8.9 C
Alger
lundi, janvier 30, 2023

Abdelaziz Bouteflika tire sa révérence à l’âge de 84 ans

- Advertisement -
- Advertisement -

Cette fois-ci, ce n’est pas une rumeur. L’ancien Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est décédé ce vendredi 17 septembre à Alger des suites d’une très longue maladie avec des complications très complexes qui ont fortement marqué son règne à partir de son 4e mandat à la tête de l’Etat algérien, à savoir depuis 2014. 

La mort d’Abdelaziz Bouteflika a été annoncé officiellement ce vendredi 17 septembre par le Palais Présidentiel d’El-Mouradia. Selon cette source officielle, le décès de l’ex-Chef de l’Etat qui a dirigé l’Algérie de 1999 jusqu’à 2019 est intervenu vers 21h des suites de sa ma maladie à l’âge de 84 ans, a indiqué la Présidence la République citée par l’ENTV, la chaîne de télévision étatique algérienne.

Abdelaziz Bouteflika est né le 2 mars 1937 à Oujda. Il a accédé à la tête de la présidence de la République le 27 avril 1999 pour se retirer le 2 avril 2019 sous la pression de l’Etat-Major de l’ANP qui a instrumentalisé le mouvement populaire citoyen, le Hirak, pour le destituer après 4 mandats successifs à la tête du pays.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

14 COMMENTS

  1. Si seulement sa mort servirait d’électrochoc à ses acolytes, qui ne sont pas très loin de le suivre, d’arrêter de faire suer le burnous aux Kabyles injustement. Ils pourraient d’ores et déjà, commencer à rectifier le tir de sa concorde civile bâclée pour l’avènement d’une vraie Paix civile.
    En lieu et place du scénario catastrophe de la décennie noire qui se profile de nouveau !
    Pour ne pas tout râter ! Ici et là-bas.
    Devant ce pauvre peuple qui ne les méritait pas, paraît-il !
    Aller, le peuple est pardonneur, gagner seulement le droit de mourir en paix, avant qu’il ne soit trop tard pour vous !

  2. Voilà un homme réputé pour son intelligence qui tire sa révérence après avoir occupé un fauteuil pendant vingt longues années sans aucune avancée
    notable pour le pays …si ce n’est servir son clan.
    Ah si seulement toute cette intelligence avait servi
    à faire avancer le pays en avant et non à reculons.
    Mais malheureusement la marche arrière est enclenchée depuis 62 et rien ni personne ne peut
    Maîtriser la machine pour pouvoir enclencher la première….. le cauchemar continue.

  3. Il a laissé l’Algérie avec 1000 milliards de dollars a moins qu’il les a emporter avec lui pour corrompre Dieu et les anges lui le spécialiste de ça , enfin ,il n’y a que la vérité qui demeure ,il a fait durant 20 années ce que le Bon Dieu a interdit peut être qu’il aura la meilleure médaille en fer très chaud Dieu seul le sait. Et maintenant on attend Tebboune le spécialiste de tout ( nouvelle Algérie et de toute nouvelle)qui va nous chanter une nouvelle chanson ,les copains sont tous libérer c’est pas leurs fautes c’est la faute du défunt, ( ma parole c’est pas moi c’est lui.) Aller les gas prenez les pelles et pioches pour creuser la tombe de boutef et faites une prière sur lui pour avoir fait votre pays ( l’Algérie un pays merveilleux et d’avoir laissé derrière lui des hommes merveilleux pour vous guider.

  4. Abd Al Kader El Mali a fait un dernier bras d’honneur au peuple, s’en allant tranquillement dans son lit. Que va faire Tebtoub pour son mentor, va t’il pousser jusqu’à faire des obsèques nationale et une place à El allia où même décréter un deuil national ???
    Ils ont fait d’un paradis,un enfer, ils ont sacrifié des générations entières,et ils sont et seront toujours là,tant qu’il restera un baril de pétrole.
    Mais réjouissons nous quand même,le 15 Septembre est devenu par la grâce de fakhamatouhou journée de l’Imâm !!!

  5. bonjour a mes freres et une bonne journee

    https://www.youtube.com/watch?v=_BlBRjvmG1Y

    Quand Bouteflika demandait aux généraux de « le bouffer s’ils peuvent le faire »
    Invité au Forum Crans Montana qui se tenait en Suisse en 1999, le président algérien Abdelaziz Bouteflika se déclarait intouchable. « je suis l’Algérie toute entière (…) Dites aux généraux de me bouffer s’ils peuvent le faire ».

    Bouteflika : « Dites aux généraux de me bouffer s’ils peuvent le faire »! google Bouteflika: « l’Algérie, c’est moi Bouteflika aimait plus le pouvoir que l’Algérie .La seule chose que Bouteflika a réussi à démocratiser c’est la corruption et le népotisme» (Il y a des millions d’Algeriens qui ont quitte l’Algerie avec le regne de Bouteflika.)

    concernant la journee de L iman est ce que les militaires sont a la mosquee?

  6. Le pouvoir pleur son monter, et c’est normal ,boutef a ramassé tous les déchets ,il leurs a appris leurs noms, aussi a mettre un costume et surtout il a été pour un professeur ,il leurs appris comment corrompre comme voler , comment humilié le peuple , A leurs places je dois faire un deuil d’une année. Tebboune doit pleurer les larmes de sang.

  7. sa vie et son œuvre destructrice , sa haine de l’algérien et de l’algérie
    resteront la seule chose qu’on gardera de cet individu qui a semé la discorde entre nous , la corruption , généralisée
    son dossier est lourd chez les hommes et chez ALLAH