Barbara Barrett : « nous avons du respect pour les capacités de l’Algérie en matière de sécurité »

2
2129

Une délégation américaine de haut niveau est arrivée à Alger le mercredi 6 janvier pour une visite de deux jours afin de s’entretenir avec les dirigeants algériens, dont le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum, le ministre des Finances Aymen Benabderahmane et le ministre du Commerce Kamel Rezig, des relations américano-algériennes. La secrétaire de l’armée de l’air Barbara Barrett, le secrétaire d’État adjointe pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord David Schenker et le général Jeffrey Harrigan, commandant des forces aériennes américaines en Europe et en Afrique étaient à la tête de la délégation.

La secrétaire Barrett a exprimé le souhait des Etats Unis de renforcer davantage les liens entre les deux pays dans le domaine sécuritaire : « L’Algérie possède une expertise durement acquise en matière de sécurité et de lutte contre l’extrémisme violent, et nous ne pouvons qu’avoir du respect pour ses capacités. »

Le secrétaire adjoint Schenker, le diplomate américain avec le plus haut rang pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, a salué les relations bilatérales entre les deux pays : « Les États-Unis et l’Algérie entretiennent des relations très importantes et nous apprécions profondément la coopération multiforme et mutuellement bénéfique. Nous avons de nombreux intérêts communs, en particulier dans la promotion de la stabilité régionale. »

Cette délégation de haut niveau est la dernière d’une série de visites officielles de hauts responsables américains en Algérie au cours des derniers mois. Le général de l’armée américaine Stephen Townsend s’est rendu à Alger le 23 septembre pour discuter de questions de sécurité régionale et des opportunités d’engagement avec le président Tebboune. Le 1er octobre, le secrétaire américain à la Défense Mark Esper a également rencontré le président Tebboune pour discuter de l’élargissement de la coopération militaire bilatérale entre les deux pays, marquant la première visite en Algérie d’un secrétaire à la défense en exercice depuis 2006. Et le 18 octobre, le missile guidé destroyer USS Roosevelt a effectué une visite au port d’Alger.

« Ces visites de haut niveau illustrent l’importance qu’accordent les décideurs américains au partenariat avec l’Algérie et à la manière dont nous travaillons ensemble pour faire progresser des objectifs communs tels que la stabilité et la prospérité régionales », a déclaré le chargé d’affaires américain en Algérie Gautam Rana.

2 COMMENTS

  1. C’est quoi cette charabia, une secreataire d’etats de l’armee’de l’air, des soldats qui parlent que des armes et de terrorisme rencontre des ministres des AE, des finances et du commerce? est-ce qu’elle est venue vendre des repats pour les casernes, et donc les trois ministres civils etait present et discutent avec un soldat!

    L’insecurite’ et le terrorisme c’est les USA qui les inities, finances et proteges pour detruire peuples et coloniser des pays comme en Irak, Afghanistan, Somalie, Syrie, etc. Quel est le but des USA avec la destruction des Palestinien et de la Palestine surtous avec Trump. Cette femme soldat va etre demain replacer avec l’administration de Baiden, donc quel est l’effet de son voyage et le temps que ces ministres ont perdu avec elle!