3.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

Ali Haddad (ETRHB) et Hassan Larbaoui (KIA) comparaitront à partir de ce lundi devant le tribunal de Sidi M’hamed

- Advertisement -
- Advertisement -

Les hommes d’affaires Ali Haddad et Hassan Larbaoui comparaitront à partir d’aujourd’hui lundi ce lundi devant le tribunal de Sidi M’hamed à Alger. Les deux milliardaires seront jugés et poursuivis pou « passation de contrats en violation des dispositions réglementaires en vue d’accorder d’indus privilèges à autrui »,  « dilapidation de deniers publics ». 

Le dossier du patron du groupe ETRHB, le deuxième plus important groupe privé en Algérie après  CEVITAL d’Issad REBRAB, Ali Haddad et Hassan Larbaoui, le patron de l’usine du groupe Global Group propriétaire de l’usine de montage des véhicules neufs de KIA Motors à Batna, implique également plusieurs anciens ministres de l’Industrie à l’instar de Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda (Industrie) ou Abdesslam Bouchouareb, déclaré en fuite à l’étranger.

Les deux anciens premiers-ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia sont également cités dans le dossier des deux richissimes hommes d’affaires. Ces anciens hauts responsables seront poursuivis pour « abus de fonction délibéré à l’effet d’octroi d’indus avantages à autrui en violation des dispositions légales et réglementaires ». Il est à souligner enfin que les avocats de ces anciens dirigeants politiques ont réclamé le renvoi de ce méga-procès estimant que « les conditions d’un jugement juste et transparent » ne sont pas réunies dans le contexte politique que traverse aujourd’hui l’Algérie.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -