Comment l’Algérie se prive bêtement des avantages de la liberté économique

1
892

Sans liberté économique, point de développement. Cette théorie, un principe de base qui régit le fonctionnement des économies modernes, est malheureusement encore ignorée et occultée en Algérie. Et pour cause, de nombreux blocages persistent encore en Algérie empêchent les algériens de profiter d’une véritable et sérieuse liberté économique. Et ces blocages ont été identifiés par l’Human Freedom Index 2021. Ce rapport publié par le Cato Institute, un think tank américain basé à Washington, en collaboration avec l’Institut Fraser au Canada a effectivement énuméré les principales raisons qui font de l’Algérie l’un des pires pays au monde en matière de liberté économique. 

Il faut savoir que la liberté économique et les autres composantes de la liberté individuelle font généralement partie d’un tout. De nombreux experts établissement une forte corrélation entre l’indice de liberté économique mondial et l’indice de liberté politique (droits politiques et droits civils) de l’organisation Freedom House. Les pays les moins économiquement libres sont aussi ceux où la liberté politique est la plus restreinte.

Or, la liberté économique dépend d’un certain paramètre politique, financier et administratif. Et l’Algérie est loin de pouvoir réunir tous les paramètres permettant l’avènement d’une véritable liberté économique. L’Human Freedom Index 2021 nous apprend à ce titre que l’Etat algérien est énormément défaillant au niveau de la transparence autour des budgets consommés par le gouvernement, une catégorie dans laquelle les autorités algériennes ont été notées 3,5 sur 10. La gestion des investissements consentis par le gouvernement en Algérie souffre également d’un énorme déficit de transparence et de bonne gouvernance. Dans cette catégorie, l’Algérie est notée par l’Human Freedom Index 2021 4,6 sur 10.

L’Etat algérien récolte aussi une note catastrophique dans la gestion de ses actifs financiers qu’il détient dans de nombreuses entités économiques. Cette note est de 2,6 sur 10. Ce qui traduit l’opacité et l’inefficacité de la gestion de ses actifs financiers publics. Ce n’est pas étonnant, d’ailleurs, que la majorité écrasante des entreprises étatiques algériennes sont en quasi-faillite.

L’autre grande faiblesse de l’Algérie est son système judiciaire. Dans cette catégorie, notre pays a obtenu une note de 4,2 sur 10, une note très faible qui s’explique par l’absence de l’indépendance de la Justice algérienne. L’Algérie est accablée dans le même sillage pour le manque d’intégrité de son système judiciaire, une catégorie dans laquelle elle obtient 4,4 sur 10.  L’Algérie souffre aussi d’une ingérence énorme des militaires dans les affaires civiles. L’Human Freedom Index 2021 a attribué à ce sujet la note de 3,3 sur 10 en raison de la militarisation excessive de la vie politique algérienne qui impacte directement le développement économique du pays.

L’Algérie est perçue aussi comme un pays qui manque terriblement d’ouverture sur le reste du monde. D’ailleurs, très peu de libertés sont concédées aux algériens pour posséder des devises étrangers afin de s’adonner au commerce international. Dans cette catégorie, l’Algérie est notée 5 sur 10.

En Algérie, il n’y a d’ailleurs presqu’aucune liberté de commercer à l’international. Dans cette catégorie, notre récolte de la triste et sinistre note de 2,6 sur 10. Et concernant la liberté de mouvements des personnes et des capitaux, l’Algérie hérite d’une note chaotique de 0,6 sur 10 ! C’est vous dire que notre pays est totalement déconnectée de la globalisation, la première clé de voûte du monde contemporain.

Ces mauvaises performances dans des domaines techniques qui déterminent la bonne gestion des questions économiques dans un pays donné expliquent l’absence de la liberté économique en Algérie. Sans cette liberté, il n’est pas possible d’amorcer réellement le développement de notre pays. La création de richesses et de revenus est dépendante d’un degré élevé de liberté économique. Une production et des revenus par habitant plus élevés permettent aux individus d’adopter le mode de vie qu’ils préfèrent – plus matérialiste pour certains, plus spirituel pour d’autres. Certains choisissent plus de loisir et moins de consommation. Bref, un revenu par habitant supérieur signifie plus d’opportunités pour plus de gens. L’Algérie n’est pas encore capable de saisir cette précieuse vérité.

1 COMMENT

  1. A l’armée comme a l’armée, obéir aux ordres ,au garde à vous ,et discipline et marché aux pas et en ligne droite. Note pays est dirigé par des généraux donc ne pas chercher à comprendre ,le peuple doit suivre l’exemple des militaires et surtout ne regardez la marionnette ( perroquet) tebbounia qui a été placé pour tremper la vision du peuple.