EXCLUSIF – L’Algérie, Après Avoir Payé 2,6 Milliards de Dollars, Va Encore Débourser Cette Incroyable Somme Pour Acquérir Djezzy !

0
666

Le 28 Avril 2022, Kaan Terzioglu, PDG de VEON Ltd. (VEON), a présenté les résultats du premier trimestre 2022.

VEON détient 45,57% des parts dans Omnium Télécom Algérie, qui détient à son tour l’opérateur de téléphonie mobile algérien Djezzy.

Durant cette conférence téléphonique, le PDG du groupe Veon a indiqué que suite à l’exercice de l’option de vente de la participation de Veon dans l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy en Algérie, survenue le 1er juillet 2021, l’activité algérienne est devenue, conformément aux exigences de la norme IFRS 5, une activité abandonnée, et est comptabilisée comme un « actif détenu en vue de la vente ».

Toutefois et pour la première fois, la valorisation finale de l’option de vente au Fonds National d’Investissement (FNI) a été conclue à 682 millions de dollars pour la participation de VEON dans Djezzy et le processus serait en bonne voie.

Un montant d’achat en adéquation avec ce que Algeriepart avait alors estimé dans ses précédentes publications sur le sujet.

Notons que Djezzy a enregistré des revenus pour les 9 premiers mois de l’année 2021 s’élevant à 493 Millions de Dollars, un chiffre en baisse de 26 Millions de Dollars durant la même période de l’année précédente…

L’Etat algérien va donc devoir débourser cette somme conformément au pacte des actionnaires qui lie l’Etat algérien aux actionnaires de VEON, lors de l’acquisition en avril 2014 de 51 % des parts de Djezzy pour un prix de 2,643 milliards de dollars !

Une bien mauvaise affaire pour l’Algérie mais une belle opération pour la propriété à 47,9% de l’Oligarque Israélo-russe d’origine ukrainienne Mikhail Fridman…

Depuis, plusieurs offres provenant d’investisseurs étrangers auraient été transmises aux services du premier Ministère algérien.

Il s’agit du géant chinois de la téléphonie mobile : China Mobile, qui a déposé son offre à l’ambassade algérienne à Pékin il y a un mois.

D’un groupe d’investisseurs saoudiens mené par Abdulaziz Ben Athmane Ben Sager, Président de Sager Group, une holding qui active dans plusieurs secteurs et Président de la Gulf Research Center.

Et de l’opérateur indien de téléphonie mobile, Reliance Jio, fondée par la famille de Mukesh Ambani, homme d’affaires indien dont la fortune est estimée à 63 milliards d’euros en 2020 !

Ces trois groupes se sont plaint auprès de la Présidence de la République de la non réponse du Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane…

Pourquoi ? Nul ne le sait pour le moment !

Affaire à suivre.