9.9 C
Alger
lundi, février 6, 2023

Confidentiel. Grande Mosquée d’Alger : Bloqué à l’époque de Bouteflika, un avenant de 130 millions de dollars débloqué au profit des chinois par le gouvernement Bedoui

- Advertisement -
- Advertisement -

Décidément, le gouvernement de Nourredine Bedoui n’est guère prévoyant au prudent avec l’utilisation de l’argent public. Preuve en est, nous avons appris au cours de nos investigations que l’actuel ministre de l’Habitat, Kamel Beldjoud est intervenu personnellement pour débloquer le paiement d’un avenant de 130 millions de dollars au profit de la société chinoise China State Construction Engineering (CSCEC) qui avait réalisé la Grande Mosquée d’Alger. 

Cet avenant faisait l’objet d’un litige qui opposait la grande société chinoise aux autorités algériennes à l’époque d’Abdelaziz Bouteflika. Ce litige date depuis 2018 et le gouvernement algérien à l’époque avait refusé de s’acquitter d’une facture de 1600 milliards de centimes, soit l’équivalent de 130 millions de dollars, portant sur un avenant de réalisation d’une partie des travaux de la Grande Mosquée d’Alger.

Après le Hirak et la chute du clan présidentiel et de Bouteflika, le nouveau ministre de l’Habitat, Kamel Beldjoud, a répondu favorablement aux réclamations des chinois en exerçant des pressions sur la commission interministérielle mise en place par le gouvernement algérien pour étudier les différents marchés et contrats liés aux travaux de la Grande Mosquée d’Alger.

Kamel Beldjoud est allé jusqu’à menacer plusieurs membres de cette commission interministérielle en leur exigeant de débloquer de nombreux avenants restés en suspens depuis 2017-2018. Et c’est ainsi que les chinois ont pu empêcher finalement leurs 130 millions de dollars supplémentaires. Ce qui alourdit encore la facture de la Grande Mosquée d’Alger qui a va coûter finalement plus de 2 milliards de dollars à l’Etat algérien…

Soulignons enfin que Kamel Beldjoud, l’actuel ministre de l’Habitat, avait occupé auparavant le poste de Secrétaire général au ministère de l’Habitat, depuis 2016, ainsi que plusieurs autres postes au sein d’institutions étatiques depuis 1982.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -