et comprend qu’on lui « a menti » !

- Advertisement -
- Advertisement -

Abdelmadjid Tebboune est en colère. Le Chef de l’Etat vient de comprendre qu’on « lui a menti » dans le dossier de l’importation des carburants. Le 13 juillet dernier, Tebboune a annoncé que l’Etat algérien va arrêter toute  importation de carburant et de produit de raffinage devrait être arrêtée au premier trimestre 2021. Tebboune a fait cette annonce sur la base des informations et assurances qui lui ont été communiquées par le Premier-ministre, Abdelaziz Djerad et Toufik Hakkar, le PDG de Sonatrach. 

Or, hier mercredi 30 septembre dernier, le président de l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures (ARH), a expliqué clairement que l’Algérie n’est pas encore prête d’en finir avec les importations des carburants avant la réception de nouvelles raffineries qui ne pourront pas voir le jour avant 2024. Rachid Nadil a révélé également que la facture d’importation d’essence et du gasoil s’élevait à environ 980 millions de dollars en 2019.

Le patron de l’ARH a expliqué également que consomme 10 millions de tonnes de gasoil par an et en produit 9 millions de tonnes par an. Par conséquent, le pays est contraint d’importer un million de tonnes en attendant la réalisation de nouvelles raffineries pour produire ces carburants. Ces informations contredisent totalement les rapports remis par Abdelaziz Djerad et Toufik Hakkar à Abdelmadjid Tebboune. L’Algérie ne pourra en aucun cas mettre fin aux importations des carburants dés l’année 2021. Hakkar et Djerad ont induit Tebboune en erreur en le poussant à prendre un engagement devant les Algériens qu’il ne pourra… pas tenir ! Tebboune a été donc victime d’un mensonge caractérisé et à la suite de la sortie de Rachid Nadil, il l’a bien fait sentir sa colère à ses conseillers. Hakkar et Djerad devront prochainement s’expliquer après cette monumentale bourde.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

2 COMMENTS

  1. Bien fait pour lui , il savait que les amis de boutef ne lui feront jamais de cadeaux d’avoir comploté avec G, Salah, et il savait que ces voyous vont lui mettre des bâtons dans les roues. Et s’il n’était pas naïf comment il ne voyez pas que Djerad a nommé des anciens ministres de boutef et que lui il ne disait rien , n’a t’il pas pensé comment le peuple va agir ,lui qui ne cessait de dire que les personnes de boutef vont être jugés et a travers ces nominations il y a quelque chose qui n’est pas clair. Ou bien il attend les prochaines élections , après il va se débarrasser d’eux.

  2. Dieu merci, Algérie Part est là pour informer le président de la république sur les dossiers sensibles qu’on lui cachent.
    En cas de doute, il dégaine sont GSM et se connecte à internet sur votre site pour voir les dossiers EXCLUSIFS.
    Je te l’avais dis, tu devrai repartir en Algérie pour prendre un poste de conseiller spécial du président à El-Mouradia.