Confidentiel. Après la Turquie, Tebboune entamera une visite importante en Italie

0
252

Après Ankara, Abdelmadjid Tebboune se rendra à Rome en Italie. Le président algérien devrait entamer une importante visite d’Etat en Italie à la fin de ce mois de mai, a pu apprendre Algérie Part de plusieurs sources  concordantes. Cette visite devrait être organisée entre le 26 et 27 mai prochain. Pour l’heure, aucune annonce officielle n’a été faite au sujet de cette visite. Les autorités algériennes et italiennes attendent de boucler les derniers préparatifs avant de valider définitivement le programme du séjour de Tebboune à Rome, certifient nos sources. 

Cette visite de Tebboune en Italie revêt une dimension symbolique et stratégique. Alger et Rome se sont énormément rapprochés depuis le début de la crise ukrainienne et des accords névralgiques lient les deux pays concernant notamment l’approvisionnement en gaz naturel. L’Algérie est le deuxième fournisseur de gaz de l’Italie, derrière la Russie. La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach s’est déclarée fin février prête à fournir davantage de gaz à l’Europe, en l’acheminant notamment via le gazoduc Transmed reliant l’Algérie à l’Italie.

Le Premier ministre Italien, Mario Draghi a été reçu le 10 avril dernier à Alger pour des entretiens au palais présidentiel avec Abdelmadjid Tebboune, qui l’avait reçu ensuite dans la soirée pour un dîner. Le chef du gouvernement italien a été précédé le 28 février à Alger par son ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, qui avait discuté avec son homologue d’une augmentation des fournitures de gaz en provenance de ce pays nord-africain pour compenser une éventuelle baisse côté russe.

L’Italie, qui importe environ 95% du gaz qu’elle consomme, est l’un des pays européens les plus dépendants du gaz russe. L’Italie est le premier client du gaz naturel algérien avec une moyenne d’exportation de 21/22 milliards de mètres cubes par an vers le marché italien.  Le contrat de vente de gaz entre l’Italie et l’Algérie a été renouvelé en mai 2019 pour une durée de huit ans.

Le gaz naturel sera certainement l’un des axes majeurs des discussions qui se tiendront lors de la visite de Tebboune à Rome. L’Italie a promis enfin de s’impliquer dans plusieurs investissements stratégiques en Algérie et des annonces concrètes devraient être faites dans ce sens.