Cevital autorisé exceptionnellement à exporter de l’huile vers la France en pleine période de pénurie

0
436

Le groupe algérien de l’agroalimentaire Cevital a été autorisé exceptionnellement par les autorités algériennes à exporter de l’huile alimentaire vers la France qui subit depuis plusieurs semaines une inédite pénurie de ce produit alimentaire de large consommation en raison des conséquences désastreuses de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine. 

Les premiers bidons d’huile végétale ont fait leur apparition dans les rayons de certains supermarchés des grandes villes françaises. De nombreux internautes algériens établis en France ont immortalisé ce moment particulier en diffusant diverses photos de cette huile made in Algérie sur les réseaux sociaux. Depuis le la fin du mois d’avril passé, le groupe CEVITAL a effectivement obtenu  une dérogation pour expédier 462 tonnes d’huile vers la France, malgré l’interdiction d’exporter les biens alimentaires de base, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations.

Les autorités algériennes ont donné leur feu vert pour permettre à CEVITAL de profiter  profiter de la pénurie sur les étals français, provoquée par la guerre en Ukraine, pour faire connaître ses produits. Il s’agit pour le moment de petites quantités dérisoires qui ne permettront pas au groupe algérien de s’implanter durablement sur le marché de l’huile alimentaire en France. Ceci dit, cette petite percée dans le marché français a suffi pour susciter le buzz et offrir une nouvelle dimension aux produits fabriqués localement en Algérie.

Il est à signaler que le groupe algérien CEVITAL fabrique l’huile Fleurial, une huile composée à 100% d’huile de Tournesol, l’huile végétale la plus recherchée sur le marché français. Cette huile à base de tournesol n’est pas  classée comme une huile subventionnée en Algérie et elle est soumise à 19% de TVA, 5% de droits de douanes et 2% de taxe de contribution à la solidarité. En Algérie, seule l’huile faite à base d’huile de Soja est exonérée de droits et taxes et fait l’objet d’un dispositif de subventions publiques.

Avec 50 % des exportations mondiales, l’Ukraine en est le 1er exportateur. La guerre qui s’y déroule rend difficile les échanges commerciaux entre les pays et provoque une raréfaction de cette huile alimentaire. L’huile de tournesol est une huile convoitée en France pour les recettes qui en nécessitent une grande quantité, telles que la mayonnaise et les frites. Les consommateurs se ruent depuis plusieurs semaines sur les stocks, ce qui avait provoqué une pénurie inédite. La France dispose d’une production faible qui ne lui permet pas de répondre à ses besoins en huile de tournesol. La France produit 500 000 tonnes d’huiles de tournesol par an et alors que les consommateurs français consomment 800 000 tonnes d’huiles végétales.