10.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Confidentiel. Air Algérie confie la formation des stewards et hôtesses militaires à des formateurs controversés

- Advertisement -
- Advertisement -

Encore une énième controverse à Air Algérie. Le Groupement de Liaisons Aériennes Ministériel (GLAM), qui dépend de l’armée de l’air algérienne et gère les déplacements des VIP et officiels de l’Etat à travers sa flotte officielle basée à l’aéroport militaire de Boufarik, a confié récemment à Air Algérie la formation de plusieurs stewards et hôtesses militaires dans le cadre d’un partenariat régi par une convention officielle signée entre les deux parties et censée permettre au personnel du GLAM de bénéficier du savoir-faire des formateurs professionnels d’Air Algérie. Mais, à la surprise générale, la direction des opérations aériennes (DOA) a sélectionné trois instructeurs qui ne font guère l’unanimité au sein de la compagnie aérienne nationale, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Ces trois instructeurs sont Ouzendja Mohamed, le sous-directeur du département personnel naviguant commercial (PNC), la terminologie désignant dans le jargon du secteur de l’aviation les membres d’équipage de cabine,   d’Air Algérie, qui doit ainsi s’absenter pendant 3 mois pour les besoins de cette formation, Sahel Kamel et Beloucif Yazid, deux cadres d’Air Algérie critiqués sévèrement pour leur manque criant d’expertise et leur expérience peu convaincante dans la formation des PNC. Et pourtant, attestent nos sources, la sous-direction PNC d’Air Algérie regorgent de plusieurs compétences réputées pour leur capacité à manager et encadrer des futurs stewards et hôtesses.

Or, le choix de ces 3 instructeurs repose, semble-t-il, sur des critères de pur népotisme et de favoritisme. Une démarche qui pourrait menacer la pérennité de ce partenariat liant le GLAM à Air Algérie, s’indignent nos sources qui dénoncent la marginalisation des compétences de la sous-direction PNC au profit de quelques cadres dirigeants choyés par la Direction des Opérations Aériennes de la compagnie pour des raisons liées purement à des affinités personnelles.

Il est à signaler enfin la Présidence algérienne dispose pour les déplacements officiels de deux avions : un Airbus A340-500(7T VPP) nouvellement acquis et un gulfstream GV (7T VPG). Ces deux avions sont basés sur la base aérienne de Boufarik située à 45km d’Alger. Ces avions sont gérés par le fameux G.L.A.M qui dispose aussi de quatre (04) Gulfstream GIV (7T VPC- 7T VPR -7T VPM-7T VPS) et de 2 ATR 72-600.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -