5.9 C
Alger
samedi, janvier 28, 2023

3 ans de prison pour un dessin sur Facebook : le triste sort de Walid Kechida choque la presse internationale

- Advertisement -
- Advertisement -

L’affaire Walid Kechida est en train de faire le tour du monde. Le jeune algérien âgé d’à peine 25 ans a été condamné à 3 ans de prison ferme par le tribunal de Sétif pour des petits dessins humoristiques jugés offensants à l’encontre du Président Abdelmadjid Tebboune et le Prophète de l’Islam. Ce verdict totalement inédit a choqué la presse internationale qui a largement abordé le cas particulièrement révoltant du jeune Walid Kechida.

« En Algérie, on risque désormais la prison pour un mème ». Telle est l’introduction de la radio française France Inter qui a abordé ce mardi 5 janvier la triste affaire de Walid Kechida sur un ton à la fois très amer et sarcastique.

« Ca s’écrit avec un accent grave et non un accent circonflexe, c’est un anglicisme. Il s’agit d’un petit élément visuel, une simple photo détournée ou drôlement légendée, un graphique animé ou une courte vidéo – souvent très simple et très moche mais qui se reproduit à l’infini sur le Web. Le premier mème date, selon les archéologues d’Internet, de 1996. On y voit un bébé blafard qui danse, grossières images de synthèse sur fond noir. Une micro séquence aperçue dans le monde entier il y a 25 ans. Comment ce genre de production visuelle purement anecdotique a-t-elle pu, en Algérie, entrainer le placement en détention d’un certain Walid Kachida pour « outrage à corps constitué », « offense au président de la République » et « offense aux préceptes de l’islam » ? », se demande ainsi cette radio française.

« D’ailleurs, vu depuis la France et sans parler arabe, impossible de comprendre les mèmes que Walid Kachida, sympathisant du Hirak, le mouvement de protestation de la jeunesse algérienne, postait sur Facebook. Les internautes de son pays, eux, ont très bien saisi, les autorités aussi. Tous les régimes autoritaires du monde savent que ces procédés visuels sont fréquemment utilisés pour moquer un personnage public ou pour ridiculiser un trait du pouvoir en place. Visé, le président algérien a vu noir », a encore commenté une chroniqueur de la radio France Inter.

Cette dernière n’a pas hésité à faire le parallèle entre l’Algérie de Tebboune et la Chine totalitaire. « Comme son homologue chinois qui a été tellement représenté par un mème en forme de « Winnie l’Ourson », pour contourner la censure, que le pays a fini par interdire « Winnie l’Ourson » ! Ou comment un petit ours jaune de la littérature enfantine américaine est devenu un symbole de subversion, un outil pour les activistes en ligne ! Bienvenue au pays des mèmes ».

Au Canada, le Journal du Québec a repris l’information de la condamnation sévère de Walid Kechida en rappelant que plus « de 90 personnes sont actuellement emprisonnées en Algérie en lien avec le mouvement de contestation populaire «Hirak» et/ou les libertés individuelles. Des poursuites fondées, pour beaucoup, sur des publications Facebook critiquant les autorités ».

Le North Africa Journal, une publication basée à Boston, a rappelé que Walik Kechida, qui a administré la page Facebook «Hirak Memes», est loin d’être le dernier Algérien visé par les autorités cette année dans une vaste campagne de répression contre la liberté d’expression. Et cette publication spécialisée a rappelé ensuite la longue liste des détenus d’opinion ou des journalistes ains qu’activistes poursuivis pour leurs opinions politiques divergentes avec le pouvoir algérien en place.

Le média allemand Heise Online a également parlé du triste sort de Walid Kechida en soulignant que « l’Algérie persécute toujours les auteurs des critiques à l’encontre du gouvernement ». « L’Algérie impose des amendes et des peines d’emprisonnement pour les mèmes satiriques et les publications critiques sur les réseaux sociaux », s’indigne encore le le même média allemand.

L’affaire Walikd Kechida est parvenue jusqu’au Costa Rica où le média Diario Extra a souligné que « de nombreux opposants et militants du Hirak ont ​​été arrêtés, jugés et condamnés en Algérie dans un climat de répression contre les opposants, les médias indépendants et les blogueurs ».

L’affaire Walid Kechida a fait donc le tour du monde et démontre plus que jamais qu’une nouvelle dictature sans pitié est en train de s’enraciner dangereusement en Algérie. Une terrible désillusion après les promesses enchanteresses du Hirak du 22 février 2019.

 

 

 

 

 

- Advertisement -
Latest news
- Advertisement -
Related news
- Advertisement -

9 COMMENTS

  1. Au pays du « Hirak béni » les mèmes sont bannis. Mr. Tebboune vous sentez-vous offensé par les posts de Walid Kéchida ou tout autre militant hirakien? Gaid Salah lui se sentait offensé par l’emblème amazigh quand bien même l’amazighité de l’Algérie était constitutionnellement reconnue. Quant à la soi disant offense aux préceptes de l’Islam, les véritables auteurs sont ceux-là même qui sont derrière l’emprisonnement de dizaines de militants du Hirak et l’acquittement, toute honte bue, de généraux pourtant, zaâma, lourdement accusés par deux fois. Cela dépasse, et de loin, le carnaval fi déchra. Pôvre Algérie!!!

  2. @Larnaque
    Pas sûr que Gaïd Fayeh se sentait véritablement offensé par le drapeau amazigh.
    En bon dictature, selon moi, il a juste voulu montré qui était le chef et c’était pour lui un moyen d’asseoir une légitimité qu’il n’a fort heureusement jamais eu en essayant de «  monter «  une partie du peuple contre l’autre.
    Quand on dit «  kabyle «  ou amazigh » les gens deviennent hystériques et cherchent à tout prix à vous classer dans une catégorie.

  3. ….Ya toutoune el miskine ! tu peux pérorer comme tu veux ! le propriétaire de ce faux journal comme beaucoup d’autres et notamment Maghreb merde de kadi le mauvais par le ihssen , profitent de la liberté d expression pour insulter et permettre a des rats comme toi -( il y a des doutes que tu sois algérien)-d’insulter tous ceux qui n’ont pas la même opinion qu’eux ! dans un pays musulman ou le droit prime ce kechida aurait du être fusillé ! zemara et compagnie n’ont aucun avenir en Algérie ! un pays qu’ils ont fui et abandonné et qu ils tentent de salir!….mais il y a bien une chose que tous les ratons d’égouts devraient avoir à l’esprit ! le jour viendra ou ils paieront chèrement toutes les insultes contre le grand Lion d’Algérie GAID SALAH qui a permis a l’Algérie d avoir une si grande armée crainte aujourd’hui et composée de cadres et de techniciens de grande valeur ! GAID a été pleuré par au moins 40 millions d’Algérens si on soustrait les kabyles objet de manipulations et de menaces de la part de leurs extrémistes. Alors Nous qui avons accompagné par millions Le Grand Gaid à son avant dernière demeure ( car la dernière demeure est dans l’autre monde)- et nous les dizaines de millions qui avons monté des tentes pour pleurer et signer les registres de condoléances …nous ne permettront a personne de nous offenser ! et ce n’est pas parce que des torchons du type Maghreb merde, Algérie non patriotique du sinistre nezar et bien d’autres qui nous fera décourager pour abandonner la lutte pour une Algérie Nouvelle!…. le délai de grâce de Teboune court toujours mais si la neutralisation des traîtres franco-berbéristes-kabylistes -sioniste n aura pas lieu eh bien le peuple ressortira et imposera la solution ! …ce jour la beaucoup pleureront car ils n’auront que leurs yeux pour pleurer et regretteront amèrement d’avoir cru et prit pour argent comptant la propagande des franco-sionistes et de leurs relais médiatiques algériens !…

  4. @patriote
    tu hais les Kabyles mec !
    C’est quoi ces «  » » »traîtres franco-berbéristes-kabylistes -sioniste «  » ». Si ce n’etait pas ces Kabyles, tu serais en trein de cirer les botes des colons francais.

  5. Il les cires déjà en bonne mouche à merde qu’il est.
    Et dire qu’il y a encore des abrutis pour légitimer cette mascarade de pouvoir.
    Au Vietnam, pour exemple, les traîtres ayant collaboré avec l’ennemi ( USA et France ) se sont retrouvés mis sur la touche par le pouvoir émergent ( et ils acceptent aujourd’hui encore qu’il en soit ainsi).
    Chez nous, c’est le contraire, ceux qui ont libérer le pays sont sur la touche et les traîtres ont fait main basse sur le pays.
    Tfou.
    Personnellement, je pense que seul une deuxième guerre de Libération pourra nous faire recouvrer notre Indépendance.

  6. …niquer sa maman ! c’est inconnu chez nous ! mais chez toi lorsque la mule ou la chèvre viennent à manquer dans les chaumières vous vous jetez furieusement sur vos pauvres mamans….et a l occasion nous tenons Zemarra pour responsable sur tout ce qui se publie sur son espace de discussions!….moi même j’ai fait l’objet de plusieurs censures de sa part lorsque mes propos ne lui plaisent pas ! alors ce toutoune qui insulte a tort et a travers tout ce qui bouge du coté des patriotes en étalant ses délires …il ne fait qu’enfoncer zemarra ! car un de ces jours zemarra répondra bien devant les tribunaux ! ce n’est qu’une question de temps ! …pour kabylos j’ai bien dit que je ne répondrai pas car tu n’as pas le niveau pour débattre des choses politiques ! il y a bien une différence entre les braves kabyles et le traîtres franco-berberistes-kabylistes-sionistes ! ce sont deux « entités » bien différentes! et tu crois vraiment à la fable de nordine qui le premier à lancer ce gros mensonge sur le rôle des kabyles durant la Révolution ? eh bien le jour ou la dékabylisation totale du pouvoir sera réalisée tu te cacherais de honte sur beaucoup de choses faites …. et ce jour les nouvelles générations connaîtront qui a fait quoi et quoi !…. tu crois que les 800 mille kabyles de l’époque du nouveau né jusqu’au vieillard et en supposant qu’ils aient tous pris les armes pouvaient vaincre une armée française de Un million de parachutistes bien épaulée par Un million et demi de pieds noirs surarmés et de 280 mille harkis dans la et dans une bonne proportion composés de kabyles -( c’est une vérité historique)- disposant de dizaines de milliers d’avions, de navires, de chars, de véhicules blindés et de pièces d’artillerie et bénéficiant de la logistique de l’Otan en ajoutant à cela selon vous la passivité des neuf dixième de la population totale du pas non kabyle ? Cela relève du délire que de croire à ça ! car pour que cela soit vrai les kabyles n’étaient pas des humains mais des djinns !…allez les toutoune de merde et les kabylos de merde fermez vos gueules et cachez vous !! ou vous discutez comme tout ùe monde et refuser les provocations et les insultes gratuites ou vous débarrassez le plancher comme on dit ! car vos commentaires ne font qu’alourdir le cas du sieur zemara !.. si certains kabyles se sentent offensés , je m’excuse mais ma réaction est tout a fait naturelle face a des désaxés qui laisse croire que toutoune n’est pas algérien mais qui se fait passer pour un kabyle!

  7. Le seul qui nous insulte en se cachant derrière un patriotisme à 2doros c’est toi l’hmar.
    Quand je te renvoie la pareille, tu pleures…
    Stupide jusqu’au bout.
    La Révolution ira jusqu’à son terme. Trembles, tu vas savoir bientôt de quels ancêtres nous appartenons.
    Et tu peux aller jusqu’à te cacher chez mes frères marocains, je te retrouverai.
    La justice est universelle et ne connaît ni frontières ni peuples.