5.9 C
Alger
mercredi, février 1, 2023

6 jours d’attente pour retirer 100 millions de centimes d’une banque : Tebboune propose des solutions superficielles à la crise de liquidités

- Advertisement -
- Advertisement -

La crise des liquidités a été abordée ce dimanche 21 mars par le Conseil des Ministres présidé par Abdelmadjid Tebboune. Après plusieurs semaines, voire des mois, de déni, les autorités algériennes reconnaissent enfin que la crise des liquidités existe bel et bien. Mais, cette fois-ci encore, le gouvernement algérien a proposé des solutions totalement superficielles pour tenter de résoudre cette lancinante crise qui provoque le malheur de millions de consommateurs algériens.  

En effet, Abdelmadjid Tebboune a fini par donner des instructions précises au gouvernement dans le secteur de la Poste. A la fin du Conseil de Ministres de ce dimanche 21 mars, le gouvernement va procéder à la fermeture des comptes commerciaux et l’interdiction de leur ouverture au niveau d’Algérie Poste. « Ces comptes devant être du ressort des banques dans l’objectif de régler le problème du manque de liquidité absorbée par les transactions commerciales », nous apprend ainsi le communiqué final ayant ponctué les travaux du Conseil de Ministres de ce dimanche.

Avec cette solution, Tebboune et ses ministres espèrent que la fermeture des comptes commerciaux permettra de libérer des liquidités au profit des usagers ordinaires puisque les comptes CCP des entreprises seront fermés et l’argent disponible dans les caisses de l’Algérie Poste sera dédié uniquement aux simples et mortels citoyens.

Or, ce calcul est totalement faux et infondé. Pourquoi ? Parce que le nombre des comptes commerciaux est totalement dérisoire au sein d’Algérie Poste. Selon nos investigations, il ne dépasse même pas les  50 mille comptes commerciaux ! Algérie Poste est l’établissement financier des usagers, à savoir les personnes physiques. Mais elle n’a jamais été privilégié par les entreprises privées ou publiques pour de nombreuses raisons liées principalement aux restrictions et contraintes de sa politique financière qui ne relève guère d’un établissement financier digne de ce nom.

Ainsi, la majorité ultra-écrasante des 22 millions de comptes CCP appartiennent à des personnes physiques qui sont de simples citoyens, étudiants, retraités, salariés, fonctionnaires, policiers ou autres employés des administrations publiques. Ces catégories de la population algérienne représentent ainsi les seuls clients traditionnels des 3 823 bureaux de poste à travers le territoire national soit, un bureau de poste pour 10 516 habitants et 11 857 guichets.

La fermeture des comptes CCP commerciaux n’aura donc aucun impact concret sur la crise de liquidités. Algérie Poste, qui compte 25 616 employés, a besoin de financements  conséquents et d’une meilleure disponibilité des liquidités bancaires pour répondre aux besoins de ces 22 millions d’usagers. Chaque mois, ces usagers ont besoin de retirer plus de 22 milliards de Da des bureaux de Poste, soit l’équivalent de 140 millions d’euros.

Pour que ces sommes soient débloquées par la Banque d’Algérie, il faut que l’activité économique en Algérie retrouve son rythme de croisière. Tant que l’Algérie est en panne économique, aucune solution fiable ne pourrait être expérimentée contre la crise de liquidités. La baisse des placements bancaires des Algériens, la forte chute du remboursement des crédits bancaires et l’effondrement de l’investissement des banques faute de rentabilité garantie sans oublier la dévaluation du dinar algérien qui nécessite la consommation d’une masse monétaire très volumineuse sont les véritables causes de la crise de liquidités qui dure depuis une année en Algérie. Cette crise est amenée à durer encore si la croissance économique ne repart pas à la hausse dans les délais les plus brefs.

Aujourd’hui, dans une agence bancaire située en plein coeur de la capitale Alger, pour retirer d’un compte bancaire 100 millions de centimes, soit un million de Da, un citoyen a été prié par sa banque, une agence relevant de la Banque Extérieure d’Algérie (BEA), la plus importante des banques étatiques algériennes, de patienter pendant… 6 jours ! D’autres banques étrangères ou étatiques demandent un délai minimal de 72 heures pour préparer cette somme en liquidités. Plusieurs banquiers tirent la sonnette d’alarme et craignent des horizons sombres pour la crise de liquidités.

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

8 COMMENTS

  1. Retiré cette somme n’était et n’est pas un problème pour rebrab haddad ouyahiya et les autres depuis 1962…
    Rois de la pleurniche le jour et escrocs hypocrites la nuit…
    Tout sauf des Hommes hadouk…

  2. @dey le turc, tu a oublier les enfants à gaïd, nezzar, Toufik,Bouchareb,khelil, et tout les généraux d’avant et après 62,j’ai oublier c’est de cela que tu reçois ton cachir ,nous on est des fehels ceux que tu a citer et ceux que j’ai cités on les mets dans le même sac, par contre toi à nous tu n’es qu’un hypocrite, un lache et raciste, cause toujours c’est bientôt la fin des traitres cachiristes.

  3. Vous des f7el?
    Hajahahaha….Pour les trafics et l’hypocrisie ça oui vous êtes number one….Sinon vous ne seriez pas autant au Canada ou en France…Ou à la Sonatracht…les Banques…l hotelerie…etc..
    Vous êtes des f7el? Ye3ni loukane ce serait vrai on viendrait tous chez vous…mais c’est le contraire dans la réalité….
    Va raconter ces âneries dans tes bars préférés. ..Nous on fréquente pas les bars

  4. Dey le PDDS oui des fehels si certains ont des hôtels au Canada ou en France c’est avec leurs sueurs. Et pour la bière on attend la fin du ramadhan,pour toi attention n’abuse pas avec le cachir pendant le ramadhan prends comme même un peu de chorba.

  5. Avec votre sueur? Celle de reb dzayer Tewfiq?
    Hahahaha…
    Ya khenzir ne prends pas les algériens pour des naïfs….
    Au fait tu es plutôt ricard en écoutant Lounes ou bière ? Parce que y a match chez les sangliers….c’est fifty fifty entre s7ab ricard et s7ab birra…
    Rassure moi…vous ne faites pas le ramadan ? Je veux dire par là vous n’avez pas changer votre culture ?
    Parce que sinon ça va faire long sans pinard…

  6. La solution qui pourrait venir a bout en attendant la reprise economique, c’est l’obligation de paiement par cheque pour les montants eleves. Mais ca pas question les gros bras de l’informel risquent de declencher des emeutes. Est ce que quelqun a vu un agenr de l’etat tourner a El Hamiz ? Pas un kepi ou une casquette. Zone liberee !