13.9 C
Alger
dimanche, février 5, 2023

Alarmant : pas moins de 83% des travailleurs Algériens les plus qualifiés veulent partir à l’étranger depuis le début de la crise de la COVID-19

- Advertisement -
- Advertisement -

La crise de la COVID-19 et ses effets désastreux sur la situation économique, financière et sociale a renforcé encore davantage la volonté d’émigrer des travailleurs algériens les plus qualifiés. Preuve en est, pas moins de 83 % de ces travailleurs qualifiés ont fait part de leurs intentions d’émigrer et de quitter l’Algérie en quête de nouveaux horizons, nous révèle à ce propos l’étude sur la « Mobilité et Priorité des Talents en 2021 en Algérie  » réalisée par le prestigieux cabinet américain Boston Consulting Group BCG, premier cabinet international de conseil en stratégie avec The Network, le réseau mondial des plus grands sites de recrutement, en partenariat avec leur partenaire Algérie le site spécialisé en recrutement Emploitic. 

209 000 personnes ont été interrogées dans le cadre de cette étude, à travers 190 pays. L’Algérie a compté 2 771 répondants, âgés entre 21 et 50 ans, d’un niveau universitaire et plus, et occupant des fonctions dans différentes spécialités. « Réalisée périodiquement, cette étude « Global Talent Survey » a été menée entre 2020 et 2021. Elle a pour objectif de déterminer les ambitions de mobilité des travailleurs, ainsi que leurs priorités professionnelles », expliquent à ce sujet les initiateurs de cette vaste enquête internationale.

Une étude approfondie qui nous apprend ainsi que pas moins de 83% des répondants algériens aspirent « à une mobilité internationale », à savoir partir travailler à l’étranger sous des cieux plus cléments,  même dans le contexte de crise, contre une moyenne de 50% à l’échelle mondiale et 71% en comparaison aux autres pays africains. Le désir d’émigration est ainsi beaucoup plus fort et puissant en Algérie que dans la plupart des pays africains, pourtant, encore plus pauvres et souffrants face aux conséquences de la pandémie de la COVID-19.

Cette volonté d’émigrer est encore plus impressionnante dans certains secteurs clés de l’économie. Par exemple, 100% des Algériens répondants dont le métier est la Digitalisation & Automatisation déclarent aspirer à l’exploration de nouveaux horizons à l’international ! En clair, les travailleurs algériens dans l’économie digitale veulent tous quitter le pays et partir à l’étranger. Hallucinant. Pour les métiers de Consulting, de Recherche Scientifique et de Marketing & Communication, le taux de réponse est de 90%. Quant au métier des services, nous notons un taux de réponse de 71%. Ce sont des taux très élevés qui dévoilent un véritable malaise au sein des milieux professionnels très importants pour le développement économique du pays.

Malgré ces résultats très affligeants, les initiateurs de cette étude internationale relativisent la portée des conclusions qu’il faut en tirer puisqu’ils estiment qu’en dépit du désir de la plupart des répondants algériens à s’expatrier, les résultats n’en réduisent pas moins l’attractivité de l’Algérie en tant que destination offrant de multiples opportunités professionnelles. « L’Algérie est classée 65ème pays le plus attractif sur les 190 pays participants. Elle a gagné plusieurs places comparé à 2018, où elle était classée 83ème, et 114ème en 2014. Parmi les pays dont les répondants sont les plus intéressés par une opportunité professionnelle en Algérie, nous comptons de la 1ère à la 5ème place : La Tunisie, La Syrie, Le Bénin, l’Irak et la Lituanie », conclut enfin cette étude internationale qui peine tout de même à cacher le soleil avec un tamis : l’instabilité politique chronique et ses conséquences sur la situation économique et financière du pays en plus de la dure épreuve de la crise sanitaire sont des facteurs qui vont aggraver l’émigration des cerveaux et travailleurs qualifiés en Algérie.

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

15 COMMENTS

  1. Honte à toi Zemmar …titre racoleur mais mensonger comme d’habitude

    « L’Algérie est classée 65ème pays le plus attractif sur les 190 pays participants. Elle a gagné plusieurs places comparé à 2018, où elle était classée 83ème, et 114ème en 2014. Parmi les pays dont les répondants sont les plus intéressés par une opportunité professionnelle en Algérie, nous comptons de la 1ère à la 5ème place : La Tunisie, La Syrie, Le Bénin, l’Irak et la Lituanie »,

  2. Normal, les neurones quittent le pays, et les zigs comme zallabia et ses CONgènéres continuent à traire les boeufs.
    Les pays occidentaux doivent remplacer les zallabias et autre dzkelb et les imams, par ces universitaires, et renvoyer ces zombies chez leurs maîtres.

  3. Je vous jure que si il y’avait moyen de quitter le pays, 99% des algériens partiraient sans se retourner. N’ayant aucun espoir d’un avenir meilleur ni pour les parents et encore moins pour les enfants , seuls nos oligarques généraux en charentaise et leurs essaims de mouches à M…de resterons en poste pour empocher leurs pots.

  4. Il ne restera plus en Algérie que le genre toutou ou loco et consorts qui aboient à chaque article au demeurant tiré par les cheveux.

    Ainsi donc tout est négatif au bled d’après Semar qui a fait ses valises depuis belle lurette pour déverser son venin d’outre mer.

    Bien sûr qu’il a bien des choses à modifier. Bien sûr que les gouvernements successifs depuis la prétendue indépendance sont des marionnettes au mains des généraux. Bien sûr qu’il y tant de choses à dénoncer. Mais l’impartialité d’un journaliste doit être de ne pas jeter en pature son propre pays et comme le dit l’adage, il faut laver son linge sale en famille et pas claironner à tout va que l’Algérie est foutue pour donner un os à ronger à toutou et mettre du caca dans la bouche de loco et compagnie.

  5. Loco28 avril 2021 At 19 h 15 min
    Normal, les neurones quittent le pays, et les zigs comme zallabia et ses CONgènéres continuent à traire les boeufs.
    Les pays occidentaux doivent remplacer les zallabias et autre dzkelb et les imams, par ces universitaires, et renvoyer ces zombies chez leurs maîtres.

    LOCO
    Cela veut dire que je suis sans neurones HACHA SAHBI
    J’ai peut etre visité plus de pays que toi, eu la possibilité de rester à l’étranger …….
    Je suis en NUMIDIE j y reste et je ne suis pas une merde
    je pense etre normalement constitué et selon l’échelle de KATEB YACINE je pense etre bien placé

    C’est vrai que j ai ma bulle et mes deux lions sont ailleurs
    Oui je suis d’accord avec toi les instruits sont partis et c’est normal (aspiration légitime d’avoir une vie meilleure)
    C’est vrai que 80% de la population c’est du déchet
    Quand on agresse un médecin il ne faut pas se plaindre quand il quite le pays
    Quand un ignare du FLN fait la pluie et le « mauvais temps » il ne faut pas se plaindre quand l’ingénieur va voir ailleurs
    …….
    ……..
    QUAND UNE MERE TENTE L’AVENTURE AVEC SON ENFANT SACHANT QU’IL Y A 50% DE CHANCE D’ARRIVER ON NE PEUT PAS DIRE QUE LA PAYS EST ATTRACTIF AU 65eme rang
    On peut bien vivre de sa retraite (et des extra pour les multinationales déclarés) les livres et la musique vive DHL et internet ; la voiture les enfants le petit potager ma douce et moi

  6. @ VANGELIS
    Un café (un thé noir pour moi) autour d’une table fut elle basse toi, loco et consorts comme tu le dis finira en grande amitié.
    La majorité des lecteur vient sur ce site par ammmmour de l’Algérie (il faudrait lire JEAN AMROUCHE) vous avez la même mère chacun l’aime à sa guise.
    Quand on critique c’est déjà se donner la peine ; qui aime bien châtie bien

  7. @ toutou,

    Ahchem ya le déchet.

    Tu confirme à chaque fois que tu n’es qu’un voyou avec la bouche pleine de caca.

    Tu n’as aucun respect pour les lecteurs et pour la religion, tu as du oublIé que c’est Ramadan

    Au fait inutile d’évoquer ma mère, je t’ai déjà dit qu’elle a été rappelée par Allah, tu es en plus sénile et d’une crasse comme celle dans laquelle tu patauge quotidiennement.

  8. A El Hassi,
    Mon frère Numide, marié avec une kabyle de chez moi.
    A longueur de posts,je dis que c’était toujours un plaisir de vous lire et ce n’est nullement de la flagornerie.
    Jamais je ne me serais permis de m’adresser à vous en ces termes.
    J’aime bien ce que vous écrivez, donc aucune intention de ma part de vous blesser.
    Si c’est le cas, mes plus plates excuses.
    Et je rêve du jour où je pourrais refaire un trek dans notre désert et boire un bon thé et pourquoi pas avec vous.
    Prenez soin de vous et surtout continuer à être avec nous.

  9. Lo ji : 100 % pour les personnes dans l’informatique et la digitalisation !
    Quand la majeure partie des pays industrialisés passe à la 5 G et que l’Algérie a dû mal à avoir un bon débit en 4 G !
    Comment voulez-vous que les informaticiens ne veuillent pas quitter l’Algérie !

    En voyant ce chiffre, le programme Start-up du gouvernement semble bien compromis !
    Le pouvoir Algérien ne prend pas en compte les évolutions technologiques qui sont en cours dans tous les domaines dans le monde et sur l’autre rive de la Méditerranée !