Cet Inquiétant Rapport du FMI sur les Sombres Perspectives du Maroc !

37
2669

Le Responsable du Fonds Monétaire International en charge du Maroc, qui vient d’achever sa mission de consultation, a publié une déclaration en ce début de Janvier 2021, résumant les points de vue du Conseil d’administration du FMI sur la situation du Maroc.

Roberto Cardarelli, le chef de Mission a d’emblée fait le constat que l’activité économique avait fortement ralenti au premier semestre 2020 sous l’effet combiné de la crise sanitaire et de la forte sécheresse qui a affecté la production agricole, faisant ainsi reculer la production céréalière de 39 % par rapport à l’année dernière.

Ce ralentissement économique a entraîné, selon lui, une augmentation du taux de chômage à 12,7% au troisième trimestre de l’année, alors qu’il était de 9,4% l’année précédente !

Mais le plus inquiétant pour le FMI est le taux de pauvreté qui devrait augmenter à 6,6% en 2020, alors qu’il était de 4,8% en 2014, et la vulnérabilité à la pauvreté également passer à 19,9% alors qu’elle était de 17,1% en 2019…

Roberto Cardarelli – Chef de Mission du FMI pour le Maroc

La crise, informe le FMI, a frappé les exportations du Maroc du fait de la faiblesse de la demande étrangère, en particulier parmi les partenaires commerciaux de la zone euro, ce qui a conduit à une forte contraction des exportations de biens les 10 premiers mois de 2020, dans l’automobile, l’aéronautique et le textile.

Le déficit du compte courant s’est creusé principalement en raison de la baisse sans précédent des recettes touristiques qui ont enregistré une baisse 60% au cours des 10 premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2019.

Ce sont ces chiffres alarmants qui ont suggéré aux équipes du FMI de recommander aux autorités monétaires du Royaume de procéder à un nouvel élargissement de la bande de fluctuation du dirham, en attendant la reprise des recettes du tourisme et des exportations qui devraient conduire à une amélioration progressive du déficit du compte courant, estimée à près de 4 % du PIB, mais pas avant…2025 !

Pour rappel, au début de la pandémie du Covid19, les autorités monétaires marocaines avaient élargi la bande de fluctuation du dirham de ±2,5% à ±5%, par rapport au cours fixé par Bank Al-Maghrib, en prévision de chocs externes.

« La situation actuelle pourrait être favorable à un assouplissement supplémentaire du régime de change », a indiqué le chef de la mission du Fonds chargé du Maroc, Roberto Cardarelli, au cours d’une conférence de presse, qui s’est tenue ce mardi 5 janvier 2021, en visio-conférence.

M.Cardelli note par ailleurs une détérioration de la situation budgétaire, principalement due à la baisse en recettes fiscales, malgré l’augmentation des dépenses du secteur public financées par les contributions  »volontaires » privées et publiques au Fonds Covid-19.

Le déficit du compte courant a augmenté en 2020 en raison de la baisse du tourisme, ce qui fait craindre au FMI une croissance du PIB marocain de – 7,2% en 2020 pour hypothétiquement rebondir en 2021 à 4,5 %, si toutefois les effets de la sécheresse et de la pandémie diminuent et que la politique monétaire et budgétaire soit maitrisée.

« L’équilibre sera très difficile à trouver », a reconnu Cardarelli notant l’incertitudes persistante à propos de l’activité économique a ajouté ce responsable au FMI, qui a dénoncé par ailleurs le manque de transparence et la nécessité de réduire le nombre de fonds budgétaires spéciaux et Comptes Spéciaux du Trésor, dont la dotation est isolée du processus d’allocation budgétaire annuelle !

En effet, ces fonds fragmentent et rendent incompréhensibles, tant l’élaboration et la mise en œuvre opérations budgétaires, mais diluent également les responsabilités concernées par les orientations fiscales et leurs objectifs sociaux.

Pour l’institution financière internationale, il est nécessaire de commencer à réduire, graduellement, le niveau de la dette du Trésor qui a dangereusement augmenté, et qui devrait atteindre près de 77 Milliards d’Euros en 2020, ce qui constitue près de 80 % du PIB, alors que les réserves de change n’atteignent pas les 28 Milliards d’Euros !

Alors que le ratio Dette/PIB a augmenté d’environ 11 points de pourcentage de PIB à fin 2020, l’institution financière internationale dont le siège se trouve à Washington DC, a souligné que si les réserves en devises sont au-dessus du niveau de l’année précédente, c’est surtout grâce au recours au financement, tant intérieur qu’extérieur…

Notons que le Maroc a décidé de rembourser par anticipation une partie des 3 milliards de dollars empruntés en avril 2020, avant de d’emprunter près de 3 milliards d’euros sur le marché international !

Le 08 Décembre 2020, le Maroc a émis trois obligations libellées en monnaie américaine pour un total de 3 milliards de Dollars, comprenant une obligation à 7 ans de 0,75 milliard de dollars américains à 2,375% de taux d’intérêt, une obligation à 12 ans de 1 milliard de dollars américains avec un taux de 3%, et enfin une obligation à 30 ans de 1,25 milliard de dollars pour un taux de de 4% !

« Le niveau de la dette sur le long-terme pourrait devenir source de vulnérabilité », a expliqué le chef de la mission du FMI pour le Maroc, au cours de la même conférence de presse en visioconférence.

Si les administrateurs ont convenu que la politique d’endettement budgétaire a soutenu les ménages et les entreprises atteintes par la pandémie du Covid19, le représentant du FMI averti que l’assainissement budgétaire devrait reprendre dès la fin de la crise sanitaire.

Le FMI demande la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, dont les autorités marocaines estiment les coûts économiques situés entre 5 et 7% du PIB !

Par ailleurs, lorsque M. Cardarelli évoque le système du secteur bancaire, qui a jusqu’à présent relativement bien résisté à la crise, il recommande toutefois de continuer à suivre de près l’impact de la crise sur les actifs bancaires, notamment grâce à des tests de résistance réguliers.

Il faut dire que le Maroc fait face à une montée inégalée des impayés et des créances en souffrance, ce qui a poussé les établissements bancaires à considérablement augmenter leur provision pour se préparer à absorber les risques sur leur portefeuille de crédit.

Sur le chapitre des réformes structurelles que le gouvernement doit entreprendre, le FMI juge particulièrement prioritaires la réforme de la protection sociale et celle des entreprises publiques, tout en insistant sur la nécessité d’accélérer la réforme de l’Administration, à travers, notamment, la digitalisation des services publics.

Même si le représentant du FMI a révélé quelques points positifs sur les réponses apportés à des certains problèmes et les efforts engagés, l’évaluation globale concernant la situation au Maroc établie par l’institution de Bretton Woods reste très inquiétante pour le quotidien et l’avenir des sujets de Royaume.

C’est ce qui expliquerait pourquoi l’information ait été si peu fidèlement rapporté par les médias Marocains. Dommage…

Bachir Outaghani

[email protected]

 

37 COMMENTS

  1. Mince alors ! Et moi qui croyait que ce bordel à ciel ouvert sous perfusion sioniste était un exemple de prospérité et de développement….Heureusement que c’est un rapport officiel du FMI sinon les mouches à khra marocaines qui squattent les sites algériens auraient dits que c’est un rapport de jaloux algériens voir Sahraouis…

    Bon du coup si l’Algérie veut donner un coup de grâce à cette monarchie glauque qui exploite des esclaves consentants, il suffit de renvoyer au Maroc les 500 000 clandestins marocains qui travaillent en Algérie pour nourrir leur famille restée au mkhanezistan….

    Vive l’Algérie pour toujours !
    Vive les frontières fermées à vie avec le Maroc !
    Vive la Palestine !
    Vive le Polisario !
    La chute de Pedale6 va être d’une grande brutalité….Cheh7 pour ses serviteurs zélés..en espérant qu’ils ne se refugieront pas en Algérie….Car ces fourbes en seraient capables

  2. « La crise, informe le FMI, a frappé les exportations du Maroc du fait de la faiblesse de la demande étrangère, en particulier parmi les partenaires commerciaux de la zone euro, ce qui a conduit à une forte contraction des exportations de biens les 10 premiers mois de 2020, dans l’automobile, l’aéronautique et le textile. »
    Ce qui prouve a contrario que jusqu’en 2019 ils exportaient dans des industries de pointe comme l’aéronautique, ou des produits de large consommation l’automobile et que leurs produits sont conformes aux normes internationale de qualité, puisque ces exportations étaient destinées à la zone Euro
    Alors que pour nous comme vous le dite si bien dans votre article « Pourquoi sans investissemets étrangers…. » publié juste avant: « Alors qu’en Algérie, le secteur industriel contribuait à 15% du PIB dans les années 1980, il ne contribuait plus qu’à hauteur de 10% dans les années 1990 pour atterrir en
    2018 à environ 5%. »
    5%!!!! et encore on compte les entreprises qui ne font que conditionner des produits finis ou les entreprises de « montage » de voitures sans roues!!
    Compte tenu de leurs ressources financières et des notres ils s’en sortent mieux que nous: ils ont une économie plus diversifiée que la notre et ouverte sur le monde.
    60 ans après l’indépendance tout ce que nous vendons à l’étranger c’est une matière première dont le prix est fixée par l’Arabie Séoudite après autorisation des USA!
    Vous pensez vraiment qu’on peut s’en vanter????

  3. Pourquoi inquiétant et pour qui ? L’Algérie et les Algériens ne sont pas concernés par cette situation et par conséquent sur cette inquiétude.

    Le CCG ayant acté la  » marocanité  » du Sahara Occidental vont mettre la main à la poche, comme toujours, pour renflouer le portefeuille de majetsky qui s’empiffre pendant que ses sujets crèvent la dalle. Entre rois de pacotille à la solde du USA et de l’entité, il se serrent les coudes. L’Algérie doit tirer les leçons et sortir par le haut en décidant unilatéralement de quitter cette ligue arabe de malfrats et s’écarter de ces monarchies rétrogrades.

    Quant au marouk, il tire plus de 23 % de son PIB du hasch qui restera sa principale activité, le reste n’est qu’esbroufe et chantage fait aux occidentaux et plus encore aux européens en relation avec les immigrés sud sahélien.

  4. Il est où le grand économiste toutou visionnaire de sa majesté …@onlythebrave.
    Eh beh alors, même en vendant son peu de conscience au diable, vous êtes en passe de retourner bouffer du sable!!!
    Non, je rigole, vous ne craignez rien car vos plus fidèles alliés vont vous secourir ( kippaland et consorts)
    Sinon, t’inquiètes la famille, tu pourra toujours venir faire un peu de faïence et pose de carrelage chez tes voisins qui n’ont rien compris en refusant de prendre le train ( de la fourberie) en marche…

  5. en attendant, est-ce que l’un d’entre vous a déjà eu entre les mains, lors d’un séjour à l’étranger, un produit « made in Algeria »? dur, dur……….
    On trouve maintenant du « made in Cambodia », « made in Madagascar » etc…….

  6. @malik
    C est vrai le cannabis marocain tu le trouve partout dans le monde !
    Jolie réussite du narkomonarchie ! Et je parle pas des femmes de joies que tu trouve sur tout le golf et jusqu en cote d ivoire !!
    Ha oui au passage tu trouve des produits cevital ou hamoud boualem un peu partout en Europe.

  7. @Malik
    Cher frère, encore une occasion perdue de se taire car ton exemple vient justement confirmer mon propos.
    Vous critiquez de long le modèle économique de l’Algérie à juste titre car il n’y en a pas dans cette dictature ( seul le vol et la corruption sont érigés en principes).
    Mais tu laisse entendre qu’il y aurait du «  Made In Morrocco » de partout, mais à part la drogue, on n’a pas vu grand chose dans ta super démocratie monarshit.
    Passe le salam à la partie intègre et honnête de ton pays.

  8. @ Toutoune, c’est curieux cette réaction, dès qu’on n’insulte pas les marocains ou qu’on essaie d’être nuancé on ne peut pas être algérien. Dommage pour toi mais nous sommes compatriotes
    « Passe le salam à la partie intègre et honnête de ton pays » je te conseille d’envoyer ce conseil au modérateur de ce site, j’ai répondu à Nass en lui disant que Hamoud Boualem c’est juste de l’eau sucrée, et que Cevital c’est surtout des matières premières reconditionnées, ou qui profitent de l’énergie subventionnée
    et je disais aussi qu’avant de critiquer les marocaines, il faudrait aussi voir ce que font nos frères à l’étranger
    Tape sur Google « Pierre Palmade agressé » ou « Eddy belle gueule agressé » et tu verras dans quel contexte ont eu lieu ces agressions….
    Ce site critique à tout va ce qui se fait en Algérie mais n’hésite pas à censurer: les vieilles habitudes d’el moudjahid ont la vie dure!

  9. C’est fou le déni pathologique dans lequel s’enferme les Esclaves consentants de Mimi6 alias la serpillère à sionistes….Même un rapport officiel du FMI n’arrive plus à leur ouvrir un demi œil sur leur détestable condition humaine…Il ne leur reste plus qu’à se nourrir des déboires en Algérie pour ne pas être envahit de pensées suicidaires…Leur obsession de l’Algérie conjuguer aux mensonges dont ils s’abreuvent est devenu leur seul exutoire…Dramatique destinée qui va se terminer broyée dans une vulgaire Benne à ordures ou au fond d’un puit clandestin de charbon…

    Plus que jamais les frontières ouest doivent être étanches…Netanyahu devant pourvoir à leurs besoins…mouhahahaha…
    Et on a déjà 500 000 clandestins marocians qui viennent déjà profiter du made in Cambodge chez nous…On risque d’en avoir 3 fois plus d’ici peu….Mais vraiment mince alors! Moi qui pensait que le Canabistan( 25% du pib) était une merveilleuse contrée…Bon ceci dit on ne peut pas visiter les joyaux de Mimi6 acquis un peu partout à coups de milliards…Dommage…

    Qu’est-ce que suis fier d’être algérien quand je lis ou écoute un sujet de ce royaume glauque…

  10. Franchement en tant qu algérien je pense ce pays s en sort sans pétrole c est nous les esclaves de cette dictature infâme c est nous qui supplions les dieux du pétrole A S et Russie pour qu il nous laisse quelques miettes pour nourrir les Algériens même pas capable de se nourrir soit même.cette infâme dictature nous a volé notre dignité comme des malpropres sans qu aucun algérien n’ose lever le petit doigt. Ces nous les esclaves par contre eux vivent mille fois mieux que nous.Arretons de nous voilé la face.

  11. @ Ahmed et Hamdaoui, oui c’est surprenant cette obsession quasi pathologique des marocains chez nos compatriotes
    Même quand la situation est meilleure chez nous que chez eux, c’est artificiel puisque c’est juste le prix du baril qui a remonté: nous n’y sommes absolument pour rien, ce sont les autres producteurs et les USA qui décident.
    Et pourtant il y en a encore pour en tirer des motifs de fierté!
    Quelle est notre production industrielle depuis 1962? Oualou!
    Le FMI félicitait Brahimi en 1986……..et 2 ans plus tard c’était l’explosion, on manquait de tout! Pourquoi ces félicitations parce que Brahimi avait caché une grosse partie de l’endettement extérieur dans les informations transmises au FMI! suffisait d’y penser
    C’est pourtant simple un pays qui ne produit rien (à peine 1/3 de nos besoins alimentaires) est un pays qui s’appauvrit, et il y en a chez nous qui trouvent encore les moyens de faire les fanfarons………

  12. @ahmed
    Eux vivre mieux ?? Tu n a jamais été au maroc, ou juste dans les coins touristiques.
    En Algérie les services sont défaillant c est vrai , mais il y en a pour tout le monde, les gens ne meurent pas par bousculade chez nous pour une distribution d aide alimentaire , les Algériens ne pillent pas les camions alimentaires en stationnement, nos hôpitaux ne sont pas au niveau, mais accessible à tous et sans payer de soins ,l ecole pareil , les produits de bases subventionner, si ils vivent mieux que nous pourquoi autant viennent chez nous pour cracher sur notre dos sur les réseaux sociaux !!!
    Ne pas oublier que le maroc est l un des pays qui a le plus d immigré au monde , deduis en que c est pas si beau dans le pays de m6

  13. Salut les amis, spécial salutation @toutoune, à qui j’ai bcp manqué apparement… en effet ca faisait longtemps… plus d’articles sur le Maroc… je m’ennuyais un peu…
    C’est tres simple ce qui se passe : 3 secteurs importants pour l’economie marocaine ont été touché par les effets de l’epidemie : tourisme, aeraunautique et automobile. Donc forcement cela a des consequences a court terme sur les revenus liés aux exportations… quand on a besoin d’argent qu’est-ce que le Maroc fait, il emprunte, et il emprunte a des taux tres favorables car il a un bon credit rating (le meilleur de l’afrique, seul rating de la categorie Investment grade du continent). Les taux d’intérêts que les créanciers propose au Maroc sont inferieur à ceux de l’Italie et de l’Espagne, pas mal non ? Donc emprunter ce n’est pas un probleme car le Maroc n’a jamais fait défaut sur le paiement de ses dettes.le Maroc a décidé d’emprunter plus car il peut le faire et a des taux super competitifs.
    Le Maroc a moins exporté pour les raisons mentionnées ci-dessous mais a egalement moins importer. Le Maroc importe principalement du petrole et du gaz, mais comme il y a moins d’activités et comme ça coûte 3 fois rien maintenant le pétrole, donc ça a limité la casse. Aussi le Maroc peut compté sur sa diaspora solidaire qui a envoyé 6.5 Miliards de US dollars cette année au Maroc.
    Aussi, pour rassurer mes amia algeriens qui sont tres inquiets pour les marocains sachez que les produits de premiere nécessité sont disponibles en abondance et a des prix tres accessible, legumes a moisn de 0.20 € le kg, poulet a moins de 1.5 € le kg, viande a moins de 5 € le kg, sardine fraiche a moins de 0.5 € le kg… c’est aussi pour ca que la cuisine marocaine est tres variees car alhamdulillah il y a de tout et en abondance… au Maroc (pauvre pays sans gaz ni pétrole) tout le monde mange des fruits des legumes du poulet du poisson… ces produits sont considerws comme des produits de luxe meme pour els algeriens les plus aisés…

    En ce qui concerne les artisans marocains en algerie, que tu qualifie de clandestins, je te garantie qu’ils sont mieux payés que l’algerien moyen. Ce sont des artisans qui ont su preserver l’heritage culturel marocain qu’ils partagent avec vous. Personne ne part de chez lui pour une situation moins favorable. Au Maroc le smic est de 180 EUROS/mois, ce qui correspond 36000 dzd par mois. Je ne sais pas si il y a bcp d’Algeriens qui gagnent plus de 36.000 dzd par mois.
    Enfin les produits que le Maroc importe sont soit non essentiels soit utilisés dans la production de bien exportés… au pire on importe moins et on economise des devises mais on peut manger bien et pour pas grand chose car tout est produit localement. En Algerie les recette du petrole s’ammenuisent année apres année, la cagnote épargnée pendant les annees de ba7bou7a a fondue comme neige au soleil, et toujours quasiment aucune production locale… je suis inquiets pour les algeriens, deja la sardine et le lait sont des produits de luxe, dans 6 mois le pain risque d’en devenir un aussi. Ce n’est pas ce que je vous souhaite mais, ca risque d’etre difficile pour ceux qui dependent des pays etrangers pour se nourrir…surtout avec un dinar qui ne vaut plus rien ou presque.
    Bien à vous

  14. @Nass s’il y a 500 000 marocains qui travaillent chez nous comme il est fréquemment répété sur ce forum c’est peut-être qu’il y a ……………500 000 bras cassés chez nous qui ne veulent pas faire ce travail, et qui préfèreraient tenter leur chance sur une barque!
    Il n’y a pas d’émeutes chez nous tant que les produits de base sont largement subventionnées, prie pour qu’il y ait encore de l’argent cette année sinon avec une population de 44 millions nous serions comme eux
    « nos hôpitaux ne sont pas au niveau, mais accessible à tous et sans payer de soins « ……….et c’est sans doute pour ça que tous nos dirigeants et officiers se font soigner en Europe, s’ils sont gravement malades ils préfèrent mourir à ………..Paris! et ils se font ensuite enterrés au carré des martyrs! Quand on a un ancien ministre des moudjahidines Mohamed Cherif Abbas qui préfère finir ses vieux jours en France, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser!

  15. @only the brave, si le Maroc a fait défaut sur sa dette en 1990 (tu as oublié ou tu es trop jeune…), il a été sauvé comme l’Egypte par le plan Brady de réduction de dettes du trésor US, car comme il avait fait partie -comme l’Egypte- de la coalition qui a participé à la guerre de 1991 contre l’Irak.
    l’Algérie ne peut se passer de son pétrole et de la même manière le Maroc ne peut se passer de l’aide de ses bienfaiteurs du golfe, ce n’est pas très différent

  16. @Malik, je n’ai jamais entendu parlé de ce defaut de paiement, mais je veux bien te croire. Est-ce que tu as une source d’information fiable qui mentionne ce defaut de paiement??? Si c’est le cas please share …
    Pareil pour les bienfaiteurs du Golfe, j’aimerais que tu me dises quels prets/donts ils ont fait au Maroc. Ils investissent au Maroc, car ils y trouvent un intérêt, business is business… si tu as des sources fiable please share…

  17. @only the brave, ce site est une version web d’el Moudjahid années 70, dès qu’on indique des liens http vers des sources…le post est supprimé!
    je t’ai indiqué tout ce qu’il fallait le post a été supprimé par le modérateur/censeur
    pour le plan Brady tu tapes dans google « bénéficiaires plan Brady », il y a eu réduction de dettes et moratoires pour éviter un défaut après tu peux jouer sur les mots
    tu peux aussi regarder le site du journal Le Monde du 19/11/2017, pour le satellite français payé par les émirats, si ça c’est pas des bienfaiteurs je te trouve ingrat!
    Salam aalikoum

  18. Nos voisins du farwest maghrebin citent systématiquement pour souligner la misère qui existerait en Algérie la crise du lait.Ce qu’ils omettent de signaler c’est deux choses. La relative tension qui existe sur ce produit concerne le lait subventionné en sachets qui coûte 25 DA le litre soit moins de 20 ct d’euro. Le lait en pack non subventionné est entre 80 et 90 DA disponible partout. Il est vrai que 50% du lait consomme est importé en poudre. C’est d’ailleurs un des objectifs de l’agriculture de réduire cette dépendance. L’autre point est le niveau de consommation des produits laitiers car l’Algérien est le plus gros consommateur (114 l par an ) en Afrique ce qui évidemment influe sur le taux d’importation. En ce qui concerne la sardine il y a une baisse continue de la biomasse de ce poisson en Méditerranée. L’Atantique est moins concerné et bénéficie de conditions océanographiques favorables (courants profonds ascendants chargés en nutriments, comme sur la côte du Sahara occidental qui en fait une zone des plus poissoneuses au monde. Pourquoi dire que le Maroc est pauvre, c’est faux, la pêche, les phosphates, les précipitations abondantes venant de l’Atlantique favorisanr l’agriculture, le tourisme et le cannabis..C’est plutôt l’Algérie qui est un pays pauvre a stress hydrique important et ressource principale dans les hydrocarbures. Quand au poulets, légumes et fruits hamdoullah ols sont produits en abondance et bon marché en temps normal. J’ai vu que le Maroc commence a importer des patates …

  19. @OnlyTheSlave
    Tu peux chanter mokoko. Tes mokokos clandestins quand ils seront renvoyés tu les nourriras avec votre h’rira dosée au cannabis. Tu organiseras un remake du stunt biblique une “Noce de Cana-Bis” en leur honneur. Vous danserez sur une ritournelle du patrimoine Glaoui en l’honneur de Sa Boursouflure 6 célébrant ses esclaves as usual.
    Ton Mokokoland serait en faillite, pauvre innocent, si ce n’est le Chambellan-Cardinal des Grandes Œuvres Azoulay qui ratisse les tiroirs sionistes pour alimenter le respirateur artificiel sur lequel est branché ton royaume de la dépravation, de la prostitution et du khorti, incluant les miettes qui vous sont jetées pour combler votre sport national pratiqué en gouvernance : la mendicité auprès des monarchies féodales et moyen-âgeuses de la péninsule des pingouins ploucs.

    Sans aucune honte tu oses nous fourguer des âneries en lançant des imbécilités qui font disposer à ton royaume de Zetla d’un meilleur crédit que l’Espagne ou l’Italie. Un pays d’esclaves avec une meilleure cote financière que des pays industrialisés. L’Italie, membre du G 8 est moins cotée que le Mokokoland, ya 3bad rebbi ! On dirait que The Slave s’adresse à des “pithécanthropus abrutensis”.

    Chouf ya l’mokoko… Même avec une économie à terre et des revenus des hydrocarbures diminués au plus bas ton royaume ne peut s’aligner avec la force du patrimoine Algérien, même en multipliant par 4 vos investissements chimériques en incluant la mendicité qui est l’apanage de Gros Pétard 6.

    Nous souhaitons ne plus compter sur les hydrocarbures, car la force de notre pays ce sont ses autres richesses naturelles, ce sont ses minerais d’avenir (lithium, cobalt, terres rares, hydrogène etc.) sans compter les minerais traditionnels ( cuivre, zinc, manganèse, fer, bentonite, phosphate etc.) non pas pour exporter en minerai brut, mais à transformer et intégrer un cercle restreint disposant de potentiel pour les technologies et produit d’avenir. Comptez sur Votre mère chérie Fafa avec ses Renault, Peugeot, TGV etc.
    Pour le voisin de l’Est (l’ennemi), c’est la production de batteries au lithium-cobalt, les. voiture électriques etc. les applications pour la médecine, la fabrication des éoliennes qui requière ces éléments, incluant la production de l’énergie électrique solaire, l’agriculture du Sud qui grâce à la fameuse nappe albienne pourra générer un production agricole absolument faramineuse.
    Ce n’est qu’un court résumé du potentiel de votre voisin, l’Ennemi de l’Est.
    Je n’ai même pas abordé le secteur du tourisme dans ce pays qui est un musée à ciel ouvert, non un musée de bordels et autres lupanars de Pipo 6.

  20. @Malik,
    Merci pour la source, j’ai trouvé des information sur le plan brady, principalement pour les pays d’Amerique Latine mais le Maroc en a aussi beneficier. Restructuration de la dette pour éviter le defaut. Correct.
    Pour le satellite, je n’ai pas trouvé qu’il avait etait financé par les EAU… si tu peux m’aider feel free. Il s’agit d’un satellite militaire, si ca avait été pour les telecom, le financement des EAU ne m’aurait pas surpris car ils sont un actionnaire important de Maroc telecom… en tout cas si tu peux m’aider un peu plus dans la recherche, j’apprécierai.
    @Ya Dendani, je pense que tu n’as jamais été au Maroc, quand tu y aura ete on en reparlera… pour ce qui est des clandos marocains, n’hesitez, c’est une decision d’un etat souverain vous faites ce que vous voulez chez vous… c’est votre pays. Et puis vous l’avez deja fait en 1976… bien sur sans oublié de les deposseder de leur biens…Mais ne te fais pas de soucis, ils auront du lait (du vrai, pas en poudre) de la harira, du poisson du poulet des fruit et legumes produits localement.
    Pour le voisin de l’EST, vous avez essayé Renaukt et Peugeot aussi mais sans succès… Le gouvernement Algerien les a supplier de venir, ils ne voulaient pas , car ils ont compris que le contexte economique et juridique n’etait pas favorable a l’investissement. Donc ils ont fait deux usines de vissage/ devissage avec condition que la production soit achetée obligatoirement par les institutions etatique. Pour le moment au Maroc le projet marche plutot bien et chaque mois un nouveau sous-traitant s’installe au Maroc. Ca a creer de milliers d’emplois et et creer une filiere économique a partir de rien….
    Le.potentiel de l’Algerie personne n’en doute, il est connu et reconnu, maintenant il faut se retrousser les manches et faire, demontrer…
    En conclusion, c’est pas parce que tu echoues dans un domaine qu’il devient forcement mauvais…

  21. @YaDendani,
    En ce qui concerne le Cannabis, On en a parlé des milliers de fois deja mais je vais le repeter une fois de plus en esperant que cette fois si tu lises et comprennent. Les frontières entre nos 2 pays sont complètement fermées, n’est-ce pas … si vous trouvez de si grande quantités en Algerie, c’est uniquement pour 2 raisons :
    – la demande du marché local
    – la corruption des responsables millitaires, polisarionet l’administartion des douanes qui laisse passer ses marchandises en prenant une commissions…

  22. @ Ya Dendani, les insultes sur sa Majesté le roi M6 ou les marocains en general n’apporte rien au débat, ça montre juste un sentiment de frustration et éventuellement un manque d’education. Fais nous profiter de tes arguments de tes idées, laisse les insultes pour lws gens qui n’ont ni arguments ni idées ni education

  23. Onlythebrave je suis tout à fait d’accord avec toi je vies en France et quand je fais mes courses je vois beaucoup de choses d’origine marocaine donc le Maroc exporte ,mais ce qui est de chez nous je ne vois rien à part de temps en temps des dates pour moi ça prouve que nous algériens « pas tous » sont des bras cassés.le seul truc que j’aime pas chez vous c’est votre royaume .bon disant ça ne change pas avec nos gouvernants.

  24. @Amara, merci pour ta franchise, par contre entre nous je ne comprends pas en quoi le fait d’etre en Monarchie derange les algeriens. Ok c’est un monarque mais pour les marocain, il est roi du Maroc pas d’Algérie… je peux comprendre que ca puisse deranger vos dirigeants parce que ce sont 2 regimes completely differents, mais je ne vois pas en quoi le fait d’etre une monarchie derange le citoyen algerien… vraiment… il ne legifere pas pour le peuple Algerien, ses decisions (bonne ou mauvaises ne s’appliquent qu’aux marocains, en quoi ça vous derange citoyens algeriens concretement ?
    Si les algeriens se sente bien dans leur République nous on a aucun probleme on respecte.

  25. @OnlyTheSlave
    Ya l’mokoko, tu n’as pas à venir faire la morale à 2 balles sur l’éducation et tutti quanti. Je crois que tu as oublié qu’il n’y a pas longtemps tu as affirmé sur ce même site que tes esclaves clandestins qui sont nourris par l’Algerie étaient ici pour nous apprendre une culture et nous donner une identité . Tu as oublié peut-être… pas moi. Tu me trouveras toujours sur ton chemin ya wlid zetlaland.
    Quand tu présenteras des excuses pour ce que tu as débité en insultes nous examinerons ton cas.
    Mais je doute de la bonne volonté venant du côté de ceux qui nous inscrivent et nous désignent comme l’Ennemi de l’Est. Alors celui-ci prend ses dispositions, en tant qu’Ennemi assumé. Ou li ma 3edjbouch l’hal lehyout kathrine !
    Je n’ai pas besoin d’aller au Mokokoland, mon frère qui est sales manager a l’international pour une grande firme US m’en a parlé de votre royaume de la Zetla. C’est un des pays qu’il a rayé de son carnet d’adresse pour moult raisons.
    Pour le moment je te souhaite une bonne continuation dans la flatterie de ton maître-esclaves le semblant de Haroun El Poussah 6 !

  26. @Amara
    Fais-toi passer pour un algérien et flatte l’ego des mokokos, alors que tu n’en es qu’un déguisé. Tu viens de combler ton compatriote OnlyTheSlave qui est en train de frétiller par ta bonne dose de mokokoserie !
    Continue, t’es sur la voie de la sanctification, vu que toi tu ne fais pas partie des bras cassés .
    Nous on remercie les “bras cassés” qui se sont sacrifiés pour jeter dehors la France coloniale sauvage qui fait que nous nous assumons tels que nous sommes, mais pas en esclaves d’un souverain pantoufle au service des sionistes.

  27. @Ya Dendani, tu peux etre daccord ou non avec mes propos tu es libre, mais je ne vais pas m’excuser car je n’ai pas insulté ni dit de grossièreté. J’ai donné mon opinion, tu peux etre d’accord ou non c’est ton choix tu es libre, mais je n’ai pas insulté.
    Que dieu facilite a ton frère il a le droit de ne pas aimer et de rayer de son carnet d’adresse… his choice.
    En ce qui concerne M6, je trouve qu’il fait bcp d’effort pour améliorer la conditions des marocains et leur creer des emplois, et en vérité il n’a pas trop le choix car il est là en CDI. C’est pour ça que je prefere la monarchie a toit autre systeme. Le roi est là sur le long terme, si il veut transmettre le pays a son successeur il doit le laissrer en bon etat sinon il le mets dans la m…de.
    Je préfère a roi qui peut mettre en place des strategies a long termes que des mercenaires qui sont là pour voler un max d’argent en un tempa records (je parle de certains de nos ministres et parlementaires), lol on vous les donnes si vous vouler, eux ils sont a font pour la democratie, il commence leur mandat en etant modeste et ils finissent multi millionnaires…avec l’argent du peuple), donc democracie moi j’y crois pas trop. Meme dans les pays « développer » ca revient a donner le pouvoir aux medias qui controllent et manipule l’opinion publique. Jai vecu en france je sais de quoi je parle…

  28. Ya dendani avant de dire des bêtises lis bien ce que j’ai écris, « pas tous » c’est à dire pas tout les algériens .en ce qui concerne ceux qui ont combattu contre la france ,mon père et grand père sont mort pour leur patrie, si tu te sent faire parti des bras cassés allah ghaleb.je suis plus algérien que toi et fier de l’être .

  29. Personnellement, je me fous royalement de ce pays. Ca ne m’intéresse pas de savoir dans quel état se trouve son économie. L’Algérie a toujours constitué une aubaine pour ses voisins qui profitent de ses prix de denrées alimentaires soutenues par l’état, de son carburant moins cher, de son marché de travail qui attirent des dizaines de milliers (voir centaines de milliers) de travailleurs marocains clandestins. Ils ont toujours juguler leur crises économiques sur notre dos. Tu m’étonnes qu’ils veulent l’ouverture des frontières. Tout l’est marocain était amarré à l’Algérie. Un de leurs barbus a même déclaré qu’ils recevaient à Oujda tous les matins le pain chaud Algérien de Maghnia. Et ils passent leur temps en train de nous dénigrer ! Vous ne pouvez jamais imaginer le poids économique que représentait et représente encore les trafics en tous genres à notre frontière ouest.

  30. @dzMan, tu as rater des trucs il me semble, et on est plus en 1970… il y a un article d’hier, interessant sur TSA intitulé  »
    « Il faut avoir le salaire d’un député pour vivre décemment en Algérie », le journaliste y parle de l’abondabce de la production agricole et du fait que les algeriens meme pauvre arrivent a faire leur courses aisément (c’est de l’ironie tu auras compris).
    En voici un extrait, pour que tu arrete de te mentir et de mentir au monde…
     »
    D’aucuns l’auraient remarqué. Les prix de tous les produits de large consommation ont pris leur envol ces derniers jours. Depuis début janvier, la mercuriale s’est affolée, provoquant le désespoir chez les consommateurs dont le pouvoir d’achat n’a jamais été aussi malmené.

    Alimentation générale, viandes, légumineuses, fruits et légumes de saison… Rien n’échappe à cette flambée sans précédent. Dévaluation du dinar qui a plongé sur le marché interbancaire perdant près de 20 % de sa valeur en une année par rapport à l’euro, météo pluvieuse, spéculation des commerçants, approche de la fête de Yennayer… A chacun son interprétation.
    Une chose est sûre : les ménages ont de plus en plus de mal à mettre un bout de viande ou même des légumes dans leur assiette, tellement la vie est chère. Même les fruits de saison, comme les oranges ou les mandarines, sont inaccessibles aux bourses modestes.
    Vendues jusqu’à 250 DA le kilo au centre-ville, elles détrônent les bananes qui viennent du bout du monde et s’affichent autour de 200 DA.
    Les prix annoncés font détaler les clients à la quatrième vitesse. Petits pois et courgettes : 200 DA, haricots verts : 380 da, poivrons : 140 DA, pommes de terre : 55 DA, fenouil : 100 DA, aubergine : 100 DA, artichaut : 140 DA, tomates : 80 DA, oignon : 80 DA, laitue : 170 DA, chou-fleur : 120 DA, navet : 150 DA.

    La saison des agrumes bat son plein et pourtant, oranges, mandarines et pamplemousse se vendent entre 150 et 300 DA. La fraise, qui n’est pas un fruit de saison, est proposée à 650 DA la barquette.

    Quant aux fruits d’importation, leur présence sur les étals frise l’indécence : 1400 DA le kilo de kiwi, 500 DA la pomme Pink Lady, avocat : 1700 DA…
    « Il faut avoir le salaire d’un député pour vivre décemment en Algérie », s’emporte un quinquagénaire… » » » »
    J’arrete la citation ici… je pense que c’est suffisant.