10.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Confidentiel. Air France refuse de commercialiser des packs voyages vers l’Algérie avec les frais obligatoires du confinement sanitaire

- Advertisement -
- Advertisement -

L’ouverture partielle des frontières aériennes algériennes est un véritable casse-tête pour les compagnies étrangères. Si la Turkish Airlines et Tunisair ont conclu des accords avec les autorités algériennes pour proposer des vols hebdomadaires vers Alger, les négociations bloquent toujours et ne connaissent aucun avancement avec les compagnies françaises notamment avec Air France, a appris Algérie Part au cours de ses investigations. 

La gestion du confinement sanitaire constitue la pomme de discorde entre Air France et les autorités algériennes, a-t-on pu encore confirmer au cours de nos investigations. La plus importante compagnie aérienne en France refuse d’inclure dans ses offres commerciales à destination de l’Algérie les frais de l’hébergement dans une structure hôtelière dédiée à l’isolement sanitaire. Les responsables d’Air France ont estimé que l’encaissement des frais de l’hébergement hôtelier ne relève pas des missions d’une compagnie aérienne.

En clair, Air France ne veut pas prendre la responsabilité de gérer et de prélever les versements des frais du confinement sanitaire exigés pour chaque voyageur algérien par les autorités algériennes. Air France considère qu’elle doit demeurer une compagnie aérienne dont la responsabilité se limite à la commercialisation des billets d’avion et le transport aérien des voyageurs d’un pays à un autre tout en veillant sur leur sécurité dans le respect des consignes sanitaires internationalement admises.

Or, les autorités algériennes veulent imposer à toutes les compagnies aériennes qui veulent reprendre des vols commerciaux vers l’Algérie de s’associer au processus obligatoire du confinement sanitaire. Pour l’heure, soulignent enfin nos sources, aucun accord n’a été encore trouvé entre Air France, les autres compagnies françaises et les autorités algériennes. Celles-ci ont demandé un délai de réflexion avant de revenir autour de la table des négociations avec une nouvelle offre pour débloquer enfin la situation en permettant à Air France et les autres compagnies françaises de déployer comme Tunisair et la Turkish Airlines des vols commerciaux vers l’Algérie.

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -